Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 17:25

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

22 février 2015. 1er dimanche de Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 12-15).

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

 

Extrait du message du pape François pour le carême.

Piste n°2 pour le carême : « Où est ton frère ? » (Gn4,9) – Les paroisses et les communautés

Il est nécessaire de traduire tout l’enseignement de l’Église universelle dans la vie concrète des paroisses et des communautés chrétiennes. Réussit-on au cœur de ces réalités ecclésiales à faire l’expérience d’appartenir à un seul corps ? Un corps qui en même temps reçoit et partage tout ce que Dieu désire donner ? Un corps qui connaît et qui prend soin de ses membres les plus faibles, les plus pauvres et les plus petits ? Ou bien nous réfugions-nous dans un amour universel qui s’engage en faveur d’un monde lointain mais qui oublie le Lazare qui est assis devant sa propre porte fermée ? (cf. Lc16,19-31). Pour recevoir et faire fructifier pleinement ce que Dieu nous donne, il faut dépasser les frontières de l’Église visible dans deux directions. D’une part, en nous unissant à l’Église du ciel dans la prière. Quand l’Église terrestre prie, s’instaure une communion de service réciproque et de bien qui parvient jusqu’en la présence de Dieu. Avec les saints qui ont trouvé leur plénitude en Dieu, nous faisons partie de cette communion dans laquelle l’indifférence est vaincue par l’amour.

L’Église du ciel n’est pas triomphante parce qu’elle a tourné le dos aux souffrances du monde et se réjouit toute seule. Au contraire, les saints peuvent déjà contempler et jouir du fait que, avec la mort et la résurrection de Jésus, ils ont vaincu définitivement l’indifférence, la dureté du cœur et la haine. Tant que cette victoire de l’amour ne pénètre pas le monde entier, les saints marchent avec nous qui sommes encore pèlerins. Sainte Thérèse de Lisieux, docteur de l’Église, convaincue que la joie dans le ciel par la victoire de l’amour crucifié n’est pas complète tant qu’un seul homme sur la terre souffre et gémit, écrivait : « Je compte bien ne pas rester inactive au Ciel, mon désir est de travailler encore pour l’Église et les âmes » (Lettre 254, 14 juillet 1897). Nous aussi, nous participons aux mérites et à la joie des saints et eux participent à notre lutte et à notre désir de paix et de réconciliation. Leur bonheur de jouir de la victoire du Christ ressuscité nous est un motif de force pour dépasser tant de formes d’indifférence et de dureté du cœur. D’autre part, chaque communauté chrétienne est appelée à franchir le seuil qui la met en relation avec la société qui l’entoure, avec les pauvres et ceux qui sont loin. L’Église est, par nature, missionnaire, et elle n’est pas repliée sur elle-même, mais envoyée à tous les hommes.

Cette mission est le témoignage patient de celui qui veut porter au Père toute la réalité humaine et chaque homme en particulier. La mission est ce que l’amour ne peut pas taire. L’Église suit Jésus Christ sur la route qui la conduit vers tout homme, jusqu’aux confins de la terre (cf. Ac1,8). Nous pouvons ainsi voir dans notre prochain le frère et la sœur pour lesquels le Christ est mort et ressuscité. Tout ce que nous avons reçu, nous l’avons reçu aussi pour eux. Et pareillement, ce que ces frères possèdent est un don pour l’Église et pour l’humanité entière. Chers frères et sœurs, je désire tant que les lieux où se manifeste l’Église, en particulier nos paroisses et nos communautés, deviennent des îles de miséricorde au milieu de la mer de l’indifférence !

Annonces.

Collecte de carême de vieux téléphones portables (avec leurs accessoires si possible), fonctionnant ou ne fonctionnant pas, pour le CCFD. Une urne sera disposée à la fin de chaque messe à Gréasque et il y a toujours possibilité de déposer les téléphones en bas de l’escalier du prieuré à St Savournin.

Librairie de l'Etoile. Vente de livres après la messe ce dimanche à Gréasque.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Mardi 24 février et mardi 3 mars pas de messe à Cadolive à 9h.

Intentions de messe.

· Samedi 14 février Henri et Jeanne SAUVE - Famille MATULO

· Samedi 21 février Henri et Jeanne SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

· Dimanche 22 février Daniel KESKRE

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Pas de messe lundi 23 février

Intentions de messe.

· Dimanche22 février : France REI

· Lundi 23 février : Christian ROCAMORA

· Mercredi 25 février : Christian ROCAMORA

· Jeudi 26 février : Christian ROUX et sa famille

· Dimanche 1er mars : Manou RICARD

 

 

Repost 0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 18:07
Bulletin Paroissial du 15 février 2015

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

15 février 2015.                   6e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 40-45).

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au  prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. » Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

Au contact du pécheur pour enlever son mal

Ce que fait Jésus pour le lépreux dans l’évangile de ce dimanche est une image de ce qu’il accomplit pour chacun de nous et pour tous les hommes. Il ne se tient pas loin du lépreux comme devaient le faire les juifs pour ne pas être atteints par la maladie contagieuse et l’impureté morale qu’elle signifiait ; au contraire il s’approche de lui et le touche, pour lui communiquer la vie en surabondance qui est en lui, une Vie qu’aucun mal ne peut souiller, et qui peut tout guérir. L’amour de Dieu est plus fort que tout mal, même le plus contagieux et le plus horrible.

Jésus a pris sur lui nos infirmités ; sur la croix il a revêtu notre lèpre afin que nous soyons purifiés. Il est venu pour nous toucher nous aussi, en nous disant « je le veux sois purifié » ; il est "la main" de Dieu tendue à l'humanité pour la tirer hors des marécages de la maladie et de la mort ; et il nous remet debout sur le roc inébranlable de l'amour du Père.

Les péchés que nous commettons nous éloignent de Dieu, et, s'ils ne sont pas confessés humblement avec confiance dans la miséricorde divine, ils en arrivent à produire la mort de l'âme. Dans le sacrement de la pénitence, le Christ nous purifie avec sa miséricorde infinie, il nous remet dans la communion avec le Père et avec nos frères, il nous fait don de son amour, de sa joie et de sa paix.

Père Marie-Vianney.

 

Annonces.

 

ANNEE de la VIE CONSACREE

Lundi 16 février, à 20h30, salle Saint Jean

Les frères de Saint Jean :

la Vie Consacrée dans la Nouvelle Evangélisation

Présentation par le Père Thomas

 

Mercredi des Cendres

·        Messe à 10H30 à Gréasque, 15H30 à la maison de Retraite

·        Messe à St Savournin à 18h30, bol de riz partagé à 19h30 et première rencontre de carême.

MCR. Mercredi 18 février à 14H30 à St Savournin.

Secours Catholique : Les Bénévoles du Secours Catholique vous remercient pour votre aide lors de la collecte de nourriture.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Mardi 27 janvier pas de messe à Cadolive à 9h.

Intentions de messe.

·        Samedi 14 février   Henri et Jeanne SAUVE - Famille MATULO

·        Samedi 21 février   Henri et Jeanne SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

·        Dimanche 15 février           Célestine VERA

·        Dimanche 22 février           Daniel KESKRE

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 18 FEVRIER 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

·        Dimanche 15 février :         Marcel MATHEY

·        Dimanche22 février :          France REI

 

Les cendres : une ouverture à l’espérance
Recevoir les cendres, c’est humblement reconnaître nos fragilités, nos faiblesses, nos manques… en espérant que de ces cendres peut naître une vie nouvelle à accueillir, celle dont le Ressuscité nous ouvre la voie. Il nous appartient d’écouter sa voix qui nous appelle avec Lui. C’est ce que soulignait le pape Benoît XVI au cours d’une audience générale : « En nous imposant les cendres sur le front, le célébrant nous dit : "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière" (Genèse 3, 19), ou bien, répétant l’exhortation de Jésus : "Convertissez-vous et croyez à l’Évangile" (Marc 1, 15). Les deux formulations constituent un unique rappel à la vérité de l’existence humaine. Jean-Luc Ragonneau s.j

Repost 0
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 17:38

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

8 février 2015. 5e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 29-39).

En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André. Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade. Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons. La ville entière se pressait à la porte. Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.

Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait. Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche. Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. » Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. »
Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

 

Guéris pour servir et prier

Aujourd’hui, nous voyons Jésus guérir dans l’Evangile : d’abord la belle-mère de Simon Pierre, puis de nombreux malades et des possédés ; mais à la fin de ce passage, une lecture rapide pourrait nous faire croire que Jésus en a assez et qu’il part annoncer l’Evangile parce que c’est là sa vraie mission. En fait il n’y a aucune contradiction : guérir fait pleinement partie de la mission de Jésus, surtout si nous comprenons que la guérison physique est un signe de la guérison spirituelle, celle du péché dont l’homme a besoin au plus haut point et c’est bien pour cela que Jésus est « sorti » : pour nous sauver du péché, cette maladie qui nous ronge. D’ailleurs Jésus dira qu’il a à proclamer l’Evangile aussi dans les villages voisins, donc ce qu’il vient de faire est bien une proclamation concrète de l’Evangile.

Et quelle est la première conséquence de cette libération du péché ? La belle-mère de Simon aussitôt guéri sert Jésus et ses disciples, donc la communauté : quand le péché s’éloigne de nous, nous sommes à nouveau capables de faire partie de la communauté, d’y tenir notre place, notamment celle du service. La libération du péché nous rend la vie.

Et puis aujourd’hui nous avons aussi un des passages où nous voyons Jésus se retirer à l’écart pour prier, de nuit. Cela peut nous sembler étrange que Jésus qui est Dieu éprouve le besoin de prier : comment Dieu doit prier Dieu ? C’est oublier que Jésus est pleinement homme, qu’il a une volonté humaine, une âme humaine et sur la croix nous verrons Jésus supplier son Père : « mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? ». Cela demeure pour nous un mystère, mais Jésus possède bien pleinement ces deux natures : divine et humaine. Jésus guérit en touchant, il expulse les démons, il prie, il proclame l’Evangile, il agit sans cesse selon ses deux natures.

 

Annonces.

VEILLEE MISERICORDE DIVINE avec les RELIQUES de Sainte FAUSTINE animée par les Serviteurs de la Miséricorde Jeudi 12 Février à 20h30 dans l'église de St Savournin

 

ANNEE de la VIE CONSACREE

A l’occasion de la visite du Père Thomas Joachim

Prieur Général de la Congrégation Saint Jean

Dimanche 15 février à l’église de St Savournin

La messe de 9h30 sera présidée par le Père Thomas

Et suivie d’un verre de l’amitié

---------------------------

Lundi 16 février, à 20h30, salle Saint Jean

Les frères de Saint Jean :

la Vie Consacrée dans la Nouvelle Evangélisation

Présentation par le Père Thomas

 

Mercredi des Cendres

· Messe à 10H30 à Gréasque, 15H30 à la maison de Retraite

· Messe à St Savournin à 18h30, bol de riz partagé à 19h30 et première rencontre de carême.

Approfondir SA FOI.

PAROLE DE DIEU

Découvrir la Vierge Marie à travers l'Evangile, par le Père Guillaume Lepoutre : le mardis 10 février

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Mardi 27 janvier pas de messe à Cadolive à 9h.

Intentions de messe.

· Samedi 7 février Sylvie Flory

· Samedi 14 février Henri et Jeanne SAUVE - Famille MATULO

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

 

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 18 FEVRIER 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 8 février : Suzanne et Marius DESMARIE

Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 16:56

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

              1er février 2015. 4e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 21-28).

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, il se rendit à la synagogue, et là, il enseignait. On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. » Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. » L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui. Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. » Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

Voilà un enseignement nouveau donné avec autorité !

Face à nos interrogations, à nos inquiétudes, nos attentes, Dieu nous promet ce qui est bien pour nous. Il donne à l’homme ce qui est meilleur, ce qui l’aidera à trouver des réponses à ses interrogations, à sortir de ses inquiétudes. Dans la première lecture, Moise rapporte l’intention de Dieu, qui consiste à donner au peuple un prophète choisi entre le peuple et qui pourra conduire le peuple sur le chemin de l’alliance. Il sera l’homme qui portera la parole de Dieu au peuple à la manière de Moise, parce que Dieu aura mis dans sa bouche sa parole. Dans la deuxième lecture, saint Paul nous invite à comprendre que Dieu veut nous rendre libre. Marié ou célibataire, il est important de s’attacher a Dieu sans partage. Tu ne dois pas mettre d’opposition entre ton état de vie et la relation que Dieu vient établir avec toi. Parce que l’un vient sanctifier l’autre. L’état de vie vécu dans la grâce est pleinement ennoblissant. Ceux qui sont mariés et ceux qui ne le sont pas ont en commun l’amour absolu de Dieu. Dans l’évangile, le seigneur par la parole proclamée, manifeste cette noblesse de toute sa personne. La parole de Dieu donne à Jésus une personnalité nouvelle. Il n’enseigne pas à la manière des scribes, qui se contentaient de répéter ce qui avait été dit avant eux, mais en homme qui a autorité. La parole qu’il fait entendre dévoile le mal, dénonce le mal et le péché qui rend l’homme esclave du démon qui connait Dieu dans ses œuvres. Le Christ donne un enseignement parfait qui agit sur tout homme. Voilà la réalisation de la promesse de Dieu dans la première lecture. Le Christ est la parole efficace qui libère, et qui agit avec force pour le plus grand bien des hommes. Aujourd’hui, il faut croire que Jésus agit dans nos vies, dans notre quotidien, chaque fois que nous entendons sa voix. Et chaque fois que nous écoutons sa parole proclamée, ce qui n’est pas de lui cris et disparait, parce qu’il agit avec autorité.

Fr Etienne JM

 

Annonces.

VEILLEE MISERICORDE DIVINE avec les RELIQUES de Sainte FAUSTINE animée par les Serviteurs de la Miséricorde Jeudi 12 Février à 20h30 dans l'église de St Savournin

ANNEE de la VIE CONSACREE

A l’occasion de la visite du Père Thomas Joachim

Prieur Général de la Congrégation Saint Jean

Dimanche 15 février à l’église de St Savournin

La messe de 9h30 sera présidée par le Père Thomas

Et suivie d’un verre de l’amitié

---------------------------

Lundi 16 février, à 20h30, salle Saint Jean

Les frères de Saint Jean :

la Vie Consacrée dans la Nouvelle Evangélisation

Présentation par le Père Thomas

Secours Catholique : devant le nombre croissant de personnes a aidées, nous faisons appel a votre générosité, nous avons besoin de produits alimentaires. Vous pouvez laisser vos produit a la sortie des messe.

MCR : Sortie a St Victor. La sortie annuelle des retraités pour la neuvaine de la chandeleur à St Victor aura lieu le vendredi 6 février. S'inscrire auprès de Mme Thérèse FARACO 04 42 04 64 11. Prix du car 12 €.

Vierges Pèlerines. Pour Cadolive, s'adresser à Françoise PEYPIN après la messe de 18H ou au 06 67 97 79 43.

Approfondir SA FOI.

PAROLE DE DIEU

Découvrir la Vierge Marie à travers l'Evangile, par le Père Guillaume Lepoutre : le mardis 10 février

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Mardi 27 janvier pas de messe à Cadolive à 9h.

Intentions de messe.

· Samedi 7 février Sylvie Flory

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

· Dimanche 1er février Familles MONIER - MICHELOT

 

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 18 FEVRIER 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 1er février : René GIDE

· Lundi 2 février : Lionel de MONTLIVAULT

· Dimanche 8 février : Suzanne et Marius DESMARIE

Repost 0
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 16:52

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin

 25 janvier 2015. 3e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 14-20).

Après l’arrestation de Jean le Baptiste, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs. Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets. Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite

Sortir de son confort !

Le dimanche 26 janvier 2014 le pape François nous disait : « L’Évangile de ce dimanche raconte les débuts de la vie publique de Jésus dans les villes et dans les villages de Galilée. Sa mission ne part pas de Jérusalem, c’est-à-dire du centre religieux, centre également social et politique, mais elle part d’une zone périphérique, une zone méprisée par les juifs les plus observants, en raison de la présence dans cette région de différentes populations étrangères (…) La Galilée devient le lieu symbolique de l’ouverture de l’Évangile à tous les peuples. De ce point de vue, la Galilée ressemble au monde d’aujourd’hui: présence simultanée de différentes cultures, nécessité de confrontation et nécessité de rencontre. Nous aussi nous sommes immergés chaque jour dans une « Galilée des nations », et dans ce type de contexte, nous pouvons nous effrayer et céder à la tentation de construire des enclos pour être plus en sécurité, plus protégés. Mais Jésus nous enseigne que la Bonne nouvelle qu’Il apporte n’est pas réservée à une partie de l’humanité, mais est à communiquer à tous. C’est une annonce joyeuse destinée à ceux qui l’attendent mais aussi à ceux qui, peut-être, n’attendent plus rien et n’ont pas même la force de chercher et de demander.

En partant de la Galilée, Jésus nous enseigne que personne n’est exclu du salut de Dieu, au contraire, que Dieu préfère partir de la périphérie, des laissés-pour-compte, pour rejoindre chacun. Il nous enseigne une méthode, sa méthode, qui exprime le contenu, à savoir la miséricorde du Père. « Tout chrétien et toute communauté chrétienne discernera quel est le chemin que le Seigneur lui demande, mais nous sommes tous appelés à accepter cet appel : sortir de son confort et avoir le courage de rejoindre toutes les périphéries qui ont besoin de la lumière de l’Évangile » (Evangelii gaudium, n. 20).

Chers frères et sœurs, en cette année de réflexion pastorale, notre communauté chrétienne est appelée à discerner ce chemin que le Seigneur lui demande et à entendre cet appel à sortir de notre confort afin de rejoindre nos frères et sœurs qui ont tant besoin du Christ. Je vous encourage à prier la Vierge Marie pour que le Seigneur nous éclaire et nous fortifie.

Bon dimanche

Fr Nicodème

Annonces.

VEILLEE MISERICORDE DIVINE avec les RELIQUES de Sainte FAUSTINE animée par les Serviteurs de la Miséricorde Jeudi 12 Février à 20h30 dans l'église de St Savournin

Dimanche 15 février, la messe de 9h30 à St Savournin sera présidée par le Père Thomas Joachim, Prieur Général des frères de St Jean ; elle sera suivie d'un verre de l'amitié.

Lundi 26 janvier : Découverte de l'évangile de 20h30 à 22h, salle St Jean à St Savournin : partage ouvert à tous autour de l'évangile du dimanche suivant. Contact : Isabelle au 04 42 72 47 63

Ordre de Malte : Journée mondiale des lépreux, une quête sera organisée à la sortie des messe de samedi 24 et dimanche 25 janvier.

Secours Catholique : devant le nombre croissant de personnes a aidées, nous faisons appel a votre générosité, nous avons besoin de produits alimentaires. Vous pouvez laisser vos produit a la sortie des messe.

MCR : Sortie a St Victor. La sortie annuelle des retraités pour la neuvaine de la chandeleur à St Victor aura lieu le vendredi 6 février. S'inscrire auprès de Mme Thérèse FARACO 04 42 58 86 12. Prix du car 12 €.

Vierges Pèlerines. Pour Cadolive, s'adresser à Françoise PEYPIN après la messe de 18H ou au 06 67 97 79 43.

Approfondir SA FOI.

SPIRITUALITE ET DOCTRINE :

« Hors de l'Eglise pas de salut », une affirmation pour aujourd'hui ? Par le Père Matthias Vasseur : le mardis 27 janvier

PAROLE DE DIEU

Découvrir la Vierge Marie à travers l'Evangile, par le Père Guillaume Lepoutre : les mardis 20 janvier, et 10 février

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Mardi 27 janvier pas de messe à Cadolive à 9h.

Intentions de messe.

· Samedi 24 janvier Pauline GUILLEM

· Samedi 7 février Sylvie Flory

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

 

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 25 janvier : Famille GIORDANO-ANTONIETTI

· Mardi 27 janvier : Angèle MARCENGO

· Dimanche 1er février : Suzanne et Marius DESMARIE

Repost 0
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 17:30

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

11 janvier 2015. Baptême du Seigneur.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 7-11).

En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l’eau, il vit les cieux se déchirer et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : « Tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. »n ce temps-là, Jean le Baptiste proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

Un temps extraordinaire

Aujourd’hui se termine le temps de Noël et demain nous retrouvons le chemin du temps dit « ordinaire ». Alors qu’avons-nous vécu d’extraordinaire pendant ce temps de Noël ? Et bien tout dans cette période de fête a été hors du commun : déjà pendant presque quatre semaines nous avons préparé notre cœur à accueillir l’Enfant-Jésus de la crèche, que nous sommes ensuite venus adorer dans nos crèches provençales, si riches de traditions.

Et puis nous avons célébré la sainte famille, celle-là même où le Fils de Dieu avait choisis de naître, avec Marie et Joseph, préparés par des visites angéliques pour accueillir ce petit d’homme qui était en même temps le Fils unique de Dieu. Cette sainte famille éprouvée par la naissance dans une étable, par la fuite en Egypte ; et nous pouvons penser à nos familles si éprouvées en Occident par des lois iniques, qui n’ont pas d’autre but que de détruire cette institution voulue par Dieu.

Ensuite, nous sommes venus avec les mages adorer notre Dieu et lui présenter nos présents, le plus beau étant celui de garder un cœur d’enfant, ce cœur pur des Béatitudes qui nous permet de voir Dieu dans ce nouveau-né. Et avec les mages, c’est toute l’humanité qui vient auprès de son Dieu. C’est toute l’humanité qui se réconcilie autour du prince de la paix, et Dieu sait si notre humanité a besoin de réconciliation et de paix, surtout cette semaine après les évènements tragiques à Paris. Puissions-nous plutôt que d’attiser les haines, répandre la paix et le pardon.

Et aujourd’hui nous célébrons le Baptême de Jésus, dont Jean-Baptiste ne s’estime pas digne de défaire la courroie de ses sandales ; quelle leçon d’humilité pour notre monde où il faut toujours chercher à être le plus fort, le meilleur … Et la trinité elle-même se manifeste : voix du Père, colombe de l’Esprit et baptême du Fils. Puissions-nous renouveler notre foi en ce mystère de la Trinité, propre à notre foi chrétienne, car nous dit saint Jean : nous reconnaissons que nous aimons nos frères, si nous aimons Dieu et suivons ses commandements, et alors nous seront vainqueurs du monde et une victoire d’amour pas de terreur. Alors aimons Dieu et nos frères, car c’est le même amour, la même charité.

Frère Bernard-Vianney

Attentat Charlie Hebdo : message de Mgr Pontier et Mgr Aveline

Mgr Pontier et Mgr Aveline s’associent à l’émotion et à la stupeur qui ont saisi notre pays

Depuis deux jours, l’émotion et la stupeur ont saisi l’ensemble de notre pays. Notre prière et nos pensées vont tout d’abord vers les victimes, leurs familles, leurs amis, tous les journalistes et administrateurs de cet hebdomadaire, sans oublier la grande famille des serviteurs de l’ordre et de la sécurité qui ont payé leur tribut.
La Conférence des évêques de France a publié aussitôt un communiqué. L’ensemble des responsables de culte de notre pays se sont réunis et ont lu un communiqué après avoir observé la minute de recueillement demandée par le président de la République. 
Nous nous unissons clairement à ce qui est exprimé dans ces divers communiqués. Nous sentons bien que notre pays vit un de ces moments où chacun doit se sentir responsable de son avenir. Les responsables de cette tuerie ont voulu s’en prendre à notre nation, à ses valeurs, à sa devise : liberté, égalité fraternité. Nous devons tous nous retrouver unis pour résister à la peur dans laquelle ils veulent nous enfermer, nous diviser. 
Nous invitons tous ceux qui le pourront à participer à toute expression publique inspirée par cet élan de solidarité. Soyons vigilants sur nos propos, nos actes, nos initiatives. Qu’ils soient inspirés par l’Evangile, dignes des fidèles du Christ que nous voulons être. Soyons des « artisans de paix ». Une fois le temps de l’émotion passé, il nous appartiendra de poursuivre la route en nous engageant délibérément dans des comportements fraternels, dans la recherche des moyens du dialogue qui, permettant de mieux se connaître entre citoyens aux convictions diverses, favorisent l’amitié, triomphent des peurs multiformes qui sont de si mauvaises conseillères. Ces événements se déroulent alors que nous venons de fêter Noël et l’Epiphanie, autant de fêtes qui nous introduisent dans le mystère de Celui qui a choisi l’humble chemin de la fragilité humaine pour y faire entendre un appel à la grande fraternité entre les hommes qu’Il est venu libérer du péché de l’inhumanité, de la violence et du repli sur soi.

+ Mgr Georges PONTIER + Mgr Jean-Marc AVELINE
Archevêque de Marseille Evêque Auxiliaire

Annonces.

Le conseil inter-paroissial est convoqué le mercredi 14 janvier à20h30 à
Saint-Savournin

Groupe Paroissial de Cadolive : Loto Familial dimanche 11 janvier 2015 à 17H. Le Familial et le cercle de l'avenir. 2,5 € le carton, 10€ les 5.

Samedi 17 à Cadolive à 18h : messe des familles avec une étape pour les
enfants qui se préparent à la 1ère communion et au baptême. Rendez-vous
à 17h30 dans l'église pour les enfants et leurs parents pour réaliser
une activité pour la messe.

Vierges Pèlerines . Pour Cadolive, s'adresser à Françoise PEYPIN aprés la messe de 18H ou au 06 67 97 79 43.

 

Approfondir SA FOI.

CATECHESE POUR ADULTES : avec fr Nicodème et fr Marie-Vianney, le 1er mardi du mois, à 20h30, Salle Saint Jean 6 janvier (8e et 10e)

SPIRITUALITE ET DOCTRINE :

« Hors de l'Eglise pas de salut », une affirmation pour aujourd'hui ? Par le Père Matthias Vasseur : les mardis 13 et 27 janvier

PAROLE DE DIEU

Découvrir la Vierge Marie à travers l'Evangile, par le Père Guillaume Lepoutre : les mardis 18 novembre, 20 janvier, et 10 février

MCR : Mercredi 14 janvier à 14h30 Salle st Jean à St Savournin.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 17 janvier Eric LEFEVRE - Pierre GOUAZE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 21 JANVIER 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 4 janvier : Famille d'AIGREMONT

· Dimanche 11 janvier : Famille d'AIGREMONT

· Samedi 17 janvier : Marguerite et Rose DOVERO, ainsi que Jean-Michel

· Dimanche 18 janvier : Famille d'AIGREMONT

Repost 0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 16:22

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

21 décembre 2014.                 4e dimanche de l'Avent.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (1, 26-38).

En ce temps-là, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

L'ange attend la réponse …

Réjouis-toi, fille de Sion ! exulte à plein cœur, fille de Jérusalem ! Et puisque ce que tu viens d'entendre fut pour toi joie et allégresse, à nous maintenant d'entendre de ta bouche l'heureuse réponse que nous désirons, pour que tressaillent enfin de joie nos corps humiliés… Tu as entendu : tu concevras et enfanteras un fils ; tu as entendu : ce n'est pas d'un homme, mais de l'Esprit Saint. L'ange attend la réponse, il est temps pour lui de retourner vers Dieu qui l'a envoyé.

Nous attendons, nous aussi, ô Souveraine, une parole de pitié … Voici qu'on vient t'offrir la rançon de notre délivrance, nous serons libérés tout de suite, si tu acceptes … dans ta brève réponse se trouve le remède qui doit nous ramener à la vie.

Cette réponse, ô bonne Vierge, Adam, pitoyable exilé du paradis avec sa postérité de misère, la réclame de toi; Abraham, David t'en supplient, tous les autres saints ancêtres sollicitent cette réponse … le monde entier dans l'attente se tient prosterné à tes genoux. Et ce n'est pas sans raison, puisque du mot que ta bouche va prononcer dépendent la consolation des malheureux, le rachat des captifs, la libération des condamnés, en un mot : le salut de l'universelle filiation d'Adam, c'est-à-dire le salut de toute ta propre race.

Donne ta réponse, ô Vierge, hâte-toi … le Roi lui-même, Seigneur de tous, est en suspens. Réponds donc vite à l'ange ! que dis-je ? Réponds par l'ange au Seigneur. Réponds une parole et reçois la Parole. Profère la tienne et reçois la divine : émets une parole éphémère et embrasse l'éternelle ! Pourquoi tarder? pourquoi trembler ? Crois, parle et reçois ... Ah ! si pendant que tu tardes il allait passer son chemin et que tu doives dans les larmes courir à la recherche de l'ami de ton âme ! Lève-toi, cours, ouvre ! lève-toi par la foi, cours par la ferveur, ouvre-lui par ton consentement.

Saint Bernard, Quatrième homélie "Super Missus"

Annonces.

Célébrations de Noël.

Permanence de confession le 24 décembre

· 10h00 à 12h00 à Gréasque

· 10h30 à 12h00 à Saint-Savournin

Messe des familles le 24 décembre :18h00 à l'église de Cadolive

Messe de la nuit le 24 décembre

23h00 à l'église de Saint-Savournin (sans veillée)

Messe du jour le 25 décembre

· 10h45 à Gréasque

· 09h30 Saint-Savournin

Veillée de Noël : à 18h mercredi 24 à Cadolive.
Les enfants (qui suivent le caté ou non) peuvent participer à l'animation de la veillée qui précède la messe : présence le 24 à partir de 17h15. Renseignements : Isabelle : 06 68 92 13 81.

Mercredi 31 décembre à St Savournin

· messe du 31 à 18h30, vêpres de Marie Mère de Dieu à 19h,

· veillée de prière : 21h Vigiles - adoration du St Sacrement animée - Messe de Marie Mère de Dieu à 23h15, suivie de l'échange des vœux

Jeudi 1er Janvier :

· messe de Marie Mère de Dieu à Gréasque à 10h45

· à St Savournin : 17h30 adoration, messe à 18h30, vêpres

CCFD : Collecte de vieux téléphones. Des bacs seront à votre disposition dans les paroisses pour déposer vos vieux téléphones portables et les périphériques,( chargeurs, écouteurs.)

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 21 décembre : Famille AMI-SOTGUI

· Lundi 22 décembre : Marie ARMAND

· Mardi 23 décembre : Marie ARMAND

· Jeudi 25 décembre : Christian ROUX

· Samedi 27 décembre : Congrégation St Jean (bienfaiteurs de la paroisse)

Dimanche 28 : décembre Famille SANCHEZ-DESMARIE / Rosette et

Repost 0
14 décembre 2014 7 14 /12 /décembre /2014 16:42

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

14 décembre 2014. 3e dimanche de l'Avent.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (1, 6-8.19-28).

Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean. Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui. Cet homme n’était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière. Voici le témoignage de Jean, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? » Il ne refusa pas de répondre, il déclara ouvertement : « Je ne suis pas le Christ. » Ils lui demandèrent : « Alors qu’en est-il ? Es-tu le prophète Élie ? » Il répondit : « Je ne le suis pas. – Es-tu le Prophète annoncé ? » Il répondit : « Non. » Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? » Il répondit : « Je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Or, ils avaient été envoyés de la part des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es ni le Christ, ni Élie, ni le Prophète ? » Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l’eau. Mais au milieu de vous se tient celui que vous ne connaissez pas ; c’est lui qui vient derrière moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de sa sandale. » Cela s’est passé à Béthanie, de l’autre côté du Jourdain, à l’endroit où Jean baptisait.

Gaudete

Ce troisième dimanche de l’Avent est le dimanche de la joie, traditionnellement appelé dimanche du Gaudete à cause du premier mot de l’antienne d’ouverture de la messe (en latin). Et les textes du jour nous invitent à la joie et particulièrement l’Évangile qui est une annonce de Celui qui apporte la vraie joie au monde. Non, il ne s'agit pas de Jean Baptiste ; lui n'est que le témoin de la Lumière, sa mission, c'est de la montrer et de lui rendre témoignage : "Au milieu de vous, se tient celui que vous ne connaissez pas". Jésus est au milieu de nous. Il se propose à tous. Tous peuvent avoir accès à lui.

Jean Baptiste est venu annoncer la Lumière dans un monde de ténèbres, dans un monde de silence. Il faut savoir que, depuis longtemps, il n'y avait plus de prophète pour parler de la part de Dieu. Mais l’Évangile de ce dimanche nous annonce le changement : En Jésus, c'est Dieu qui vient à nous. Il est le Verbe de Dieu, la Parole de Dieu. Avec lui, la bonne nouvelle sera annoncée aux pauvres, aux exclus, aux prisonniers. Plus tard, Jésus dira que le Fils de l'homme n'est pas venu pour les bien-portants mais pour les malades.

Voilà ce message de joie. Il nous rejoint dans un monde qui souffre de la violence, de l'injustice et de l'égoïsme : "quand la vie intérieure se ferme sur ses propres intérêts, il n'y a plus de place pour les autres, les pauvres n'entrent plus, on n'écoute plus la voix de Dieu… Même des croyants courent ce risque… Beaucoup y succombent et se transforment en personnes vexées, mécontentes, sans vie" (Pape François)

Dans quelques jours, nous allons fêter Noël. Tout est prévu pour que ce soit "un Noël de rêve" : cadeaux, réveillon, illumination de nos rues… Mais le risque est grand d'oublier Celui qui est à la source de cette fête. Et c'est là qu'il nous faut réentendre ce message de Jean Baptiste : "Au milieu de vous, se tient Celui que vous ne connaissez pas". Notre mission, c'est de révéler cette présence du Christ dans notre monde. Les plus beaux cadeaux, les plus fastueux réveillons ne peuvent pas vraiment nous combler. C'est seulement auprès du Seigneur que nous trouverons la vraie joie.

Adapté d’une homélie du père Jean Compazieu.

Annonces.

Veillée de Noël : à 18h mercredi 24 à Cadolive.
Les enfants (qui suivent le caté ou non) peuvent participer à l'animation de la veillée qui précède la messe : répétition le samedi 20 à l'église de Cadolive de 10h à 11h30 + présence le 24 à partir de 17h15. Renseignements : Isabelle : 06 68 92 13 81.

Secours Catholique. Vente des bougies de Noël le 14 Décembre à St Savournin, le 21 décembre à Gréasque.

Célébrations de Noël.

Célébration pénitentielle le 18 décembre 19h00 à l'église de Gréasque

Permanence de confession le 24 décembre

· 10h00 à 12h00 à Gréasque

· 10h30 à 12h00 à Saint-Savournin

Messe des familles le 24 décembre :18h00 à l'église de Cadolive

Messe de la nuit le 24 décembre

23h00 à l'église de Saint-Savournin (sans veillée)

Messe du jour le 25 décembre

· 10h45 à Gréasque

· 09h30 Saint-Savournin

Approfondir SA FOI.

PAROLE DE DIEU.

Les premiers moments de la Révélation de Jésus dans l’Evangile de Saint Jean par le frère Bernard-Vianney :

· la rencontre avec Nicodème, 16 décembre

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 13 décembre Familles CARDOZO - DOMINGO

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 14 décembre : Denise et Fernand GARCIN

· du vendredi 12 décembre au samedi 20 décembre : Denise et Fernand GARCIN

· Dimanche 21 décembre : Famille AMI-SOTGUI

Repost 0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 15:58

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

7 décembre 2014. 2e dimanche de l'Avent.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 1-8).

Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu.

Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »

Edito.

Les textes de ce 2e Dimanche du temps de l’Avent nous invite à prendre personnellement des initiatives pour préparer le chemin de celui qui doit venir. Criez dans le désert en proclamant cette conversion, ce changement qui est nécessaire pour plaire à Dieu. C’est maintenant qu’il faut prendre l’initiative d’aller dans le désert pour préparer et annoncer le chemin de vie qui conduit au bonheur. Cette annonce doit se faire avec un cœur compatissant, avec beaucoup d’amour, mais aussi avec autorité. Parler de Dieu qui vient consoler ses hommes et ses femmes en souffrance. Le Christ comme Dieu vient produire un changement en ceux qui l’attendent. Et les changements qu’il opère en nous qui sommes baptisé et unis à lui, doit être communicatif. Comme Jean le Baptiste, nous ne devons pas faire de distinction entre les personnes. L’annonce du Christ qui vient doit être identique pour tous. Le seigneur vient pour tout homme et il vient de la même manière pour tous. Saint pierre nous rappelle dans la deuxième lecture que cette venue ne sera pas liée au temps, à un moment, à une période bien précise : mais cette venue sera manifeste dans les changements qui s’opèrerons dans notre vie, dans notre existence. « Ce que nous attendons, selon la promesse du seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle ou résidera la justice. » nous aspirons tous sans exception à connaitre ce changement, donc à l’accomplissement de cette promesse de vie nouvelle ; c’est ainsi que nous verrons sa venue nous dit le prophète Isaïe « il va venir avec puissance, le fruit de sa victoire l’accompagne et ses trophées le précèdent ». Allons proclamer dans le désert de notre quotidien la conversion des hommes au pardon de Dieu. Bon temps de l’avent à tous

P Etienne Jean Marie.

Annonces.

Célébrations de Noël.

Célébration pénitentielle le 18 décembre 19h00 à l'église de Gréasque

Permanence de confession le 24 décembre

· 10h00 à 12h00 à Gréasque

· 10h30 à 12h00 à Saint-Savournin

Messe des familles le 24 décembre :18h00 à l'église de Cadolive

Messe de la nuit le 24 décembre

23h00 à l'église de Saint-Savournin (sans veillée)

Messe du jour le 25 décembre
10h45 à Gréasque
09h30 Saint-Savournin

8 décembre, solennité de l'Immaculée Conception :

- Messe à Gréasque à 10h45

- Messe à St Savournin à 18h30

Heure Sainte : Jeudi 11 décembre, à 20h30 à 21H30 St Savournin, heure sainte inter-paroissiale pour "les familles de nos paroisses".

Concert de Noël, Samedi 13 décembre : donné par la chorale "voix en Sol mineur" 20h30 en l'église de Cadolive

Clôture de l'année Mariale : Dimanche 7 décembre

Rassemblement à 16h près du char Jeanne d'Arc, Procession, Messe sur l'Esplanade de Notre Dame de la Garde

Approfondir SA FOI.

PAROLE DE DIEU.

Les premiers moments de la Révélation de Jésus dans l’Evangile de Saint Jean par le frère Bernard-Vianney :

· Jésus aux noces de Cana, 9 décembre

· la rencontre avec Nicodème, 16 décembre

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 6 décembre Jacques et Colette SOGNO

· Samedi 13 décembre Familles CARDOZO - DOMINGO

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 7 décembre : Familles Suzanne et Marius DESMARIE

· Lundi 8 décembre: Denise et Fernand GARCIN

· Mardi 9 décembre: René GIDE

· Mercredi 10 : Christian ROUX

· Jeudi 11 décembre: René GIDE

· Vendredi 12 décembre: Denise et Fernand GARCIN

· Samedi 13 décembre: Denise et Fernand GARCIN

· Dimanche 14 décembre : Denise et Fernand GARCIN

Repost 0
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 17:40

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

22 novembre 2014.     Christ Roi de l'Univers.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Mathieu (25, 31-46).

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : “Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite et les chèvres à sa gauche.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’ Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu... ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’ Et le Roi leur répondra : ‘Vraiment, je vous le dis, chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donne à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’ Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?’ Il leur répondra : ‘Vraiment, je vous le dis, chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces petits, à moi non plus vous ne l’avez pas fait.’
Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle.”

 

« Que ton règne vienne sur la terre comme au ciel »

L'Evangile d'aujourd'hui insiste justement sur la royauté universelle du Christ juge, avec la merveilleuse parabole du jugement final. Les images sont simples, le langage est populaire, mais le message est extrêmement important : c'est la vérité sur notre destin ultime, et sur ce qu’aura valu notre existence. "J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'étais étranger et vous m'avez accueilli" (Mt 25, 35) et ainsi de suite. Ce texte a marqué la civilisation chrétienne aujourd’hui mise à mal : la hiérarchie des valeurs, les institutions, les nombreuses œuvres de bienfaisance et sociales. En effet, le royaume du Christ n'est pas de ce monde, mais il doit commencer à s’instituer dans ce monde pour le bien de l’homme. Si nous mettons en pratique l'amour du prochain, selon le message évangélique, alors son royaume se réalise au milieu de nous. Si, au contraire, chacun ne pense qu'à ses propres intérêts, le monde ne peut qu'aller à sa ruine.

Le royaume de Dieu n'est pas une question d'honneurs et d'apparences, mais, comme l'écrit saint Paul, il est "justice, paix et joie dans l'Esprit Saint" (Rm 14, 17). Le Seigneur veut notre bien, c'est-à-dire que tout homme ait la vie, et en particulier que ses enfants les plus "petits" puissent accéder au banquet qu'il a préparé pour tous. C'est pourquoi rejette l’hypocrisie de celui qui dit "Seigneur, Seigneur" et puis néglige ses commandements (cf. Mt 7, 21). Dans son royaume éternel, Dieu accueille ceux qui s'efforcent jour après jour de mettre sa parole en pratique. C'est pour cela que la Vierge Marie, la plus humble de toutes les créatures, est la plus grande à ses yeux et qu'elle siège en Reine à la droite du Christ Roi. Confions-nous à elle avec une confiance filiale, pour pouvoir réaliser notre mission chrétienne dans le monde.

Père Marie-Vianney.

 

Annonces.

Fête de la Saint-Savournin : Le samedi 29/11 à 10h30, messe suivie d'un apéritif

Fête de Ste Barbe : Jeudi 4 décembre à Gréasque.

  • 16H45 Messe suivie d'une procession au PHO
  • 18H45 Apéritifs, vin chaud au PHO
  • 19H45 Embrassement du chevalement

Banque alimentaire : Collecte pour la banque alimentaire les 28 - 29 novembre, les bonnes volontés peuvent S'adresser : Netto à Francis Merli 0617480432 Inter Marché Gréasque : Nicole Jumelle 0618338051

Loto Paroissial : Le 22 novembre à 14H au patronage de Gréasque


"Parrainage" des enfants qui se préparent à un sacrement : dans notre paroisse, des enfants et des jeunes se préparent au baptême et à la 1ère communion. Nous aimerions que chaque enfant ait un "parrain/marraine" parmi les paroissiens, une personne qui prierait pour cet enfant toute l'année scolaire. Si vous en avez le désir, inscrivez-vous sur la feuille au fond de l'église et nous vous recontacterons. Merci d'avance !

approfondir SA FOI.

PAROLE DE DIEU.

Les premiers moments de la Révélation de Jésus dans l’Evangile de Saint Jean par le frère Bernard-Vianney : Jésus aux noces de Cana, 9 décembre

SPIRITUALITE ET DOCTRINE

· La prière à l’école de Saint Augustin par le P. Georges Lissomé : le mardi le mardi 25 novembre

CATECHESE POUR ADULTES : avec fr Marie Vianney, le 1er mardi du mois, à 20h30, Salle Saint Jean. La vie dans le Christ - Une éthique chrétienne (fin) 2 décembre (7e),

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

Samedi 29 novembre Renée FOLCO

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 23: rené GIDE

· Lundi 24 : René GIDE

· Mardi 25 : Famille MOREAU-PELLOUX

· Jeudi 27 : René GIDE

· Vendredi 28 : Denise et Fernand GARCIN

· Dimanche 30 : Marie ARMAND / André MERLI

Repost 0