Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

13 octobre 2019 7 13 /10 /octobre /2019 18:25
Bulletin du 13 octobre 2019

L'Étoile.

 

Ensemble Pastoral Notre Dame de l’Etoile.

  13 octobre 2019        28e Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (17, 11-19).

E

n ce temps-là,  Jésus, marchant vers Jérusalem, traversait la région située entre la Samarie et la Galilée. Comme il entrait dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s’arrêtèrent à distance et lui crièrent : « Jésus, maître, prends pitié de nous. » À cette vue, Jésus leur dit : « Allez vous montrer aux prêtres. » En cours de route, ils furent purifiés.
L’un d’eux, voyant qu’il était guéri, revint sur ses pas, en glorifiant Dieu à pleine voix. Il se jeta face contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâce. Or, c’était un Samaritain. Alors Jésus prit la parole en disant : « Tous les dix n’ont-ils pas été purifiés ? Les neuf autres, où sont-ils ? Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! » Jésus lui dit : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

 

« Allez-vous montrer aux prêtres. »

La foi est une rencontre, un engagement, une confiance et un accueil vrai de l’amour de Dieu.  Dans nos textes de ce dimanche, tout commence avec la rencontre. Naaman vient voir l’homme de Dieu pour sa guérison. Le prophète Elisée n’accomplit aucun rite, il invite Naaman à aller 7 fois dans le Jourdain.

Dans l’Evangile nous retrouvons cette même attitude chez le Christ. Il invite les 10 lépreux à se présenter aux prêtres. Étonnante cette guérison. Ordinairement, le seigneur Jésus se contente de commander directement au malade, au pécheur ou au mort et celui-ci est guéri, pardonné ou ressuscité. Ici, contrairement à son habitude, Jésus renvoie à l’autorité religieuse traditionnelle. La guérison s’opère déjà par la rencontre et la confiance en la parole de Jésus. Il n’y a qu’un seul qui se souvient de la rencontre avec Jésus, guéri, il revient le voir parce qu’il « est notre salut, notre gloire éternelle ».

L’homme guéri, purifié, revient rendre gloire à Dieu. Il découvre qui est cet homme de Dieu à qui on fait confiance et qui nous donne la vie.

Le salut est pour tous les hommes et, bien souvent, ce ne sont pas ceux qui s’en croient les plus proches qui l’accueillent le mieux.

 

Bonne fête de la saint LAZARE

Fr Etienne JM

 

Dates à retenir.

Maison de retraite de Gréasque. La messe à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 18 septembre à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et  les bénévoles de St Vincent de Paul

 

 

Patronage de l’Espérance à Gréasque

Nous cherchons des bénévoles pour faire de l’aide aux devoirs pour des primaires, collégiens ou lycéens. Nous manquons particulièrement de personnes ayant des capacités en mathématique, mais pas seulement donc toute bonne volonté est la bienvenue. Merci.

Éric 06 03 12 84 07 – Nicolas 06 83 33 89 60

« Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Ac 20, 35

 

Baptême, confirmation et première communion des adultes

Il n’y a pas d’âge pour faire une démarche de foi en vue de recevoir un de ces trois sacrements.

Vous pouvez contacter le frère Nicodème au 06 48 60 75 48. Inscriptions jusqu’au 3 novembre.

« Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit :

« Que cherchez-vous ? » Jn1, 38

 

Calendrier liturgique.

Lundi 14. St Calliste Ier, Juste.

Mardi 15. Ste Thérèse d’Avila, Vierge et docteur de l’Eglise.(Mémoire)

Mercredi 16. Ste Edwige, ou Marguerite-Marie Alacoque.

Jeudi 17. St Ignace d’Antioche, évêque et martyr, (mémoire)

Vendredi 18 St Vincent de Paul, Prêtre, (Mémoire).

Samedi 19. St Venceslas, St Laurent Ruiz et ses compagnons, martyrs  .

Dimanche 20. 29e Dimanche du TO. St Michel

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

Gréasque :

  • Dimanche 13 octobre           Germain ANTOUARD
  • Dimanche 20 octobre           Solange BRERO
  • Dimanche 27 octobre           Eveline VEUILLER

Saint Savournin

  • Dimanche 13 octobre           Famille d’AIGRMONT
  • Mardi 15 octobre                 Pour le pèlerinage de Valérie
  • Dimanche 20 octobre           Roger LIVI

 

Partager cet article

Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 18:15

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  28 avril 2019                Dimanche de la Divine Miséricorde.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (20,19-31).

C

’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

« Une paix et une joie plus fortes que tout doute. »

 

 

Dans l’Evangile de ce jour, le verbe voir revient plusieurs fois : « Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur » (Jn 20, 20). Ils dirent ensuite à Thomas : « Nous avons vu le Seigneur » (v.25). Mais l’Evangile ne décrit pas comment ils l’ont vu, il ne décrit pas le Ressuscité, il met seulement en évidence un détail : « Il leur montra ses mains et son côté » (v.20). L’Evangile semble vouloir nous dire que les disciples ont reconnu Jésus ainsi : par ses plaies. La même chose est arrivée à Thomas : lui aussi voulait voir « dans ses mains la marque des clous » (v. 25) et croire après avoir vu (v. 27).

Malgré son incrédulité, nous devons remercier Thomas car il ne s’est pas contenté d’entendre dire par les autres que Jésus était vivant, ni même de le voir en chair et en os ; mais il a voulu voir dedans, toucher de la main ses plaies, les signes de son amour. L’Evangile appelle Thomas « Didyme » (v. 24), ce qui veut dire jumeau, et, en cela, il est vraiment notre frère jumeau. Car il ne nous suffit pas non plus de savoir que Dieu existe : un Dieu ressuscité mais lointain ne remplit pas notre vie ; un Dieu distant ne nous attire pas, même s’il est juste et saint. Non, nous avons besoin, nous aussi, de “voir Dieu”, de toucher de la main qu’il est ressuscité, et ressuscité pour nous.

Comment pouvons-nous le voir ? Comme les disciples : à travers ses plaies. En regardant ces plaies, ils ont compris qu’il ne les aimait pas pour plaisanter et qu’il les pardonnait même s’il y en avait un parmi eux qui l’avait renié et qui l’avait abandonné. Entrer dans ses plaies, c’est contempler l’amour démesuré qui déborde de son cœur. Voilà le chemin ! C’est comprendre que son cœur bat pour moi, pour toi, pour chacun de nous. Chers frères et sœurs,

nous pouvons nous estimer et nous dire chrétiens, et parler de nombreuses belles valeurs de la foi, mais, comme les disciples, nous avons besoin de voir Jésus en touchant son amour. C’est seulement ainsi que nous allons au cœur de la foi et, comme les disciples, nous trouvons une paix et une joie (cf. vv.19-20) plus fortes que tout doute. (…)

 

Extrait de l’homélie du pape François le 2 avril 2018.

Dates à retenir.

Vente de gâteaux : Une vente de gâteaux sera faite le dimanche  28 mars à la sortie de l’église de Gréasque pour subventionner un voyage humanitaire au profit d’un groupe scout.

Mardi 30 Avril : Ecole Saint-Jean : « La valeur salvifiques de la souffrance »  A 20h30 à Saint-Savournin avec le  P. Mathias VASSEUR (curé de La Bouilladisse)

Mercredi 1 mai : Saint-Joseph Travailleur 10h30 Messe à la chapelle de la Valentine Suivi d’un apéritif

Mercredi 8 mai : Retraite de 1ère communion de 9h30-16h00 à Cadolive

Jeudi 9 mai : Heure-Sainte paroissiale Adoration du Saint-Sacrement animée musicalement et spirituellement

Samedi 11 mai : 1ère communion à 18h à Cadolive

Dimanche 12 mai : 1ère communion 10h45 à Gréasque.

 

Fête des familles à Gréasque.

Samedi 25 mai

  • 14h30-17h30 Kermesse animée par le patronage
  • 18h Messe des familles
  • 19h30 Apéritif et repas animée par la catéchèse et l’aumônerie (Grillades et plats partagés)

 

 

 

Pèlerinage jubilaire à Notre Dame de Grâce

Samedi 18 mai 2019 (A Cotignac dans le Vars)

" Qu’on vienne en procession ici à Cotignac pour recevoir les dons que je veux y répandre "

(la Vierge Marie)

Départ en bus à 7h45 de Saint-Savournin et à 8h00 de Gréasque

Retour prévu vers 18h30-45

Inscriptions bus :

Prix : 15  par personne et 10€ pour les enfants

Tel. Christian ROGER : 06 12 67 12 40

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi  27 avril                   Jeannine VENAULT
  • Samedi 4 mai                      Michel LINKER

Gréasque ;

  • Dimanche 28 avril                Saturnin MOUSTIER
  • Dimanche 5 mai                   GHISLAIN ESSABALIAN

Saint Savournin

  • Dimanche 28 avril                Famille d’AIGREMONT
  • Dimanche 5 mai                   André MERLI

 

Partager cet article

Repost0
25 mars 2019 1 25 /03 /mars /2019 17:28
Temp fort
Temp fort
Temp fort

Temp fort

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  21 mars 2019                              3e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (13,1-9).

U

n jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : ‘Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’ Mais le vigneron lui répondit : ‘Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.’ »

                

Qui est responsable du mal ?

Nous voyons bien dans évangile d'aujourd’hui ce que les gens qui parlent avec Jésus veulent lui faire dire : que c’est parce que les personnes massacrées par Pilate ou tuées par la chute de la tour de Siloé avaient péché, qu’elles étaient mortes. Jésus répond en disant que bien sûr elles étaient pécheresses comme tout homme ! Mais ce n’est pas leur péché à elles qui les a fait mourir, comme si Dieu exerçait une justice immanente qui punirait chaque personne en fonction de son péché. Par contre Jésus dit bien que si nous ne nous convertissons pas, nous périrons nous aussi. Alors qu’est-ce à dire ? Et bien en fait, il y a une solidarité dans le mal comme dans le bien, quand tu fais le mal cela en quelque sorte, augmente le « poids » de mal de l’humanité, et cela fait advenir du mal dans le monde, c’est comme cela que l’on peut expliquer les catastrophes naturelles, comme cette chute de la tour de Siloé, conséquences lointaines de nos péchés. Sachant que la vraie mort c’est justement de s’enfermer dans le péché.

Par contre il y a une solidarité bien plus grande dans le bien, qui s’appelle la communion des saints, qui nous met en lien aussi avec ceux du ciel ; et qui fait que chaque fois que je fais le bien j’augmente le « poids » de bien de l’humanité entière. C’est pour cela que tous nos actes sont importants. Mais la grande différence c’est que le bien se propage sans bruit alors que le mal lui, fait beaucoup de bruits en se propageant. Regardez les médias : combien de mauvaises nouvelles pour une bonne ?

Et que vient faire cette histoire de figuier ? C’est juste une illustration de la conversion, le Seigneur qui est le vigneron est miséricordieux et il nous laisse du temps pour nous convertir, cependant viendra un jour où il nous faudra rendre des comptes, car notre accusateur c’est le diable, mais notre juge c’est le Seigneur et lui est Miséricorde.

Frère Bernard-Vianney

 

 

Dates à retenir.

 

Vierges pèlerines : Pour pouvoir accueillir une vierge pèlerine contacter : Solange DEBEIRE 06 21 22 26 57, Hélène Michelot-Garcia 06 33 06 39 15, Christian Roger 06 12 67 12 40

Les jeudis de carême

  • 18H30 Messe avec vêpres intégrés
  • 19h10 Adoration du Saint-Sacrement
  • 20h00 Bol de riz - l’aumône de carême est au profit de l’association « la Source »
  • 20H45 Partage de la Parole

6-7-8 avril Week-end aumônerie à la Sainte-Baume

            (Ouvert à tous les jeunes collégiens et lycéens)

 

 

 

Calendrier liturgique.

Lundi 25. Annonciation du Seigneur (Solennité)

Mardi 26. Ste Larissa.

Mercredi 27.St Habib

Jeudi 28 St Gontran. Mi-Carême.

Vendredi 29 Ste Gwladys.

Samedi 30. St Amédée.

Dimanche 31. 3e Dimanche du TO. St Benjamin. (Heure d’été)

 

 

« Vivre ensemble l’Évangile

& partager l’Amour de Dieu autour de nous ! »

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 30 mars                  Caroline VENAUT, Huguette TORNATOR
  • Samedi 6 avril                     Paul ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 31 mars               Françoise ARIMI
  • Dimanche 6 avril                  Jeanne DIAZ

Saint Savournin

  • Dimanche 31 mars               Esther MARCENGO
  • Samedi  4 avril                    Jeanine MITTON

 

Temps fort à  CadoliveTemps fort à  CadoliveTemps fort à  Cadolive

Temps fort à Cadolive

Partager cet article

Repost0
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 17:20

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  17 mars 2019                              2e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (9,28b-36).

E

n ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

 

La Transfiguration avec Benoît XVI

Dans les récits de la Transfiguration, l’évangéliste Luc souligne seul que Jésus est monté sur la montagne        « pour prier » avec les apôtres Pierre, Jacques et Jean, et que « pendant qu’il priait » (9,29), survint le mystère lumineux de sa transfiguration. Pour les trois apôtres, monter sur la montagne a ainsi signifié être enveloppés par la prière de Jésus, qui se retirait souvent pour prier… Mais c’est seulement cette fois-là, sur la montagne, qu’il a voulu manifester à ses amis la lumière intérieure qui l’emplissait lorsqu’il priait : son visage – dit l’Evangile – s’éclaira et ses vêtements laissèrent transparaître la splendeur de la Personne divine du Verbe incarné.

Un autre détail dans le récit de Luc mérite d’être souligné : l’indication de l’objet de la conversation de Jésus avec Moïse et Elie, apparus à côté de Lui transfiguré. Ceux-ci, raconte l’Evangéliste, « parlaient de son départ (en grec, éxodos) qui allait se réaliser à Jérusalem » (9,31). Jésus écoute donc la Loi et les Prophètes qui lui parlent de sa mort et de sa résurrection. Dans son dialogue intime avec le Père, Il ne sort pas de l’histoire, il ne fuit pas sa mission pour laquelle il est venu au monde, même s’il sait que pour arriver à la gloire il devra passer par la Croix. Au contraire, le Christ entre plus profondément dans cette mission, en adhérant de tout son être à la volonté du Père, et il nous montre que la vraie prière consiste précisément dans l’union de notre volonté avec celle de Dieu. Par conséquent, pour un chrétien, prier ne signifie pas s’évader de la réalité et des responsabilités qu’elle comporte, mais les assumer à fond, en faisant confiance à l’amour fidèle et inépuisable du Seigneur. C’est pourquoi l’événement de la Transfiguration est, paradoxalement, l’agonie à Gethsémani (cf. Lc 22,39-46). Devant l’imminence de la passion, Jésus fera l’expérience de l’angoisse mortelle et il s’abandonnera à la volonté divine : à ce moment-là, sa prière sera un gage de salut pour nous tous. Le Christ en effet suppliera le Père céleste de « le libérer de la mort », et, comme l’écrit l’auteur de la lettre aux Hébreux, « il a été exaucé en raison de sa piété » (5,7). La résurrection est la preuve de cet exaucement.

La prière n’est pas un accessoire, une « option », mais une question de vie ou de mort. Seul en effet celui qui prie, c’est-à-dire celui qui s’abandonne à Dieu avec un amour filial peut entrer dans la vie éternelle, qui est Dieu lui-même. Pendant ce temps de carême, demandons à Marie, Mère du Verbe incarné et maîtresse de vie spirituelle, de nous enseigner à prier, comme le faisait son Fils, afin que notre existence soit transformée par la lumière de sa présence.                                                                                                      

 

Dates à retenir.

Maison de retraite de Gréasque. La messe à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 20 mars à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et  les bénévoles de St Vincent de Paul.

Vierges pèlerines : Pour pouvoir accueillir une vierge pèlerine contacter : Solange Debeire 06 21 22 26 57, Hélène Michelot-Garcia 06 33 06 39 15, Christian Roger 06 12 67 12 40

Les jeudis de carême

  • 18H30 Messe avec vêpres intégrés
  • 19h10 Adoration du Saint-Sacrement
  • 20h00 Bol de riz - l’aumône de carême est au profit de l’association « la Source »
  • 20H45 Partage de la Parole

 

Temps fort pastoral

Adoration Eucharistique à la chapelle des frères.

Vendredi 22 mars

  • 18h30 Messe
  • 19h Exposition & animation par les frères
  • 19h30 Adoration en silence. Les paroissiens se relaient

Samedi 23 mars

  • 10h Messe
  • 17h Reposition du Saint-Sacrement

Renseignements : Françoise Pépin : 06 67 97 79 43

Samedi 23 mars à Gréasque

14h30-16h Happy-Samedi au patronage.

Dimanche 24 mars à Cadolive

  • 10h conférence à l'église de Mgr Aveline
  • 11h messe présidée par Mgr Aveline
  • 12h15 Apéritif

Suivi d'un repas sur inscriptions (15€ par personne ; 30€ par famille)

Inscription repas : Marie-Sonia Moranzoni

marie-sonia.moranzoni@orange.fr ; 06 74 87 04 34

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 16 mars                  Dolorès et François ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 17 mars               Célestine VERA

Saint Savournin

  • Dimanche 17 mars               Famille d’AIGREMONT
  • Mardi 19 mars                     Joseph MARCENGO

 

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2019 7 13 /01 /janvier /2019 16:45

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  13 janvier 2019        Le Baptême du Seigneur du Seigneur

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (3,15-16.21-22)).

E

n ce temps-là, le peuple venu auprès de Jean le Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. » Comme tout le peuple se faisait baptiser et qu’après avoir été baptisé lui aussi, Jésus priait, le ciel s’ouvrit. L’Esprit Saint, sous une apparence corporelle, comme une colombe, descendit sur Jésus, et il y eut une voix venant du ciel : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » 

 « La Grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes »

Le dimanche qui suit l’Épiphanie, l’Eglise nous invite à célébrer le Baptême de Jésus. C’est le premier acte de sa vie publique, mais pourquoi Jésus a-t-il besoin d’être baptisé par Jean-Baptiste ? En demandant le Baptême de conversion, le Seigneur Jésus, qui est sans péché, pose un geste qui le rend solidaire du peuple de Dieu auquel il appartient par sa naissance. Il exprime de cette manière un choix concernant sa mission. Il fait du Baptême qui était un signe de pénitence de l’homme, la révélation du salut offert par Dieu à tous.

En recevant le Baptême de Jean Baptiste, il donne à l’humanité le Baptême dans l’Esprit saint par la voie du père. Ce Baptême qui nous fait passer des choses terrestres aux choses célestes, du péché à la vie, de la faute à la grâce, de la souillure à la sainteté, de la mort à la vie, est important pour la vie temporelle. En recevant le Baptême, le Christ sort l’humanité de l’eau de la conversion pour l’eau de la grâce qui guérit. St Paul l’exprime ainsi « par le bain du Baptême, il nous a fait renaitre et nous a renouvelés dans l’Esprit Saint. »

Seigneur en ce jour de ton Baptême, fait nous voir ce que le Baptême produit, qui est plus grand que ce qu’on voit, parce que ce qu’on voit est temporel, ce qu’on ne voit pas éternel.

Bonne fête du Baptême du Seigneur

                                                                                              Fr Etienne JM

 Dates à retenir.

Conseil Paroissial. Mardi 15 janvier à 20H30 à Saint-Savournin

  Le groupe paroissial de Cadolive organise un loto le dimanche 13 janvier à 17H dans la salle des fêtes de Cadolive.

Réalisation vidéo, salle St Jean. Nous recherchons un canapé deux place ou 2 fauteuils ainsi qu’un grand rideau avec tringle, contacter le frère Bernard Vianney au 06 51 95 31 70.

Ordre de Malte : la collecte pour l’ordre de Malte aura lieu les :

  • Samedi 26 janvier à la sortie de la messe de Cadolive.
  • Dimanche 27 janvier aux sorties de messes de St Savournin et Gréasque

Maison de retraite de Gréasque. La messe du mois de janvier à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 16 janvier  à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et les bénévoles de St Vincent de Paul. 

 

Soirées approfondissement de la foi.

Les mardis à 20H30 au prieuré.

Père Séverin-Marie, C.S.J. les 5 février et 2 avril.

Nous achèverons le cycle : « laissez jaillir l’Esprit » en scrutant l’action de l’Esprit à travers les dons de science, de piété et de crainte de Dieu pour finir en regardant l’action de l’esprit en Marie.

 

Calendrier liturgique.

Lundi 14. Ste Nina.

Mardi 15. St Rémi, évêque.

Mercredi 16.St Marcel

Jeudi 17 St Antoine, Abbé, (Mémoire), Roseline.

Vendredi 18 Ste Prisca.

Samedi 19. St Marius.

Dimanche 20. 2e Dimanche du TO. St Sébastien, Fabien.

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                          Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                   Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 12 janvier                Dolores et François ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 13 janvier             Claire GALHUID
  • Mercredi 16 janvier               Jean LAMAGNA (Résidence)
  • Dimanche 20 janvier             Emile et Marie Claire COLLOMB

Saint Savournin

  • Dimanche 13 janvier             Suzon et Frédéric
  • Mardi 15 janvier                   Sœur Marthe
  • Dimanche 20 janvier             Jean BOURDONCLE
  • Lundi 21 janvier                   Eliane MATHEY

 

Partager cet article

Repost0
6 janvier 2019 7 06 /01 /janvier /2019 17:03

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  6 janvier 2019                                 Epiphanie du Seigneur

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Mattieu  (2,1-12).

Jésus était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d’Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l’orient et nous sommes venus nous prosterner devant lui. » En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple, pour leur demander où devait naître le Christ. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le prophète : Et toi, Bethléem, terre de Juda, tu n’es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Juda, car de toi sortira un chef, qui sera le berger de mon peuple Israël. » Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l’étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l’enfant. Et quand vous l’aurez trouvé, venez me l’annoncer pour que j’aille, moi aussi, me prosterner devant lui. » Après avoir entendu le roi, ils partirent.
Et voici que l’étoile qu’ils avaient vue à l’orient les précédait, jusqu’à ce qu’elle vienne s’arrêter au-dessus de l’endroit où se trouvait l’enfant. Quand ils virent l’étoile, ils se réjouirent d’une très grande joie. Ils entrèrent dans la maison, ils virent l’enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

 « Chercher le sens des choses ! »

Chers frères et sœurs, bonjour ! Dans l’Evangile d’aujourd’hui, le récit des mages, venus d’Orient à Bethléem pour adorer le Messie, confère à la fête de l’Epiphanie un souffle d’universalité. Et cela est le souffle de l’Eglise, qui désire que tous les peuples de la terre puissent rencontrer Jésus, faire l’expérience de son amour miséricordieux. Tel est le désir de l’Eglise : qu’ils trouvent la miséricorde de Jésus, son amour. (…)

Dans la nuit de Noël, Jésus s’est manifesté aux bergers, hommes humbles et méprisés — certains disent même des brigands — ; ils ont été les premiers à apporter un peu de chaleur dans cette grotte froide de Bethléem. A présent arrivent les mages, venus de terres lointaines, eux aussi attirés mystérieusement par cet Enfant. Les bergers et les mages sont très différents les uns des autres ; mais ils ont quelque chose en commun : le ciel. Les bergers de Bethléem accoururent aussitôt pour voir Jésus, non pas parce qu’ils étaient particulièrement bons, mais parce qu’ils veillaient la nuit et, en levant les yeux vers le ciel, ils virent un signe, ils entendirent son message et le suivirent. Et de même pour les mages : ils scrutaient les cieux, ils virent une nouvelle étoile, ils interprétèrent le signe et se mirent en chemin, de loin. Les bergers et les mages nous enseignent que pour rencontrer Jésus, il est nécessaire de savoir lever notre regard vers le ciel, de ne pas être repliés sur nous- mêmes, sur notre égoïsme, mais d’avoir le cœur et l’esprit ouverts à l’horizon de Dieu, qui nous surprend toujours, de savoir accueillir ses messages et répondre rapidement et généreusement.

Sainte année 2019Les mages, nous dit l’Evangile, « à la vue de l’astre [...] se réjouirent d'une très grande joie » (Mt 2, 10). Pour nous aussi, c’est une grande consolation de voir l’étoile, c’est-à-dire de se sentir guidés et non pas abandonnés à notre destin. Et l’étoile est l’Evangile, la Parole du Seigneur, comme le dit le psaume : « Une lampe sur mes pas, ta parole, une lumière sur ma route » (118, 105). Cette lumière nous guide vers le Christ. Sans l’écoute de l’Evangile, il n’est pas possible de le rencontrer ! En effet, en suivant l’étoile, les mages arrivèrent jusqu’au lieu où se trouvait Jésus. Et là, « ils virent l’enfant avec Marie sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage » (Mt 2, 11). L’expérience des mages nous exhorte à ne pas nous contenter de la médiocrité, à ne pas « vivoter », mais à chercher le sens des choses, à scruter avec passion le grand mystère de la vie. Et elle nous enseigne à ne pas nous scandaliser de la petitesse et de la pauvreté, mais à reconnaître la majesté dans l’humilité et à savoir nous agenouiller devant elle.

Que la Vierge Marie, qui accueillit les mages à Bethléem, nous aide à élever notre regard au-delà de nous-mêmes, à nous laisser guider par l’étoile de l’Evangile pour rencontrer Jésus et à savoir nous abaisser pour l’adorer. Nous pourrons ainsi apporter aux autres un rayon de sa lumière et partager avec eux la joie de ce chemin.

Pape François

Extrait de l’angélus 6 janvier 2016

Dates à retenir.

 Heure sainte : Jeudi 10 janvier à 20H30 à l’église de St Savournin.

Maison de retraite de Gréasque. La messe du mois de janvier à la maison de retraite de Gréasque aura lieu le mercredi 16 janvier  à 15h30, célébrée par le père Etienne Jean-Marie, et les bénévoles de St Vincent de Paul. 

 

Soirées approfondissement de la foi.

Les mardis à 20H30 au prieuré.

Père Séverin-Marie, C.S.J. les mardi 8 janvier, 5 février et 2 avril.

Nous achèverons le cycle : « laissez jaillir l’Esprit » en scrutant l’action de l’Esprit à travers les dons de science, de piété et de crainte de Dieu pour finir en regardant l’action de l’esprit en Marie.

 

Calendrier liturgique.

Lundi 7. St Raymond.

Mardi 8. St Lucien.

Mercredi 9.Ste Alix

Jeudi 10 St Guillaume.

Vendredi 11 St Paulin.

Samedi 12. St Tatania.

Dimanche 13. Le baptême du Seigneur, (Fête). Ste Yvette.

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                           Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                 Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 5 janvier                  Daniel KRESPY
  • Samedi 12 janvier                Dolores et François ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche  6 janvier             Antoine LARA
  • Dimanche 13 janvier             Claire GALHUID

Saint Savournin

  • Dimanche 6 janvier               Yvonne CASTELLO
  • Dimanche 13 janvier             Suzon et Frédéric

 

 

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 17:15

 

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  2 décembre 2018               1er dimanche de l’avent.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (21,25-28.34-36).

E

n ce temps-là, Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées et désemparées par le fracas de la mer et des flots. Les hommes mourront de peur dans l’attente de ce qui doit arriver au monde, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors, on verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche.

Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste comme un filet ; il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière. Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

  

Les trois Avènements

Nous célébrons aujourd’hui le premier dimanche de l’Avent, adventus en latin : venue, en français. Et nous le savons bien cette venue, elle est triple : la première s’est réalisée il y a un peu plus de 2000 ans de manière humble dans la crèche de Bethléem, c’est cette venue que nous célébrerons à Noël et que nous préparons tout au long de cet Avent.

La dernière venue c’est celle dont nous parle Jésus dans l’Evangile, c’est sa venue dans la gloire à la fin des temps et cette venue n’est pas une catastrophe, une apocalypse au sens païen du mot, au contraire Jésus nous dit : « Quand ces évènements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche ». Certes cette venue sera précédée de signes qui eux, ont un aspect apocalyptique, c’est pour que nous relevions la tête car le retour en gloire du Christ est un évènement heureux ; c’est le jour de notre rédemption, de notre libération, où tout sera récapitulé dans le Christ, St Paul dit même que ceux qui verront ce retour n’auront pas à passer par la mort ! Ce qui compte c’est qu’effectivement comme le conclut l’Evangile nous nous tenions debout devant le Fils de l’homme et pour cela il nous faut rester éveillés et prier en tout temps.

Et c’est aussi l’attitude qu’il nous faut adopter pour la deuxième venue, celle du Christ dans notre âme. Car cette venue elle dépend de nous, est-ce que nous laissons à Jésus la place qu’il doit avoir dans nos vies ? Ce que Jésus nous dit dans l’Evangile est aussi valable pour sa venue dans nos âmes : « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie » et surtout la consigne principale de cet Evangile, encore une fois : « Restez éveillés et priez en tout temps », voilà notre part pour hâter la venue du Christ dans nos cœurs mais aussi sa venue dans la gloire, qui arrivera sûrement quand tous les hommes l’auront accueilli chez eux !

Frère Bernard-Vianney.

Dates à retenir.

Ste Barbe : Mardi 4 décembre, à Gréasque

16H00. Messe

16H30 Procession au puits Héli d’Oissel, hommage aux mineurs et feux d’artifice.

Veillée pénitentielle : le 19 décembre à 19H30, à Gréasque.

  

Calendrier liturgique.

Lundi 3. St François Xavier, prêtre et missionnaire.

Mardi 4. Ste Barbe, St Jean de Damas prêtre et docteur de l’Eglise.

Mercredi 5. St Gérald.

Jeudi 6 St Nicolas, Evêque.

Vendredi 7. St Ambroise, Evêque et docteur de l’Eglise (Mémoire)

Samedi 8. Immaculé conception de la vierge marie (Solennité)

Dimanche 9. 2e dimanche de l’Avent. Pierre Fourier.

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                      Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                       Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 8 décembre             Jacques et Colette SOGNO

                                               Jean Paul CASANOVA

Gréasque ;

  • Dimanche 2 décembre         Marthe BONFILLON
  • Dimanche 9 décembre         Marthe BONFILLON

Saint Savournin

  • Dimanche 2 décembres       Famille SOTGUI – AMI
  • Dimanche 9 décembre         Madeleine et François SANCHEZ

 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 17:23

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 14 octobre 2018          28e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc  (10, 17-30).

E

n ce temps-là, Jésus se mettait en route quand un homme accourut et, tombant à ses genoux, lui demanda : « Bon Maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Jésus lui dit : « Pourquoi dire que je suis bon ? Personne n’est bon, sinon Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. » L’homme répondit : « Maître, tout cela, je l’ai observé depuis ma jeunesse. » Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Il lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne-le aux pauvres ; alors tu auras un trésor au ciel. Puis viens, suis-moi. » Mais lui, à ces mots, devint sombre et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

 Alors Jésus regarda autour de lui et dit à ses disciples : « Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu ! » Les disciples étaient stupéfaits de ces paroles. Jésus reprenant la parole leur dit : « Mes enfants, comme il est difficile d’entrer dans le royaume de Dieu ! Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. » De plus en plus déconcertés, les disciples se demandaient entre eux : « Mais alors, qui peut être sauvé ? » Jésus les regarde et dit : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu. »
Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. » Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. »

 

Choisir l’essentiel

« Posant son regard sur lui, Jésus se mit à l’aimer. » Ce jeune homme vient de manquer la rencontre de sa vie. Et d’ailleurs, il sent bien au fond de lui qu’il vient de passer à côté de ce qu’il recherchait depuis longtemps au plus intime de lui-même. Jésus l’a pénétré de son regard, et le jeune homme a senti dans ce regard qu’il lui suffisait de dire oui pour être certain d’obtenir ce qu’il demandait : la vie éternelle.

Seulement voilà, il n’était pas prêt à en payer le prix. « Il s’en alla tout triste car il avait de grands biens. » Quel paradoxe dans cette phrase ! Ces biens abondants, qui jusqu’alors lui garantissaient l’illusion du bonheur, deviennent pour ce jeune homme la cause de sa tristesse.

Et il n’a pas cherché d’excuses. Il s’en va sombre et triste parce que son incapacité à répondre à l’appel de Jésus vient de lui révéler une chose : il n’est pas libre ! Il croyait être prêt à tout pour obtenir le bien le plus précieux, mais s’aperçoit qu’il est lié, attaché à ce qu’il « possède » : son argent, ses richesses, ses biens matériels.

Il n’est pas libre et il n’est pas prêt à payer le prix de sa liberté. Ici, il n’est plus question d’être en règle avec les commandements de Dieu. Jésus nous fait comprendre qu’il ne suffit pas d’être moralement irréprochable pour avoir la vie éternelle en récompense !

« Viens et suis-moi ! », la foi ne revient pas uniquement à suivre un code de bonne conduite « pour aller au Ciel ». Avoir la foi, c’est suivre Jésus et manifester cet attachement personnel à quelqu’un que l’on aime et de qui on se sait aimé. Celui qui aime en toute vérité et sans réserve trouve dans cet amour sa récompense !

Pouvoir aimer Dieu sans la moindre réserve est en soi la récompense du croyant ! Voilà l’« héritage de la vie éternelle » : avant d’être une garantie sur l’au-delà, c’est un trésor que l’on reçoit dès que l’on accepte de rencontrer le Christ. Si nous disons oui, cette rencontre nous révèle ce qu’il nous faut abandonner, ce dont nous devons nous débarrasser, pour ne pas passer à côté de l’essentiel.

                                                                                                                                    Père Yannick CASAJUS

Dates à retenir.

Samedi 20 octobre la messe sera célébrée à St Savournin à 18H00. Pas de messe le dimanche.

Gréasque. La messe à la maison de retraite le Soleil de Provence aura lieu le mercredi 17 octobre à 15 h 30 organisée par les bénévoles de St Vincent de Paul et célébrée par le père Etienne Jean-Marie.

 

Temps fort avec les familles du « Secteur Garlaban »

Samedi 20 octobre 2018 de 12h à 17h à Auriol

12h : Repas pique-nique partagé tiré du sac
Rendez-vous dans l’enclos paroissial

14h 16h: pour les adultes  : (2 intervenants)

Père Michel BRONDINO supérieur général des Pères de Timon-David:

L’enfance de J.B. FOUQUE à l’école du Père TIMON-DAVID : son influence sur l’attention du bienheureux aux jeunes et aux plus fragiles

Monsieur Antoine d’ARRAS :  une béatification : sa signification pour l’Eglise et sa préparation

14h 16h pour les enfants et les jeunes :

Les 4 ateliers sont proposés.

Merci d’apporter une trousse de crayons de couleurs et de feutres

16h : Pause pour tous (apporter un goûter)

16h30 PRIERE

 

AEP.    Appel de cotisations exercice 2017/2018

Les adhérents de l’AEP (Association d’Education Populaire) sont invités à régler la cotisation 2017/2018 d’un montant  minimum de 5 euro.

Le chèque sera libellé au nom de « AEP St Savournin », mis sous enveloppe  portant la mention AEP, et remis à la quête ou aux Frères qui feront suivre.

Si versement en espèces, s’assurer que l’enveloppe soit parfaitement fermée, qu’elle porte la mention AEP au recto et votre nom  au verso, pour identification.

Pour information, nous avons en débit prévisionnel les frais bancaires annuels de 54 euros. Le repas 2017 a permis de dégager un avoir de 101,34 euro, merci à toutes et tous.

 

Dimanche 21 octobre. Fête de la St Lazare à Cadolive.

  • 10H30 Messe suivie d’un apéritif
  • 12H30 Repas

Prix du repas 25 €. 10 € pour les enfants de 7 à 12 ans.

Inscriptions : Christian ROGER 0612 67 12 40

Se faire inscrire rapidement.

MESSES DOMINICALES

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

MESSES EN SEMAINES

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes

Cadolive :

  • Samedi 13 octobre              Laurence JULIEN

Gréasque ;

  • Dimanche 11 novembre       Marthe BONFILLON

Saint Savournin

  • Dimanche 14 octobre            Famille d’AIGREMONT
  • Lundi 22 octobre                 André MERLI

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2018 7 09 /09 /septembre /2018 18:08
Nativité de la Vierge Marie à la ValentineNativité de la Vierge Marie à la Valentine

Nativité de la Vierge Marie à la Valentine

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

9 septembre 2018            23e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc  (7, 31-37).

E

n ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole. Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement. Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

 

Bonne nouvelle du dimanche 9 septembre 2018

« Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

PREMIÈRE LECTURE
« Alors s’ouvriront les oreilles des sourds et la bouche du muet criera de joie » (Is 35, 4-7a)

PSAUME (Ps 145 (146), 6c-7, 8-9a, 9bc-10)
R/ Je veux louer le Seigneur, tant que je vis.

DEUXIÈME LECTURE
« Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres pour en faire des héritiers du Royaume ? » (Jc 2, 1-5)

ÉVANGILE
« Il fait entendre les sourds et parler les muets » (Mc 7, 31-37)

En ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la Décapole.
Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui.
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement.
Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient.
Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses :
il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Un corps à cœur qui nous ouvre le Royaume
La guérison est le fruit de ce corps à cœur de l’homme avec son Dieu dans la rencontre avec le Christ.

Effata !  C’est-à-dire : Ouvre-toi !
Sans doute le signe que notre rencontre avec le Christ est intime, personnelle.

 

Dates à retenir.

Heure Sainte. Jeudi13 septembre à 20H30 à St Savournin.

Messe à la maison de retraite le SOLEIL DE PROVENCE

Le 19 SEPTEMBRE à 15 h30, organisée par les bénévoles de St Vincent de Paul et célébrée par le père Etienne Jean- Marie.

 

Inscription du catéchisme.

Mardi 11 septembre à 20H30 à St Savournin, pour les parents.

Aumônerie. Rencontre Parents-enfants à 19H au patronage de Gréasque, Accueil des enfants à partirde16H30.

Rentrée du catéchisme pour les CE2, CM1 et CM2

  • Mardi 18 septembre à Cadolive de 17h à 18h15 à l'Eglise
  • Mercredi 19 septembre à Saint Savournin de 10h45 à 12h à l'Eglise
  • Mercredi 19 septembre à Gréasque de 17h15 à 18h45 au Patronage de l'Espérance, traverse de la Verrière

Patronage de l'Espérance

Reprise du patronage Lundi 27 Août pour une semaine de remobilisation scolaire.

 

Dimanche 14 octobre. Fête de la St Lazare à Cadolive.

  • 10H30 Messe suivie d’un apéritif
  • 12H30 Repas

Prix du repas 25 €. 10 € pour les enfants de 7 à 12 ans.

Inscriptions : Christian ROGER 0612 67 12 40

Se faire inscrire rapidement.

 

Calendrier liturgique.

Lundi 10.St Alain,  Aubert, évêque d’Avranches, † vers 725.

Mardi 11.  Ste Adelphe

Mercredi 12. St Apollinaire

Jeudi 13.  St Aimé, St Jean Chrysostome, évêque de Constantinople,     docteur de l’Église, † 407.

Vendredi 14. La croix Glorieuse.

Samedi 15. St Richard

Dimanche 16. 24e Dimanche du temps ordinaire. Ste Edith.

 

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18H00.

Messe en semaine :

Intentions de messe.

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine :

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H.

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite le SOLEIL DE PROVENCE le 19 SEPTEMBRE à 15 h30, organisée par les bénévoles de St Vincent de Paul et célébrée par le père Etienne Jean- Marie.

Intentions de messe.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière :                 Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

 Le samedi matin de10h30 à 12h00, Sonnez à l’accueil des frères.

Intentions de messe.

  • Dimanche 9 septembre         Marcelle MERLI
  • Dimanche 16 septembre       Marie BRUNO
  • Lundi 17 septembre              Lucette DINOLLO
  • Dimanche 23 septembre       Marie ARMAND

 

Partager cet article

Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 18:17

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

20 mai 2018                               Dimanche de la  Pentecôte.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  (Jn 17,6a.11b-19).  

E

n ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.

J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » 

 

           L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître

 

Aujourd’hui l’acteur principal c’est l’Esprit Saint. Il agit, il vient changer le quotidien des apôtres. Mais demandons-nous d’où il est ? Le Seigneur Jésus nous dis qu’il est envoyé d’auprès du père. Il jaillit de la fontaine divine ; C’est l’Esprit du Seigneur, il apporte au monde ce que Dieu a réservé pour le monde. Invisible, il s’implante en tout lieu et sème la vie. Qui est-il ?  C’est lui l’Esprit de vérité,  que le monde est incapable d’accueillir parce qu’il ne le voit pas et ne le connaît pas. Il est l'amour que Dieu a répandu dans nos cœurs.  Il est le souffle de Dieu, le Souffle puissant qui secoue les endormis et transforme en apôtres audacieux les disciples paralysés par la peur. C’est ainsi qu’il nous met dans l’émerveillement. Etant avec lui, il nous libère des actions de la chair inconduite, impureté, débauche, idolâtrie, sorcellerie, haines, rivalité, jalousie, emportements, intrigues, divisions, sectarisme, envie, beuveries, orgies.

Bruit pareil à celui d'un violent coup de vent, il donne sens à la vie, Il brise le carcan de l'égoïsme, balaye les étroitesses ; Il arrache au superficiel et fait goûter à la vraie présence. Il faut l’avoir, pour le découvrir, il devient alors, amour, joie et paix. Il devient  patience et bonté, foi et bienveillance, douceur et maîtrise de soi.

À chaque étape de notre vie, il ne reste jamais au dehors, mais il reste en nous et agit en nous et avec nous, il transite par le cœur des croyants pour atteindre toutes les nations qui sont sous le ciel, il renouvelle la face de la terre.

 Vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il est en vous. » (Jn 14, 16-17)

Bonne fête de la pentecôte.

Fr. Etienne JM

 

Résultat de recherche d'images pour "joyeux noel"

Dates à retenir

Mardi 12 juin à 20h30 : Conseil Pastoral "ouvert à tous".

Ordre du jour :

Dans l'esprit du temps fort nous chercherons à faire des propositions pastorales pour l'année 2018 2019.

Sont invités: les membres du Conseil Pastoral, l'EAP, les personnes qui ont participé à la mise en place du temps fort ainsi que toutes personnes désireuses d'apporter sa pierre à la réflexion

1er Communions.

Samedi 26 mai à 18h30à Cadolive

Dimanche 27 mai à 10H45 à Gréasque.

 

Lundi de Pentecôte : fête de Marie, Mère de l’Église

Le pape François a décidé que la mémoire de la Vierge Marie, Mère de l’Église, serait désormais inscrite dans le calendrier romain, et célébrée chaque année.

 

Quête annuelle pour le fond de solidarité servant à financer le pèlerinage à Lourdes de malades désargentés :

Dans nos paroisses le week-end du 26 et 27 mai.

Le cout d'un pèlerinage pour un malade est d'environ 330€...

Ce fond est géré conjointement par plusieurs hospitalités marseillaises amenant des malades à Lourdes pendant leurs pèlerinages (National, Diocésain, Rosaire et Armées), et qui se sont groupées de manière à ne solliciter les paroissiens qu'une fois dans l'année.

 

Soirées d’approfondissement de la foi

En quête de la vie des saints.

  • Le 22 mai, 5 et 10 juin avec le Père Etienne Jean-Marie.

Don de FORCE.

  • La dernière conférence de l’année sur le aura lieu mardi 26 juin.

 

Samedi 2 juin Kermesse au patronage –

Fête des familles

  • 14H ouverture de la kermesse
  • 18h30 - Messe 
  • 19h45 – Apéritif (patronage) 
  • 20h30 - Tirage tombola – Repas

 

Calendrier liturgique.

Lundi 21 Fête de Marie, Mère de l’Eglise.

Mardi 22. Ste Rita de Cascias, religieuse, St Emile.

Mercredi 23 St Didier.

Jeudi 24. St Donatien.

Vendredi 25 Ste Sophie, St Bède le vénérable.

Samedi 26. St Philippe Néri, Prêtre. (Mémoire), St Béranger.

Dimanche 27. SAINTE TRINITE (Solennité) St Augustin.

 

 Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00.

Messe en semaine : Le mardi à 9H

Intentions de messe.

  • Samedi 19 mai       Familles DAUCHE – DUGOUJON.

                          Jean, Maria et Domingo CARDOSO

  • Samedi 26 mai       François et Dolorès ALBERT

                                   Pierre GOUAZE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine : Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H.

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Intentions de messe.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière :             Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

                                                    

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

 Le samedi matin de10h30 à 12h00, Sonnez à l’accueil des frères.

Intentions de messe.

  • Dimanche 20 mai                Familles SOTGUY - AMI
  • Les 22, 23, 24 mai               Christiane GROPPY
  • Dimanche 27 mai                Maria ROUX

 

Partager cet article

Repost0