Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 18:25
Bulletin du 13 octobre 2019

L'Étoile.

 

Ensemble Pastoral Notre Dame de l’Etoile.

  13 octobre 2019        28e Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (17, 11-19).

E

n ce temps-là,  Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés.
L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

 

« Allez-vous montrer aux prêtres. »

La foi est une rencontre, un engagement, une confiance et un accueil vrai de l’amour de Dieu.  Dans nos textes de ce dimanche, tout commence avec la rencontre. Naaman vient voir l’homme de Dieu pour sa guérison. Le prophète Elisée n’accomplit aucun rite, il invite Naaman à aller 7 fois dans le Jourdain.

Dans l’Evangile nous retrouvons cette même attitude chez le Christ. Il invite les 10 lépreux à se présenter aux prêtres. Étonnante cette guérison. Ordinairement, le seigneur Jésus se contente de commander directement au malade, au pécheur ou au mort et celui-ci est guéri, pardonné ou ressuscité. Ici, contrairement à son habitude, Jésus renvoie à l’autorité religieuse traditionnelle. La guérison s’opère déjà par la rencontre et la confiance en la parole de Jésus. Il n’y a qu’un seul qui se souvient de la rencontre avec Jésus, guéri, il revient le voir parce qu’il « est notre salut, notre gloire éternelle ».

L’homme guéri, purifié, revient rendre gloire à Dieu. Il découvre qui est cet homme de Dieu à qui on fait confiance et qui nous donne la vie.

Le salut est pour tous les hommes et, bien souvent, ce ne sont pas ceux qui s’en croient les plus proches qui l’accueillent le mieux.

 

Bonne fête de la saint LAZARE

Fr Etienne JM

 

Dates à retenir.

Maison de retraite de Gréasque. La messe à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 18 septembre à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et  les bénévoles de St Vincent de Paul

 

 

Patronage de l’Espérance à Gréasque

Nous cherchons des bénévoles pour faire de l’aide aux devoirs pour des primaires, collégiens ou lycéens. Nous manquons particulièrement de personnes ayant des capacités en mathématique, mais pas seulement donc toute bonne volonté est la bienvenue. Merci.

Éric 06 03 12 84 07 – Nicolas 06 83 33 89 60

« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Ac 20, 35

 

Baptême, confirmation et première communion des adultes

Il n’y a pas d’âge pour faire une démarche de foi en vue de recevoir un de ces trois sacrements.

Vous pouvez contacter le frère Nicodème au 06 48 60 75 48. Inscriptions jusqu’au 3 novembre.

« Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit :

« Que cherchez-vous ? » Jn1, 38

 

Calendrier liturgique.

Lundi 14. St Calliste Ier, Juste.

Mardi 15. Ste Thérèse d’Avila, Vierge et docteur de l’Eglise.(Mémoire)

Mercredi 16. Ste Edwige, ou Marguerite-Marie Alacoque.

Jeudi 17. St Ignace d’Antioche, évêque et martyr, (mémoire)

Vendredi 18 St Vincent de Paul, Prêtre, (Mémoire).

Samedi 19. St Venceslas, St Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs  .

Dimanche 20. 29e Dimanche du TO. St Michel

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

Gréasque :

  • Dimanche 13 octobre           Germain ANTOUARD
  • Dimanche 20 octobre           Solange BRERO
  • Dimanche 27 octobre           Eveline VEUILLER

Saint Savournin

  • Dimanche 13 octobre           Famille d’AIGRMONT
  • Mardi 15 octobre                 Pour le pèlerinage de Valérie
  • Dimanche 20 octobre           Roger LIVI

 

Partager cet article

Repost0
2 juin 2019 7 02 /06 /juin /2019 16:49

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  2 juin 2019                               7e  Dimanche de Pacques.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (17,20-26).

E

n ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes  UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. 
Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. » 


« Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée,

pour qu’ils soient un comme nous sommes UN »

Après l’ascension du Seigneur, la parole de Dieu en ce jour nous invite à la prière. La première lecture nous montre la prière d’Étienne, le premier martyr. Il a suivi Jésus jusqu’au bout sans renoncer à sa foi, même devant la menace. Sa prière est pour nous un modèle de confiance. Il meurt en contemplant la gloire du Christ au ciel. La deuxième lecture, nous montre la deuxième prière, celle de toute l’Église au Christ vainqueur de la mort du péché. Nous avons là un message d’espérance adressé à des chrétiens persécutés. Quoi qu’il arrive, rien ni personne ne peut empêcher le Christ de vouloir nous associer à sa victoire. L’Évangile nous donne une troisième prière. C’est une prière qui nous fait entrer dans l’intimité de Jésus avec son Père. Tout au long des Évangiles, nous voyons que le Christ a régulièrement éprouvé ce besoin de se retirer pour prier, pour être avec le Père. Il y passait de longues heures à prier. Comme le Seigneur que la prière soit pour nous ce cri de victoire qu’il nous faut connaitre.

Père Etienne Jean-Marie

 

Dates à retenir.

 

Heure Sainte paroissiale : jeudi 13 juin à 20H30 à St Savournin. Adoration du Saint - Sacrement animée musicalement et spirituellement.

Lundi de Pentecôte dans la colline de saint Savournin.

  • 10H30 Messe de Marie, Mère de l’Eglise au calvaire.
  • 11H30 Pique-nique

Conseil Pastoral ouvert à tous. Mardi 11 juin à 20H30 à St Savournin.

  • La vision pastorale de notre ensemble pastoral
  • Les 30 ans de présence des frères . Point divers.

Maison de retraite de Gréasque. La messe du mois de juin à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 26 juin  à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et les bénévoles de St Vincent de Paul

Conseil économique : le mardi 25 juin à 20H30 à St Savournin

Pèlerinage à la Sainte Baume : Catéchèse et aumônerie Mercredi 03 juillet 2019

 

 

Lundi de Pentecôte dans la colline

de Saint-Savournin

10h30 Messe de Marie, Mère de l’Eglise au Calvaire
11h30 Pique-nique

 

A retenir :

30 ans des frères à St Savournin

21 & 22 septembre 2019

 

Calendrier liturgique.

Lundi 3 St Charles Lwanga et ses compagnons (Mémoire).

Mardi 4. Ste Clotrilde.

Mercredi 5. St Boniface (Mémoire).

Jeudi 6 St Norbert, évêque.

Vendredi 7.St Gilbert.

Samedi 8 St Médard.

Dimanche 9. Pentecôte, (solennité). St Eprem de Nisibe.

 

 

   

Partager cet article

Repost0
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 17:33

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  19 mai 2019                               5e  Dimanche de Pacques.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (10,27-30).

A

u cours du dernier repas que Jésus prenait avec ses disciples, quand Judas fut sorti du cénacle, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera ; et il le glorifiera bientôt. Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

 

« La gloire de Dieu c’est l’homme vivant »

(Saint Irénée)

Dans les deux premiers versets de l’Evangile d’aujourd’hui, nous avons cinq fois l’idée de la glorification. Qu’est-ce que ce mot étrange veut dire ? Et bien la première fois qu’il est utilisé dans la bible c’est dans l’Exode, quand Moïse et le chœur des hommes puis Myriam, sa sœur avec le chœur des femmes, chantent la libération de l’Egypte par la traversée de la mer rouge. La gloire apparait donc bien liée à une libération et justement Jésus prononce ces paroles juste après que Judas ai quitté le Cénacle pour aller livrer Jésus aux grand prêtres, donc quelque part Jésus prend le chemin de sa passion et de sa résurrection qui est notre grande libération. C’est par sa mort et sa résurrection que Jésus va glorifier le Père en nous sauvant, en nous arrachant à la mort et justement en nous permettant nous aussi d’entrer dans son Royaume, libéré de tout péché et d’être ainsi à notre tour glorifié.

Et puis Jésus appelle ses disciples petits enfants, expression familière utilisée seulement dans l’Evangile et les lettres de Saint Jean et Il leur donne ce commandement « nouveau » et le mot en grec est « kainèn » ce qui ne veut pas dire seulement neuf, mais d’une nouveauté radicale, cependant Jésus dira ailleurs que ce commandement de l’amour mutuel il est aussi ancien ! Oui mais là, Jésus précise que nous devons aimer comme lui-même nous a aimé. Quand on sait que personne dans le monde n’a pu aimer comme Jésus nous a aimé : il a choisis de mourir pour nous sur la croix, alors que lui était innocent de tout péché, pour nous racheter du péché ; il nous aime sans aucune condition au-delà de toutes nos faiblesses jusqu’à cette mort infamante de la croix. Comment pouvons-nous espérer aimer à une telle mesure ? La seule voie est de le laisser aimer les autres en nous, car personne n’est à la mesure de l’amour de Jésus. Oui laissons Jésus agir en nous et aimer par nous.

Frère Bernard-Vianney.

 

Dates à retenir.

 

 

Fête des familles à Gréasque.

Samedi 25 mai

  • 14h30-17h30 Kermesse animée par le patronage
  • 18h Messe des familles
  • 19h30 Apéritif et repas animée par la catéchèse et l’aumônerie (Grillades et plats partagés)

 

 

Messes de l’Ascension

Mercredi 29 mai :        18h00 messe à Cadolive

Jeudi 30 mai :     9h30 messe à Saint-Savournin

                                    10h45 messe à Gréasque

 

Calendrier liturgique.

Lundi 20 St Bernardin de Sienne, Prêtre.

Mardi 21. Constantin.

Mercredi 22. St Emile, Ste Rita.

Jeudi 23 St Didier.

Vendredi 24. St Donatien.

Samedi 25. Ste Sophie.

Dimanche 26. 6e dimanche de Pâques. Fête des mères.

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 18 mai         Paul ALBERT- Jean-Marie DOMINGO CARDOSSO
  • Samedi 25 mai                    François et Dolores ALBERT   

Gréasque ;

  • Dimanche 19 mai                 Josette MELAN
  • Dimanche 25 mai                 Saturnin MOUSTIER

Saint Savournin

  • Dimanche 19 mai                 Famille d’AIGREMONT
  • Dimanche 26 mai                 Famille PELOUX - MOREAU

 

Partager cet article

Repost0
5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 18:33

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  5 mai 2019                                3e  Dimanche de Pacques.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (21,1-19).

En ce temps-là, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment. Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), Nathanaël, de Cana de Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche. » Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi. » Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit-là, ils ne prirent rien. 

Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? » Ils lui répondirent : « Non. » Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau. Les autres disciples arrivèrent en barque, traînant le filet plein de poissons ; la terre n’était qu’à une centaine de mètres. 
Une fois descendus à terre, ils aperçoivent, disposé là, un feu de braise avec du poisson posé dessus, et du pain. Jésus leur dit : « Apportez donc de ces poissons que vous venez de prendre. » Simon-Pierre remonta et tira jusqu’à terre le filet plein de gros poissons : il y en avait cent cinquante-trois. Et, malgré cette quantité, le filet ne s’était pas déchiré. Jésus leur dit alors : « Venez manger. » Aucun des disciples n’osait lui demander : « Qui es-tu ? » Ils savaient que c’était le Seigneur. Jésus s’approche ; il prend le pain et le leur donne ; et de même pour le poisson.
C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux. » Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis. » Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. » Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller. » Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi. »
«

                                « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. »

Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus les appelle : « Les enfants, auriez-vous un peu de poisson ? » Ils lui répondent : « Non. »

ils sont sept disciples à découvrir le seigneur. c’est bien le petit reste qui rencontre Jésus au bord du lac. Ils sont les disciples de tout les temps ; ils avancerons dans la foi, obéissants et agissants au nom du Christ. Dans l’œuvre d’évangélisation symbolisée par la pêche, le seigneur Jésus précède les disciples en difficultés pour trouver du poisson (c’est le sens du poisson déjà posé sur le feu avant l’arrivée des disciples) mais en même temps, il sollicite notre collaboration. Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez. » Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le ramener, tellement il y avait de poisson. Le Christ est là, il vient au secours des disciples : comme eux, le Christ nous relève à chaque fois qu’il s’exprime.

Etienne Jean-Marie.

 

Dates à retenir.

Mercredi 8 mai : Retraite de 1ère communion de 9h30-16h00 à Cadolive

Jeudi 9 mai : Heure-Sainte paroissiale Adoration du Saint-Sacrement animée musicalement et spirituellement

Samedi 11 mai : 1ère communion à 18h à Cadolive

Dimanche 12 mai : 1ère communion 10h45 à Gréasque.

 

 

 

Fête des familles à Gréasque.

Samedi 25 mai

  • 14h30-17h30 Kermesse animée par le patronage
  • 18h Messe des familles
  • 19h30 Apéritif et repas animée par la catéchèse et l’aumônerie (Grillades et plats partagés)

 

 

Pèlerinage jubilaire à Notre Dame de Grâce

Samedi 18 mai 2019 (A Cotignac dans le Vars)

" Qu’on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

(la Vierge Marie)

Départ en bus à 7h45 de Saint-Savournin et à 8h00 de Gréasque

Retour prévu vers 18h30-45

Inscriptions bus :

Prix : 15  par personne et 10€ pour les enfants

Tel. Christian ROGER : 06 12 67 12 40

 

Messes de l’Ascension

Mercredi 29 :     18h00 messe à Cadolive

Jeudi 30 :        9h30 messe à Saint-Savournin

                              10h45 messe à Gréasque

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 4 mai                      Michel LINKER
  • Samedi 18 mai                    Paul ALBERT              

Gréasque ;

  • Dimanche 5 mai                   GHISLAIN ESSABALIAN
  • Dimanche 12 mai                         Saturnin MOUSTIER

Saint Savournin

  • Dimanche 5 mai                   André MERLI
  • Dimanche 12 mai                 Familles AMI – SOTGUI
  • Dimanche 19 mai                 Famille d’AIGREMONT

 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 18:15

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  28 avril 2019                Dimanche de la Divine Miséricorde.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (20,19-31).

C

’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

« Une paix et une joie plus fortes que tout doute. »

 

 

Dans l’Evangile de ce jour, le verbe voir revient plusieurs fois : « Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur » (Jn 20, 20). Ils dirent ensuite à Thomas : « Nous avons vu le Seigneur » (v.25). Mais l’Evangile ne décrit pas comment ils l’ont vu, il ne décrit pas le Ressuscité, il met seulement en évidence un détail : « Il leur montra ses mains et son côté » (v.20). L’Evangile semble vouloir nous dire que les disciples ont reconnu Jésus ainsi : par ses plaies. La même chose est arrivée à Thomas : lui aussi voulait voir « dans ses mains la marque des clous » (v. 25) et croire après avoir vu (v. 27).

Malgré son incrédulité, nous devons remercier Thomas car il ne s’est pas contenté d’entendre dire par les autres que Jésus était vivant, ni même de le voir en chair et en os ; mais il a voulu voir dedans, toucher de la main ses plaies, les signes de son amour. L’Evangile appelle Thomas « Didyme » (v. 24), ce qui veut dire jumeau, et, en cela, il est vraiment notre frère jumeau. Car il ne nous suffit pas non plus de savoir que Dieu existe : un Dieu ressuscité mais lointain ne remplit pas notre vie ; un Dieu distant ne nous attire pas, même s’il est juste et saint. Non, nous avons besoin, nous aussi, de “voir Dieu”, de toucher de la main qu’il est ressuscité, et ressuscité pour nous.

Comment pouvons-nous le voir ? Comme les disciples : à travers ses plaies. En regardant ces plaies, ils ont compris qu’il ne les aimait pas pour plaisanter et qu’il les pardonnait même s’il y en avait un parmi eux qui l’avait renié et qui l’avait abandonné. Entrer dans ses plaies, c’est contempler l’amour démesuré qui déborde de son cœur. Voilà le chemin ! C’est comprendre que son cœur bat pour moi, pour toi, pour chacun de nous. Chers frères et sœurs,

nous pouvons nous estimer et nous dire chrétiens, et parler de nombreuses belles valeurs de la foi, mais, comme les disciples, nous avons besoin de voir Jésus en touchant son amour. C’est seulement ainsi que nous allons au cœur de la foi et, comme les disciples, nous trouvons une paix et une joie (cf. vv.19-20) plus fortes que tout doute. (…)

 

Extrait de l’homélie du pape François le 2 avril 2018.

Dates à retenir.

Vente de gâteaux : Une vente de gâteaux sera faite le dimanche  28 mars à la sortie de l’église de Gréasque pour subventionner un voyage humanitaire au profit d’un groupe scout.

Mardi 30 Avril : Ecole Saint-Jean : « La valeur salvifiques de la souffrance »  A 20h30 à Saint-Savournin avec le  P. Mathias VASSEUR (curé de La Bouilladisse)

Mercredi 1 mai : Saint-Joseph Travailleur 10h30 Messe à la chapelle de la Valentine Suivi d’un apéritif

Mercredi 8 mai : Retraite de 1ère communion de 9h30-16h00 à Cadolive

Jeudi 9 mai : Heure-Sainte paroissiale Adoration du Saint-Sacrement animée musicalement et spirituellement

Samedi 11 mai : 1ère communion à 18h à Cadolive

Dimanche 12 mai : 1ère communion 10h45 à Gréasque.

 

Fête des familles à Gréasque.

Samedi 25 mai

  • 14h30-17h30 Kermesse animée par le patronage
  • 18h Messe des familles
  • 19h30 Apéritif et repas animée par la catéchèse et l’aumônerie (Grillades et plats partagés)

 

 

 

Pèlerinage jubilaire à Notre Dame de Grâce

Samedi 18 mai 2019 (A Cotignac dans le Vars)

" Qu’on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

(la Vierge Marie)

Départ en bus à 7h45 de Saint-Savournin et à 8h00 de Gréasque

Retour prévu vers 18h30-45

Inscriptions bus :

Prix : 15  par personne et 10€ pour les enfants

Tel. Christian ROGER : 06 12 67 12 40

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi  27 avril                   Jeannine VENAULT
  • Samedi 4 mai                      Michel LINKER

Gréasque ;

  • Dimanche 28 avril                Saturnin MOUSTIER
  • Dimanche 5 mai                   GHISLAIN ESSABALIAN

Saint Savournin

  • Dimanche 28 avril                Famille d’AIGREMONT
  • Dimanche 5 mai                   André MERLI

 

Partager cet article

Repost0
21 avril 2019 7 21 /04 /avril /2019 17:03

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  21 avril 2019                      Dimanche de la Résurrection.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (19,29-40).

L

e premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas.

Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

 

 

Le Christ est ressuscité

 

« Christosanesti, Aleithosanesti », c’est cette salutation immémoriale que j’espère, vous avez échangée entre vous depuis cette nuit sainte, où Jésus est ressuscité, oui « Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité ». Et les premiers mots de l’Evangile d’aujourd’hui :« le premier jour de la semaine », nous renvoient au premier jour de la création, qui en fait en hébreu est plus le jour unique que le premier, ce jour unique où Dieu a commencé la création et où il commence la re-création.

Et « Marie-Madeleine se rend au tombeau de grand matin » ce moment où il ne fait pas encore jour, où les lumières de l’aurore commencent juste à pointer, moment de basculement des ténèbres à la lumière, c’est cela la résurrection, ce passage des ténèbres de la mort à la lumière de la vie,restaurée définitivement.

Et pourquoi est-ce une femme qui est la première, témoin de ce retour à la Vie ? Sans doute parce que la femme, de par sa maternité est la première témoin de la vie qui vient, Adam appelle sa femme « Eve » : « la Vivante ».

Et puis Marie-Madeleine trouve la pierre « enlevée du tombeau » ; un tombeau fermé c’est la victoire définitive de la mort, un tombeau ouvert c’est le monde de la mort qui est finit, les morts peuvent sortirent, rien de plus extraordinaire, la maison de Satan est pillée, on peut penser au psaume 106, 16 : « il casse les portes de bronze, plus de forteresse, plus de porte barricadées ».

Et juste un mot sur la dernière phrase de l’Evangile « Jusque-là, en effet les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Ecriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » cela est à mettre en lien avec Jn 2, 22 : « quand il se réveilla d’entre les morts ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite ».Il a fallu quand-même attendre le témoignage de Marie-Madeleine, la course au tombeau de Pierre et Jean, les apparitions de Jésus ressuscité pour que les disciples arrivent à faire mémoire des Ecritures et à croire.

Nous-mêmes essayons de ne pas attendre pour croire et entrer dans ce mystère si grand de la résurrection, nous qui avons toutes les Ecritures.

Fr. Bernard-Vianney.

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Dimanche 21                       Jacques et Colette SOGNO
  • Samedi  27 avril                   Jeannine VENAULT

Gréasque ;

  • Dimanche 21 avril                Familles MOUSTIER – ORTEGA
  • Dimanche 28 avril                Saturnin MOUSTIER

Saint Savournin

  • Lundi 22 avril                       Christian et Famille ROUIX
  • Mercredi 24 avril                  Robert FARACO
  • Dimanche 28 avril                Famille d’AIGREMONT
  • Dimanche 5 mai                   André MERLI

 

Partager cet article

Repost0
14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 18:21
Bénédiction des Rameaux
Bénédiction des Rameaux
Bénédiction des Rameaux

Bénédiction des Rameaux

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  14 avril 2019      Dimanche des Rameaux et de la Passion.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (19,29-40).

Résultat de recherche d'images pour "rameaux 2018" Résultat de recherche d'images pour "rameaux 2018"En ce temps-là, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” » Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? » Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus, jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus. À mesure que Jésus avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin. Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. »

 

Oraison pour le dimanche des Rameaux

et de la Passion du Seigneur

 

Dieu d’amour et de sainteté,

en entrant dans la ville comme le roi promis,

Jésus se préparait aussi à mourir pour elle.

Accorde-nous de reconnaître dans le récit de sa passion,

avec quelle violence notre péché te rejette,

et avec quelle humilité tu ne cesses d’aimer les hommes.

Nous célébrerons alors ta gloire par toute notre vie,

maintenant et pour les siècles des siècles.

 

Dates à retenir.

Secours Catholique : Vente de bougies à la sortie des messes des Rameaux.

Messe chrismale présidée par Mgr Georges Pontier
Lundi 15 avril 2019 à 19h00  Cathédrale de la Major

Mardi 16 avril : Célébration pénitentiel 19h30 à Gréasque.

Samedi 20 avril : Permanence confession

De 10h-12h à Gréasque et à Saint-Savournin

Nettoyage de l’église de Gréasque. Lundi 15 avril.

Maison de retraite de Gréasque. La messe du mois d’avril à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 17avril  à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, elle sera suivie d'un goûter offert par les bénévoles de St Vincent de Paul

Dimanche  28 avril. Profession de foi à Gréasque à 10h45

Mardi 30. Avril : Ecole Saint-Jean : « La valeur salvifiques de la souffrance »  A 20h30 à Saint-Savournin avec le  P. Mathias VASSEUR (curé de La Bouilladisse)

 

Horaires de la semaine sainte.

Jeudi Saint                           20h30 à Gréasque

Vendredi Saint.

Office de la Passion.  15H St Savournin. 19H Gréasque

Chemin de Croix dans les églises

  • 15h00 Gréasque
    Chemin de Croix dans la colline
  • 18h30 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale.                    21h00 St Savournin

Dimanche de Pâques

  • 10h45 Gréasque
  • 10h00 Cadolive

 

Pèlerinage jubilaire à Notre Dame de Grâce

Samedi 18 mai 2019 (A Cotignac dans le Vars)

Départ en bus à 7h45 de Saint-Savournin et à 8h00 de Gréasque

Retour prévu vers 18h30-45

Inscriptions bus :

Prix : 15  par personne et 10€ pour les enfants

Tel. Christian ROGER : 06 12 67 12 40

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 13 avril                    Noëlle OLLIVE
  • Dimanche 21                       s et Colette SOGNO

Gréasque ;

  • Dimanche 14 avril                     Famille Louis Jacquet
  • Dimanche 21 avril                     Familles MOUSTIER - ORTEGA

Saint Savournin

  • Dimanche 14 avril                Marie BRUNO MARCENGO

 

Partager cet article

Repost0
7 avril 2019 7 07 /04 /avril /2019 17:22

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  7 avril 2019                              5e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (8,1-11).

E

n ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers. Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

 

François: être “juste et miséricordieux“ à l’image de Jésus avec la femme adultère

24.02.2017 par I.Media

Dans son homélie matinale à la chapelle Sainte-Marthe au Vatican, le pape François a commenté le 24 février 2017 le passage de l’Evangile sur l’impossibilité de l’adultère. Le Souverain pontife a demandé à sortir de la “casuistique pour entrer dans la miséricorde et la vérité”.

“Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme, demandent les Pharisiens au Christ dans ce passage de l’Evangile de saint Marc (Mc 10, 1-12), commenté par le pape François et rapporté par Radio Vatican en italien. “Jésus ne répond pas si c’est permis ou non”, a remarqué le pontife, “il n’entre pas dans leur logique casuistique”. Selon lui, les Pharisiens “pensaient à la foi seulement en termes de ‘on peut’ ou ‘on ne peut pas'”.

Au contraire, poursuit le pape, Jésus passe de la casuistique à la vérité, qui va avec la miséricorde. Si l’adultère est grave, affirme le pape, Jésus a cependant souvent échangé avec des adultères. Il dit ainsi à la femme adultère : “je ne te condamne pas. Va et ne pèche plus”. Autant de débats qui ont été abordés à l’occasion du synode sur la famille en 2014 et 2015, et suivis de l’exhortation Amoris laetitia en 2016

Ce chemin et cet équilibre entre vérité et miséricorde n’est pas facile, a aussi reconnu le pontife: “il faut la grâce de Dieu pour qu’il nous aide tous à avancer”. Mais en revanche, se demander ce qui est le plus important entre justice et miséricorde est le signe d’une pensée malade, a-t-il poursuivi. Car, en Dieu, “c’est une seule chose”: “justice est miséricorde et miséricorde est justice”.  “Que le Seigneur nous aide à comprendre cette route”, a conclu le pape.

 

Dates à retenir.

 

Mardi 16 avril : Célébration pénitentiel 19h30 à Gréasque.

Samedi 20 avril : Permanence confession

  • De 10h-12h à Gréasque et à Saint-Savournin

Nettoyage de l’église de Gréasque. Lundi 15 avril.

Secours Catholique : vente de bougies à la sortie des messes des Rameaux.

Maison de retraite de Gréasque. La messe du mois d’avril à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 17avril  à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, elle sera suivie d'un goûter offert par les bénévoles de St Vincent de Paul

 

Horaires de la semaine sainte.

Dimanche des Rameaux : aux horaires des messes du dimanche

Jeudi Saint                           20h30 à Gréasque

Vendredi Saint.

Office de la Passion.  15H St Savournin. 19H Gréasque

Chemin de Croix dans les églises

  • 15h00 Gréasque et Cadolive
    Chemin de Croix dans la colline
  • 18h30 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale.                    21h00 St Savournin

Dimanche de Pâques

  • 10h45 Gréasque
  • 10h00 Cadolive

 

 

Pèlerinage jubilaire à Notre Dame de Grâce

Samedi 18 mai 2019 (A Cotignac dans le Vars)

Départ en bus à 7h45 de Saint-Savournin et à 8h00 de Gréasque

Retour prévu vers 18h30-45

Inscriptions bus :

Prix : 15  par personne et 10€ pour les enfants

Tel. Christian ROGER : 06 12 67 12 40

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 6 avril                     Paul ALBERT
  • Samedi 13 avril                    Noëlle OLLIVE

Gréasque ;

  • Dimanche 7 avril                  Jeanne DIAZ
  • Dimanche 14 avril                     Famille Louis Jacquet

Saint Savournin

  • Dimanche 7 avril                       Lionel de MONTLIVAUT
  • Lundi 8 avril                         M. et Mme COSTE
  • Dimanche 14 avril                Marie BRUNO MARCENGO

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 17:52

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  31 mars 2019                              4e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (15,1-3.11-32).

E

n ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » 
Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer. 
Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »
                

Qui est responsable du mal ?

Nous voyons bien dans l’Evangile d’aujourd’hui ce que les gens qui parlent avec Jésus veulent lui faire dire : que c’est parce que les personnes massacrées par Pilate ou tuées par la chute de la tour de Siloé avaient péché, qu’elles étaient mortes. Jésus répond en disant que bien sûr elles étaient pécheresses comme tout homme ! Mais ce n’est pas leur péché à elles qui les a fait mourir, comme si Dieu exerçait une justice immanente qui punirait chaque personne en fonction de son péché. Par contre Jésus dit bien que si nous ne nous convertissons pas, nous périrons nous aussi. Alors qu’est-ce à dire ? Et bien en fait, il y a une solidarité dans le mal comme dans le bien, quand tu fais le mal cela en quelque sorte, augmente le « poids » de mal de l’humanité, et cela fait advenir du mal dans le monde, c’est comme imanche des Rameaux que l’on peut expliquer les catastrophes naturelles, comme cette chute de la tour de Siloé, conséquences lointaines de nos péchés. Sachant que la vraie mort c’est justement de s’enfermer dans le péché.

Par contre il y a une solidarité bien plus grande dans le bien, qui s’appelle la communion des saints, qui nous met en lien aussi avec ceux du ciel ; et qui fait que chaque fois que je fais le bien j’augmente le « poids » de bien de l’humanité entière. C’est pour cela que tous nos actes sont importants. Mais la grande différence c’est que le bien se propage sans bruit alors que le mal lui, fait beaucoup de bruits en se propageant. Regardez les médias : combien de mauvaises nouvelles pour une bonne ?

Et que vient faire cette histoire de figuier ? C’est juste une illustration de la conversion, le Seigneur qui est le vigneron est miséricordieux et il nous laisse du temps pour nous convertir, cependant viendra un jour où il nous faudra rendre des comptes, car notre accusateur c’est le diable, mais notre juge c’est le Seigneur et lui est Miséricorde.

Frère Bernard-Vianney

 

Dates à retenir.

 

Mardi 16 avril : Célébration pénitentiel 19h30 à Gréasque.

Samedi 20 avril : Permanence confession

  • De 10h-12h à Gréasque et à Saint-Savournin

6-7-8 avril Week-end aumônerie à la Sainte-Baume

Nettoyage de l’église de Gréasque. Lundi 15 avril.

 

Horaires de la semaine sainte.

Dimanche des Rameaux : aux horaires des messes du dimanche

Jeudi Saint                           20h30 à Gréasque

Vendredi Saint.

Office de la Passion.  15H St Savournin. 19H Gréasque

Chemin de Croix dans les églises

  • 15h00 Gréasque et Cadolive
    Chemin de Croix dans la colline
  • 18h30 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale.                    21h00 St Savournin

Dimanche de Pâques

  • 10h45 Gréasque
  • 10h00 Cadolive

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 30 mars                  Caroline VENAUT, Huguette TORNATOR
  • Samedi 6 avril                     Paul ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 31 mars               Françoise ARIMI
  • Dimanche 6 avril                  Jeanne DIAZ

Saint Savournin

  • Dimanche 31 mars               Esther MARCENGO
  • Samedi  4 avril                    Jeanine MITTON

 

Partager cet article

Repost0
25 mars 2019 1 25 /03 /mars /2019 17:28
Temp fort
Temp fort
Temp fort

Temp fort

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  21 mars 2019                              3e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (13,1-9).

U

n jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : ‘Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’ Mais le vigneron lui répondit : ‘Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.’ »

                

Qui est responsable du mal ?

Nous voyons bien dans évangile d'aujourd’hui ce que les gens qui parlent avec Jésus veulent lui faire dire : que c’est parce que les personnes massacrées par Pilate ou tuées par la chute de la tour de Siloé avaient péché, qu’elles étaient mortes. Jésus répond en disant que bien sûr elles étaient pécheresses comme tout homme ! Mais ce n’est pas leur péché à elles qui les a fait mourir, comme si Dieu exerçait une justice immanente qui punirait chaque personne en fonction de son péché. Par contre Jésus dit bien que si nous ne nous convertissons pas, nous périrons nous aussi. Alors qu’est-ce à dire ? Et bien en fait, il y a une solidarité dans le mal comme dans le bien, quand tu fais le mal cela en quelque sorte, augmente le « poids » de mal de l’humanité, et cela fait advenir du mal dans le monde, c’est comme cela que l’on peut expliquer les catastrophes naturelles, comme cette chute de la tour de Siloé, conséquences lointaines de nos péchés. Sachant que la vraie mort c’est justement de s’enfermer dans le péché.

Par contre il y a une solidarité bien plus grande dans le bien, qui s’appelle la communion des saints, qui nous met en lien aussi avec ceux du ciel ; et qui fait que chaque fois que je fais le bien j’augmente le « poids » de bien de l’humanité entière. C’est pour cela que tous nos actes sont importants. Mais la grande différence c’est que le bien se propage sans bruit alors que le mal lui, fait beaucoup de bruits en se propageant. Regardez les médias : combien de mauvaises nouvelles pour une bonne ?

Et que vient faire cette histoire de figuier ? C’est juste une illustration de la conversion, le Seigneur qui est le vigneron est miséricordieux et il nous laisse du temps pour nous convertir, cependant viendra un jour où il nous faudra rendre des comptes, car notre accusateur c’est le diable, mais notre juge c’est le Seigneur et lui est Miséricorde.

Frère Bernard-Vianney

 

 

Dates à retenir.

 

Vierges pèlerines : Pour pouvoir accueillir une vierge pèlerine contacter : Solange DEBEIRE 06 21 22 26 57, Hélène Michelot-Garcia 06 33 06 39 15, Christian Roger 06 12 67 12 40

Les jeudis de carême

  • 18H30 Messe avec vêpres intégrés
  • 19h10 Adoration du Saint-Sacrement
  • 20h00 Bol de riz - l’aumône de carême est au profit de l’association « la Source »
  • 20H45 Partage de la Parole

6-7-8 avril Week-end aumônerie à la Sainte-Baume

            (Ouvert à tous les jeunes collégiens et lycéens)

 

 

 

Calendrier liturgique.

Lundi 25. Annonciation du Seigneur (Solennité)

Mardi 26. Ste Larissa.

Mercredi 27.St Habib

Jeudi 28 St Gontran. Mi-Carême.

Vendredi 29 Ste Gwladys.

Samedi 30. St Amédée.

Dimanche 31. 3e Dimanche du TO. St Benjamin. (Heure d’été)

 

 

« Vivre ensemble l’Évangile

& partager l’Amour de Dieu autour de nous ! »

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 30 mars                  Caroline VENAUT, Huguette TORNATOR
  • Samedi 6 avril                     Paul ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 31 mars               Françoise ARIMI
  • Dimanche 6 avril                  Jeanne DIAZ

Saint Savournin

  • Dimanche 31 mars               Esther MARCENGO
  • Samedi  4 avril                    Jeanine MITTON

 

Temps fort à  CadoliveTemps fort à  CadoliveTemps fort à  Cadolive

Temps fort à Cadolive

Partager cet article

Repost0