Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 18:43
Semaine Sainte
Semaine Sainte
Semaine Sainte

Semaine Sainte

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

27 mars 2016. Dimanche de la Résurrection.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean ( 20.1-9).

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensembles, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas.

Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

 

Cette Parole, Jésus l'a affirmé trois fois

durant les 9 derniers mois de sa vie sur terre.

Les apôtres avaient peur de CETTE PAROLE DU CHRIST.

Ils avaient peur du MYSTERE NOUVEAU que cette Parole Vivante révélait !

*Pierre ne retient que le mot MORT (cf Luc ch9 vst22) 9 mois

*Les 12 apôtres rêvent encore d'UNE GRANDEUR SANS COEUR cf Marc (ch 9 vst30) 7 mois

*les fils du tonnerre s'appuient sur les désirs naturels d'une maman cf marc ch10 vst36 2 mois

 

ET LE TROISIEME JOUR IL RESCUCITERA

 

Jésus a accepté LA CROIX comme CHEMIN VERS LA RESURRECTION !

LE CHRIST RESCUCITE,

LE CHRIST DE PAQUES

est l'incarnation, le signe vivant de LA MISERICORDE ! cf Jean-Paul 2 dives in misericordia n8 .

LE CHRIST RESCUCITE,

LE CHRIST DE PAQUES permet à la rédemption

de faire surabonder LA MISERICORDE.

 

ET LE TROISIEME JOUR IL RESCUCITERA

*Jésus ne retient que le mot VIE

*Il nous invite à mourir à toute présomption

*Jésus s'appuie sur l'attente et la prière de Marie

ET LE TROISIEME JOUR IL RESCUCITERA

Jésus n'a pas voulu recevoir LA MISERICORDE des êtres humains .

A Pierre, Il dit remets l'épée au fourreau .

Jésus reçoit la miséricorde de SON PERE ....

Jésus reçoit la miséricorde de MARIE ....

Tout comme Il a reçu de Marie le 25 MARS, le jour de l'annonciation,

un corps de chair qui rend son âme familier à la souffrance,

Il reçoit à nouveau de Marie le jour de la résurrection

un corps glorieux qui soutient l'univers ! Cf APOC ch12 vst5

CECI EST MON CORPS OFFERT ET VIVANT .

MOI JE SUIS LE VIVANT, LE PREMIER NE D'ENTRE LES MORTS !

 

Joyeuses Pâques !

Fr. Marie François Thérèse.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Heure sainte : Jeudi 7 avril à 20H30, salle St jean. Nous prierons pour : pour les familles ; pour les jeunes foyers et ce qui se préparent au mariage.

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 29 mars : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache 1/4

Mardi 5 avril : La rencontre de Jésus avec la Samaritaine. Fr. Bernard Vianney 2/2

Mardi 12 avril : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache 2/4

 

La Respélido

Pèlerinage à lourdes Du 13 au 16 juin 2016

Accompagnés Par le Père Etienne Jean Marie

Prix du Séjour : 310 € en chambres doubles

Supplément single 80 €

Inscriptions : André GIORDANO 04 42 04 68 49

Alain CONSTANT 04 42 04 61 12

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 2 avril Rose Correia - Dolorès et François Albert

· Samedi 9 avril Paul Albert - Caroline Venaut

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 27 mars Pierre et Raymonde BRUNEL

· Dimanche 10 avril Nicole et Albert BONFILLON

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· DIMANCHE 27 SUZANE ET MARIUS DESMARIE

· MARDI 29 MARS MARIE ROSE RIPERT

· SAMEDI 2 AVRIL SIMONE PIEGAY

· DIMANCHE 3 AVRIL ESTHER MERCENGO

 

Repost 0
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 16:44
Benediction des Rameaux.
Benediction des Rameaux.
Benediction des Rameaux.

Benediction des Rameaux.

L'Étoile.

 

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

20 mars 2016. Dimanche des Rameaux et de la Passion.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 19.28-40).

En ce temps-là, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem. Lorsqu’il approcha de Bethphagé et de Béthanie, près de l’endroit appelé mont des Oliviers, il envoya deux de ses disciples, en disant : « Allez à ce village d’en face. À l’entrée, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous demande : “Pourquoi le détachez-vous ?” vous répondrez : “Parce que le Seigneur en a besoin.” » Les envoyés partirent et trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit. Alors qu’ils détachaient le petit âne, ses maîtres leur demandèrent : « Pourquoi détachez-vous l’âne ? » Ils répondirent : « Parce que le Seigneur en a besoin. » Ils amenèrent l’âne auprès de Jésus, jetèrent leurs manteaux dessus, et y firent monter Jésus. À mesure que Jésus avançait, les gens étendaient leurs manteaux sur le chemin. Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. »

Une procession pourquoi ?

Chaque année, le dimanche des Rameaux, sur toute la face de la terre et à travers tous les siècles, des personnes de tout âge acclament Jésus en criant: «Hosanna au fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!»

Mais que faisons-nous vraiment lorsque nous avançons dans une telle procession ? Est-ce quelque chose de plus qu’une cérémonie, qu’une belle coutume? Cela a-t-il quelque chose à voir avec la véritable réalité de notre vie, et de notre monde? Pour Jésus qu’elle est la signification, qu’a-t-il voulu ? Après la profession de foi de Pierre, le confessant comme le messie avait Jésus s’était mis en route, en pèlerin, vers Jérusalem pour les fêtes de la Pâque. Mais il sait qu’une nouvelle Pâque l’attend, la Pâque définitive et qu’il prendra lui-même la place des agneaux immolés, s’offrant lui-même sur la Croix. Il sait que, dans les dons mystérieux du pain et du vin, il se donnera pour toujours aux siens, il leur ouvrira la porte vers une nouvelle voie de libération, vers la communion avec le Dieu vivant. Il est en chemin vers l’élévation de la Croix, qui va réaliser l’élévation de l’homme vers Dieu. Le terme de son pèlerinage est la hauteur de Dieu lui-même, à laquelle il veut élever nous élever.

Notre procession d’aujourd’hui veut donc être le signe et l’engagement qu’avec Jésus, nous nous montons vers le Dieu vivant. C’est de cette montée dont il s’agit. C’est le chemin auquel Jésus nous invite. Cette montée est au-dessus de nos propres possibilités, mais nous nous mettons en cordée avec Jésus. Que la Vierge Marie nous accompagne pour nous garder dans la fidélité et nous ramener toujours dans la cordée de son Fils.

Père Marie-Vianney

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

MCR. Mercredi23 mars à 14H30, salle st Jean.

Lundi Saint.
19h00 Messe Chrismale à la Major Marseille

Confessions avant Pâques :

Samedi saint 26 mars :

· Gréasque de 10h à 12h

· St Savournin de 10h à 12h

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 29 mars : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache ½

 

Horaires de la semaine sainte.

Jeudi Saint 20h30 à Cadolive

Vendredi Saint

Office de la Passion

· 15h00 Saint-Savournin

· 19h00 Gréasque
Chemin de Croix dans les églises

· 15h00 Gréasque et Cadolive
Chemin de Croix dans la colline

· 17h45 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale. 21h00 Gréasque

Dimanche de Pâques

· 9h30 Saint-Savournin

· 10h45 Gréasque

.  10h00 Cadolive

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 19 mars Dolores et François ALBERT

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 20 mars Pierre et Raymonde BRUNEL

· Dimanche 27 mars Pierre et Raymonde BRUNEL

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 20 mars Roger LIVI – Mireille AMALBERT

· LUNDI 21 ET MARDI 22 JEANETTE VERA

· MERCREDI 23 ROSE RIPERT

· SAMEDI 26 GENEVIEVE DUBOIS

· DIMANCHE 27 SUZANE ET MARIUS DESMARIE

Repost 0
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 17:17

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

13 mars 2016. 5e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean ( 8.1-11).

En ce temps-là, Jésus s’en alla au mont des Oliviers. Dès l’aurore, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner. Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en situation d’adultère. Ils la mettent au milieu, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, que dis-tu ? » Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il écrivait sur la terre. Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter une pierre. » Il se baissa de nouveau et il écrivait sur la terre. Eux, après avoir entendu cela, s’en allaient un par un, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme toujours là au milieu. Il se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » Elle répondit : « Personne, Seigneur. » Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

 

La Miséricorde s’abaisse au pied de la misère

Dans l’Evangile d’aujourd’hui les scribes et les pharisiens veulent mettre Jésus en contradiction : soit avec la Loi, soit avec son enseignement de miséricorde. Les accusateurs de cette femme adultère rappellent la Loi. Effectivement le rôle de la Loi, dira Saint Paul est de montrer le péché, et en ce sens la Loi mène à la mort ; mais le rôle de la Loi n’est pas de juger, seul Dieu est juge. D’ailleurs, Jésus condamne le péché des scribes et des pharisiens qui s’en vont tous, après que Jésus ai écrit sur le sol (sans doute leurs péchés à eux) et leur ai suggéré que ce soit celui qui est sans péché qui lui jette la première pierre. Mais la manière dont Jésus leur montre leur péché est pleine de délicatesse : il n’accuse personne directement, mais les met en face de leur propre conscience.

Un petit détail : quand notre texte porte « Jésus s’était baissé », en fait, dans le grec il est écrit qu’il se baisse vers le bas (comme si on pouvait se baisser vers le haut !) sans doute pour montrer que Jésus s’abaisse au pied de cette femme pècheresse, comme il le fera pour laver les pieds de ses apôtres.

Et alors que tous partent un par un, Jésus écrit à nouveau sur le sol, peut-être cette fois-ci les péchés de la femme. Mais remarquez qu’à chaque fois, les péchés sont marqués sur la terre et donc sont appelés à être effacés. Et c’est bien ce qui se passe : Jésus exerce la miséricorde envers cette femme, que finalement ses accusateurs n’ont plus osé condamner. « Moi non plus, je ne te condamne pas ». La miséricorde de Dieu est prête à pardonner tous les pécheurs, mais elle n’autorise pas le péché lui-même : « Va, et désormais ne pèche plus. ». Et le mot va est le même verbe employé à la fin de Saint Marc quand Jésus envoie ses disciples en mission : « allez de toutes les nations faites des disciples ». La femme est non seulement pardonnée, réintégrée dans la communauté, mais elle devient à son tour missionnaire de la miséricorde.

Soyons nous-mêmes, pauvres pécheurs, missionnaires de la miséricorde.

Frère Bernard-Vianney

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Parcours de Carême :

Mercredi à 2H30 parcours biblique sur la miséricorde, salle St Jean.

MCR. Mercredi23 mars à 14H30, salle st Jean.

Lundi Saint.
19h00 Messe Chrismale à la Major Marseille

Messe des Familles. Samedi 19 mars à 18H à Cadolive.

Célébration Pénitentielle. Mardi 15 mars à 19H à Gréasque.

Confessions avant Pâques :

Samedi saint 26 mars :

· Gréasque de 10h à 12h

· St Savournin de 10h à 12h

Samedi 19 mars : Fête de saint Joseph

- à St Savournin, messe à 10h à la chapelle ND de l'Etoile

- à Cotignac : 10h30 Messe à Saint Joseph du Bessillon, présidée par Mgr Dominique Rey - 12h30 : Repas pique-nique ou chaud (04 94 04 65 28) à ND de Grâces - 15h00 : Procession autour du Sanctuaire Notre-Dame de Grâces - 15h30 : Conférence

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 29 mars : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache ½

 

Horaires de la semaine sainte.

Jeudi Saint 20h30 à Cadolive

Vendredi Saint

Office de la Passion

· 15h00 Saint-Savournin

· 19h00 Gréasque
Chemin de Croix dans les églises

· 15h00 Gréasque et Cadolive
Chemin de Croix dans la colline

· 17h45 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale. 21h00 Gréasque

Dimanche de Pâques

· 9h30 Saint-Savournin

· 10h45 Gréasque

· 10h00 Cadolive

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 12 mars : Famille Maurice MICHEL

· Samedi 19 mars Dolores et François ALBERT

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 13 mars : Maria BRUNEL

· Dimanche 20 mars Pierre et Raymonde BRUNEL

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 16 MARS 2016 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savournin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 13 mars d'AIGREMONT Loïc, Christian, Maurice, Henri

· Les 14, 15, 16+ mars Jeannette VERRA

· Jeudi 17 mars BRUNEAU – ROUX

· Vendredi 18 mars Jeannette VERRA

· Samedi 19 mars Joseph et Barthélémy MARCENGO

· Dimanche 20 mars Roger LIVI

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 16:34

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

6 mars 2016. 4e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 15,1-3.11-32).

En ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père.

Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer.

Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »

 

«… mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé »

Notre Evangile de ce 4e Dimanche est une parabole pour nous faire aller plus loin dans la découverte du visage de Dieu, le vrai visage de Dieu qui est aussi un Père : nous avons pour habitude de regarder les deux fils de cette belle histoire, Mais, regardons le personnage principal, le père. C’est un homme plein de bonté qui va vers les deux fils pour leur exprimer son amour. L’amour de Dieu est tout entier là. C’est un amour qui nous devance. L’accueil du père arrête les paroles de celui qui n’a jamais cessé d’être son fils. En le prenant dans ses bras et sur son cœur, il l’empêche d’exprimer l’humiliation dans laquelle il s’est engagé lui-même. Il l’arrête sur cette parole : « Je ne mérite plus d’être appelé ton fils. » En rencontrant son fils, il lui rend son identité : « Mon fils est de retour. » Après avoir été seul, avec ses ressources limitées et acculé par la misère, le fils vient auprès de son père, et il retrouve sa dignité d’homme et de fils ponctué par une fête partagée, où tout est abondance et joie. Comme nous aussi, nous retrouvons la plénitude de notre vie avec Dieu en nous réconciliant avec lui le Père par excellence et avec nos frères.

Bonne semaine de carême

Fr Etienne JM

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Parcours de Carême :

Mercredi à 2H30 parcours biblique sur la miséricorde, salle St Jean.

Heure Sainte. Jeudi 10 mars à 20H30, salle St Jean. Nous prions pour répondre généreusement à l’appel à la conversion

MCR. Mercredi23 mars à 14H30, salle st Jean.

Lundi Saint.
19h00 Messe Chrismale à la Major Marseille

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 8 mars : La rencontre de Jésus avec la samaritaine, Fr. Bernard Vianney 1/2

Mardi 29 mars : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache ½

Célébration Pénitentielle. Mardi 15 mars à 19H à Gréasque.

 

Horaires de la semaine sainte.

Jeudi Saint 20h30 à Cadolive

Vendredi Saint

Office de la Passion

· 15h00 Saint-Savournin

· 19h00 Gréasque
Chemin de Croix dans les églises

· 15h00 Gréasque et Cadolive
Chemin de Croix dans la colline

· 17h45 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale. 21h00 Gréasque

Dimanche de Pâques

· 9h30 Saint-Savournin

· 10h45 Gréasque

· 10h00 Cadolive

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 5 mars : Pierre et Rose PESCE

· Samedi 12 mars : Jeanne et Henry SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 13 mars : Maria BRUNEL

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 16 MARS 2016 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 06 mars Manou RICARD

· Lundi 7 mars Christian et famille ROUX

· Mardi 8 mars Marie Rose RIPERT

· Mercredi 9 mars Marie Rose RIPERT

· Jeudi 10 mars Geneviève DUBOIS

· Vendredi 11 mars Geneviève DUBOIS

· Samedi 12 mars Mireille AMALBERT

· Dimanche 13 mars d'AIGREMONT Loic, Christian, Maurice, Henri

Repost 0
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 19:15
Soireemaison Bernadette a Cadolive. Partage et louange
Soireemaison Bernadette a Cadolive. Partage et louange

Soireemaison Bernadette a Cadolive. Partage et louange

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

28 février 2016. 3e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 13,1-9.).

Un jour, des gens rapportèrent à Jésus l’affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer, mêlant leur sang à celui des sacrifices qu’ils offraient. Jésus leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu’elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? Eh bien, je vous dis : pas du tout ! Mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même. »
Jésus disait encore cette parabole : « Quelqu’un avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n’en trouva pas. Il dit alors à son vigneron : ‘Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n’en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?’ Mais le vigneron lui répondit : ‘Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier. Peut-être donnera-t-il du fruit à l’avenir. Sinon, tu le couperas.’ »

 

Extrait de l’homélie du pape Jean-Paul II lors de la canonisation de Sœur Faustyna

 

Jésus dit à Sœur Faustyna : 'L’humanité n’aura de paix que lorsqu’elle s’adressera avec confiance à la Divine Miséricorde'. A travers l’œuvre de la religieuse polonaise, ce message s’est lié à jamais au vingtième siècle, dernier du second millénaire et pont vers le troisième millénaire. Il ne s’agit pas d’un message nouveau, mais on peut le considérer comme un don d’illumination particulière, qui nous aide à revivre plus intensément l’Evangile de Pâques, pour l’offrir comme un rayon de lumière aux hommes et aux femmes de notre temps.

Que nous apporteront les années qui s’ouvrent à nous ? Quel sera l’avenir de l’homme sur la terre ? Nous ne pouvons pas le savoir. Il est toutefois certain qu’à côté de nouveaux progrès ne manqueront pas, malheureusement, les expériences douloureuses. Mais la lumière de la miséricorde divine, que le Seigneur a presque voulu remettre au monde à travers le charisme de Sœur Faustyna, illuminera le chemin des hommes du troisième millénaire.

Comme les Apôtres autrefois, il est toutefois nécessaire que l’humanité d’aujourd’hui accueille elle aussi dans le cénacle de l’histoire le Christ ressuscité, qui montre les blessures de sa crucifixion et répète : Paix à vous ! Il faut que l’humanité se laisse atteindre et imprégner par l’Esprit que le Christ ressuscité lui donne. C’est l’Esprit qui guérit les blessures du cœur, abat les barrières qui nous éloignent de Dieu et qui nous divisent entre nous, restitue la joie de l’amour du Père et celle de l’unité fraternelle.

Il est alors important que nous recevions entièrement le message qui provient de la Parole de Dieu(…) qui semble désigner le chemin de la miséricorde qui, tandis qu’elle reconstruit le rapport de chacun avec Dieu, suscite également parmi les hommes de nouveaux rapports de solidarité fraternelle. Le Christ nous a enseigné que 'l’homme non seulement reçoit et expérimente la miséricorde de Dieu, mais aussi qu’il est appelé à 'faire miséricorde' aux autres : 'Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde' (Mt 5, 7)'. Il nous a ensuite indiqué les multiples voies de la miséricorde, qui ne pardonne pas seulement les péchés, mais répond également à toutes les nécessités de l’homme. Jésus s’incline sur toute forme de pauvreté humaine, matérielle et spirituelle.

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Parcours de Carême :

Mercredi à 2H30 parcours biblique sur la miséricorde, salle St Jean.

Heure Sainte. Jeudi 10 mars à 20H30, salle St Jean. Nous prions pour répondre généreusement à l’appel à la conversion

Lundi Saint.
19h00 Messe Chrismale à la Major Marseille

24H pour le Seigneur

Pour la deuxième année, le Pape François demande que les chrétiens consacrent « 24 h pour le Seigneur », au cœur du Carême, les 4 et 5 mars. Temps de prière personnelle ou communautaire, sacrement de réconciliation, adoration.... Il est proposé à toutes les paroisses de notre secteur du Garlaban de vivre ces 24h à la chapelle de St Jean de Garguier, qui pour l'occasion sera ouverte du vendredi 4 mars 17h au samedi 5 mars 17h (y compris toute la nuit).

Voici ce qui est proposé, chacun venant à l'heure qu'il choisit :

Vendredi 4 mars :

· 17h vêpres

· 20h30 veillée de prière (Début de l'exposition du St Sacrement et des confessions), ouverture de la chapelle toute la nuit (Adoration silencieuse).

Samedi 5 mars :

8h30 laudes, 9h messe, 10h chapelet de la miséricorde, 12h office du milieu du jour, 15h chapelet de la miséricorde, 17h vêpres puis bénédiction avec le St Sacrement

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 1er mars : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 3 /3

Mardi 8 mars : La rencontre de Jésus avec la samaritaine, Fr. Bernard Vianney 1/2

Mardi 29 mars : Le regard de l’Eglise sur les croyances et les adeptes des autres religions. P. Gilles La Mache 1/2

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 27 février Domingo CARDOSO

· Samedi 5 mars : Pierre et Rose PESCE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Jeudi 3 mars : Familles PADILLA - RUIZ

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30

Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 28 février Marthe FOUQUE

· Lundi 29 février Mireille AMALBERT

· Mardi 01 mars Mireille AMALBERT

· Mercredi 02 mars Lionel de MONTLIVAULT

· Jeudi 03 mars Marie Rose RIPERT

· Vendredi 04 mars Marie Rose RIPERT

· Samedi 05 mars Louise MONTEMAGNO

· Dimanche 06 mars Manou RICARD

Repost 0
21 février 2016 7 21 /02 /février /2016 16:38

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

21 février 2016. 2e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 9,28b-36.).

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés.

Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul.

Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

 

1.a UNE ASCENSION DE LA MONTAGNE : "Il les emmène".

Jésus établit avec trois disciples une communion spéciale.

Jésus les enracine dans la prière.

2.a REVELATION DE LA DIVINITE ET DE LA GLOIRE : "Comme le soleil".

Le visage de Jésus est transfiguré.

Découvrons cette emprise de La Divinité sur son corps.

==============================

3.a DIALOGUE AVEC LES SAINTS : "Moïse et Elie".

Moïse a donné le pain et l'eau. Il a reçu le nom de Dieu.

Elie est lié à la femme et au feu du ciel. Il a reçu le pain.

4.a LE MYSTERE DE LA CROIX : "son départ".

Son amour virginal atteindra sa plus haute expression.

Sa pauvreté est abandon. Et son obéissance est effacement.

5.a LA JOIE DE PIERRE : "il est heureux d'être ici".

Demeurer : Pierre découvre l'oraison.

Lever les yeux : Pierre contemple.

==================================

 

5.b LA JOIE VENANT DE L'ESPRIT : "la nuée lumineuse".

L'ESPRIT nous accompagne et nous confirme.

LE PERE est dans la voix. LE FILS est dans la parole.

4.b L'APPEL MYSTERIEUX DU PERE : "écoutez l'Elu".

"Ecoute le Christ. Fais confiance.

Il est le centre de ta vie".

3.b PAROLE DU FILS POUR LES SAINTS EN GERME : "N'ayez pas peur".

"Vivez des 10 voies de l'amour.

Acceptez le mode radical de l'Evangile".

 

======================================

 

2.b ACCEPTATION DE L'HUMANITE ET DU SECRET : "Ne parlez de cela à personne".

C'est le retour à la réalité quotidienne.

Jésus est là dans la bassesse de sa nature humaine.

1.b UNE DESCENTE DE LA MONTAGNE : "supporter".

Descends Pierre : travaille, dépense-toi!

Va du Thabor au Calvaire.

 

========================================

 

Bon carême.

Fr. Marie François Thérèse

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Parcours de Carême :

Mercredi à 2H30 parcours biblique sur la miséricorde, salle St Jean.

27/02 à Cadolive : Soirée "Fraternité Bernadette"

Dans le cadre de l'année de la miséricorde et pour soutenir une œuvre caritative sur notre diocèse nous vous proposons :

  • 18h00 : messe anticipée du dimanche
  • 19h10 : apéritif dinatoire
  • 20h15 : veillée de prière et de témoignage avec des jeunes bénévoles de la fraternité Bernadette.


24H pour le Seigneur

Pour la deuxième année, le Pape François demande que les chrétiens consacrent « 24 h pour le Seigneur », au cœur du Carême, les 4 et 5 mars. Temps de prière personnelle ou communautaire, sacrement de réconciliation, adoration.... Il est proposé à toutes les paroisses de notre secteur du Garlaban de vivre ces 24h à la chapelle de St Jean de Garguier, qui pour l'occasion sera ouverte du vendredi 4 mars 17h au samedi 5 mars 17h (y compris toute la nuit).

Voici ce qui est proposé, chacun venant à l'heure qu'il choisit :

Vendredi 4 mars :

· 17h vêpres

· 20h30 veillée de prière (Début de l'exposition du St Sacrement et des confessions), ouverture de la chapelle toute la nuit (Adoration silencieuse).

Samedi 5 mars :

8h30 laudes, 9h messe, 10h chapelet de la miséricorde, 12h office du milieu du jour, 15h chapelet de la miséricorde, 17h vêpres puis bénédiction avec le St Sacrement

 

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 1er mars : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 3 /3

Cadolive.

 

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 20 février Jeanne et Henry SAUVE

· Samedi 27 février Domingo CARDOSO

Gréasque.

 

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 21 février Roger MORENZONI

Saint Savournin.

 

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30

Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 21 février MONTEMAGNO Louise

· Lundi 22 février Mireille AMALBERT

· Mardi 23 février Mireille AMALBERT

· Mercredi 24 février Mireille AMALBERT

· Vendredi 26 février Marie Rose RIPERT

· Samedi 27 février Mireille AMALBERT

· Dimanche 28 février Marthe FOUQUE

 

Repost 0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 17:25
Appel des Catéchumènes à St Savournin

Appel des Catéchumènes à St Savournin

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

14 février 2016. 1e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 4,1-13.).

En ce temps-là, après son baptême, Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, quand ce temps fut écoulé, il eut faim. Le diable lui dit alors : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain. » Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain. »
Alors le diable l’emmena plus haut et lui montra en un instant tous les royaumes de la terre. Il lui dit : « Je te donnerai tout ce pouvoir et la gloire de ces royaumes, car cela m’a été remis et je le donne à qui je veux. Toi donc, si tu te prosternes devant moi, tu auras tout cela. » Jésus lui répondit : « Il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte. »
Puis le diable le conduisit à Jérusalem, il le plaça au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, d’ici jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi, à ses anges, l’ordre de te garder ; et encore : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui fit cette réponse : « Il est dit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »
Ayant ainsi épuisé toutes les formes de tentations, le diable s’éloigna de Jésus jusqu’au moment fixé.

 

Le temps du combat

L’Eglise nous rappelle ce mystère de l’épreuve de Jésus au désert au commencement du Carême, car il nous donne le sens de ce temps : c’est un temps de combat spirituel contre l’esprit du mal. Et alors que nous traversons le «désert» du Carême, nous gardons le regard tourné vers Pâques, qui est la victoire définitive de Jésus contre le malin, contre le péché et contre la mort. Voici alors la signification de ce premier dimanche de Carême: nous remettre avec décision sur la route de Jésus, la route qui conduit à la vie. Regarder Jésus, ce qu’a fait Jésus, et aller avec Lui.

Allons avec Jésus à travers le désert. C’est le lieu où l’on peut écouter la voix de Dieu et la voix du tentateur. Dans le bruit, dans la confusion on ne peut pas le faire; on entend seulement les voix superficielles. En revanche, dans le désert nous pouvons descendre en profondeur, où se joue vraiment notre destin, la vie ou la mort. Et comment entendons-nous la voix de Dieu? Nous l’entendons dans sa Parole. C’est pourquoi, il est important de connaître les Ecritures, parce qu’autrement nous ne savons pas répondre aux embûches du malin. Le pape conseille à tous de lire l’Evangile chaque jour : le méditer, un peu, dix minutes ; et l’emporter toujours avec nous, garder l’Evangile à portée de main. Le désert du Carême nous aide à dire non aux «idoles», il nous aide à faire des choix courageux conformes à l’Evangile et à renforcer la solidarité avec nos frères.

Au deuxième jour du Carême nous fêtions Notre Dame de Lourdes qui s’est fait l’écho de la Parole de Dieu et a transmis un appel à la conversion, au moment où le monde moderne se détournait de l’écoute de la Parole de Dieu pour n’écouter que sa propre parole ; qu’Elle guide nos pas en ce temps de Carême vers la seule source de Vie.

Père Marie-Vianney

Annonces.

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

Parcours de Crème :

Mercredi à 2H30 parcours biblique sur la miséricorde, salle St Jean.

27/02 à Cadolive : Soirée "Fraternité Bernadette"

Dans le cadre de l'année de la miséricorde et pour soutenir une œuvre caritative sur notre diocèse nous vous proposons :

  • 18h00 : messe anticipée du dimanche
  • 19h10 : apéritif dinatoire
  • 20h15 : veillée de prière et de témoignage avec des jeunes bénévoles de la fraternité Bernadette.

Repères: la fraternité Bernadette est une fraternité de laïcs fondée par Mgr Dominique You en Amazonie brésilienne. Installée dans la cité des Lauriers à Marseille, elle compte quatre célibataires et un couple, qui encadrent 200 bénévoles pour du tutorat scolaire, des cours d'alphabétisation pour adultes, des animations de rue, des sorties sportives, des camps de vacances. Ils assurent également plusieurs activités dans le diocèse de Marseille. Sous le patronage de Sainte Bernadette ils s'appuient sur trois piliers : "prier", "vivre avec" et "agir".

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 16 février : Lecture de l’encyclique LAUDATO SI

Mardi 1er mars : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 3 /3

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 13 février Jeanne et Henry SAUVE

· Samedi 20 février Jeanne et Henry SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 21 février Roger MORENZONI

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 17 FEVRIER 2016 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30

Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 14 février Loic Christian Maurice Henri d' AIGREMONT

· Jeudi 18 février Roger JOACHIM

· Vendredi 19 février MONTEMAGNO Louise

· Samedi 20 février MONTEMAGNO Louise

· Dimanche 21 février MONTEMAGNO Louise

 

Repost 0
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 17:28

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

7 février 2016. 5e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 5,1-11.).

En ce temps-là, la foule se pressait autour de Jésus pour écouter la parole de Dieu, tandis qu’il se tenait au bord du lac de Génésareth. Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets. Jésus monta dans une des barques qui appartenait à Simon, et lui demanda de s’écarter un peu du rivage. Puis il s’assit et, de la barque, il enseignait les foules. Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance au large, et jetez vos filets pour la pêche. » Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets. » Et l’ayant fait, ils capturèrent une telle quantité de poissons que leurs filets allaient se déchirer. Ils firent signe à leurs compagnons de l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu’elles enfonçaient. À cette vue, Simon-Pierre tomba aux genoux de Jésus, en disant : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur. » En effet, un grand effroi l’avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu’ils avaient pêchés ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Jésus dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. » Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils le suivirent.

« Duc in altum »

Dans l’Evangile d’aujourd’hui nous voyons les foules avides d’écouter Jésus, à tel point que Jésus, en bon communiquant, utilise la barque de Pierre pour que sa voix porte sur le lac et que la foule disposée sur le rivage puisse l’entendre et le voir. Jésus nous donne là une leçon d’évangélisation : il faut être intelligent pour Dieu et utiliser les moyens que la technique met à notre disposition. Notre Eglise y vient de plus en plus, même si c’est souvent avec un temps de retard (surtout par rapport à nos frères protestants !), ne soyons donc pas frileux de ce côté-là, mais audacieux et inventifs ; restant sauf qu’un moyen reste un moyen, et est au service du message de l’Evangile et pas l’inverse …

Et puis Jésus va utiliser un autre moyen, celui-là non technique mais miraculeux : il demande à Pierre d’avancer au large : « duc in altum », avance en eaux profondes, mouille-toi, quoi ! Ne reste pas à ce que tu connais : la pêche au bord du lac, mais va au large ; n’ai pas peur et fais-moi confiance. Pas évident pour un patron de pêche professionnel qui vient de passer toute une nuit sans rien prendre et qui sait très bien que cet ordre est farfelu ! « Mais sur ta parole, je vais jeter les filets ». Quelle incroyable leçon de confiance et d’obéissance nous donne-la Pierre, lui dont on connait le caractère impulsif. Et cette obéissance porte un fruit inespéré : les deux barques enfoncent sous le poids des poissons, provoquant la réaction terrifiée de Pierre, conscient de la distance entre lui, homme pécheur et la grandeur du « Seigneur ». Peut-être devrions-nous être aussi obéissants que Pierre aux appels du Seigneur, qui nous parle de la barque, c’est-à-dire de l’Eglise, comme l’ont toujours interprété les pères. Car c’est Jésus lui-même, qui justement à mit Pierre et les apôtres à la tête de cette Eglise. Et les papes et les évêques, avec les prêtres leurs collaborateurs, sont pour nous la voie même de Jésus qui nous dit « duc in altum » et « sois sans crainte, maintenant ce sont des hommes que tu prendras ». Alors n’ayons pas peur d’être au service de Dieu par son Eglise, car même si elle est faite d’hommes pécheurs, par eux l’Esprit-Saint parle, souffle et agit, mais pas sans nous. Alors au travail !

Frère Bernard-Vianney.

Annonces.

Mercredi des cendres : 10 février

· 10h45 messe à Gréasque

· 18h30 messe à Saint-Savournin

· 19h30 bol de riz salle Saint Jean

· 20h30 commencement du parcours biblique de la miséricorde

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

MCR : Réunion le 17 février à 14H30 à St Savournin

27/02 à Cadolive : Soirée "Fraternité Bernadette"

Dans le cadre de l'année de la miséricorde et pour soutenir une œuvre caritative sur notre diocèse nous vous proposons :

  • 18h00 : messe anticipée du dimanche
  • 19h10 : apéritif dinatoire
  • 20h15 : veillée de prière et de témoignage avec des jeunes bénévoles de la fraternité Bernadette.


Repères : la fraternité Bernadette est une fraternité de laïcs fondée par Mgr Dominique You en Amazonie brésilienne. Installée dans la cité des Lauriers à Marseille, elle compte quatre célibataires et un couple, qui encadrent 200 bénévoles pour du tutorat scolaire, des cours d'alphabétisation pour adultes, des animations de rue, des sorties sportives, des camps de vacances. Ils assurent également plusieurs activités dans le diocèse de Marseille. Sous le patronage de Sainte Bernadette ils s'appuient sur trois piliers : "prier", "vivre avec" et "agir".

 

Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 16 février : Lecture de l’encyclique LAUDATO SI

Mardi 1er mars : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 3 /3

Heure Sainte : Jeudi 11 février à 20H30 à St Savournin

Nous prierons pour les personnes malades ou en souffrance

CONCERT DE CHANT SACRE MEDIEVAL

Le vendredi 12 février à 20h30, Klara vom Queremberg donnera un concert gratuit de chant sacré médiéval à Roc-Estello au Plan d'Aups. C'est la plus grande spécialiste de Chants de Sainte Hildegarde de Bingen. Une occasion unique.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

· Samedi 6 février Charles MATULO – Jeanne et Henry SAUVE

· Samedi 13 février Jeanne et Henry SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45. Messe le Jeudi à 9H

Intentions de messe.

· Dimanche 14 février Lucienne ARENC

· Dimanche 21 février Roger MORENZONI

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 17 FEVRIER 2016 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille". Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30

Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 7 Février Marthe FOUQUE

· Lundi 8 février Christian et famille ROUX

· Mardi 9 février Jean GARCIA

· Samedi 13 février Marthe FOUQUE

· Dimanche 14 février Loic Christian Maurice Henri d' AIGREMONT

Repost 0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 17:43

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 31 janvier 2016.                    4e dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  ( 4,18cd.).

En ce temps-là, dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d’Isaïe, Jésus déclara : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre » Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? » Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : ‘Médecin, guéris-toi toi-même’, et me dire : ‘Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm : fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !’ » Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un a  ccueil favorable dans son pays. En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère. Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »

À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux. Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas. Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.

« N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »

Lorsque Jésus, avec la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues des Juifs, et tout le monde faisait son éloge. il vient de faire la lecture du texte d’Isaïe, il a tranquillement affirmé « Cette parole de l’Ecriture que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit » et « Tous lui rendent témoignage ; et ils s’étonnent du message de grâce qui sort de sa bouche. Aussitôt après, il leur annonce des vérités qui fâche  et cela change complètement l’ambiance du premier accueil. Que fait Jésus ? Il met en cause tous leurs préjugés et tous leurs désirs. Cela suffira pour les rendre furieux, au point qu’ils voudront se débarrasser de Jésus, une bonne fois pour toutes. « Amen, je vous le dis, aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays. En quelques lignes, nous avons ici un raccourci de la vie de Jésus : « Il est venu chez lui et les siens ne l’ont pas reçu » dira Saint Jean ; Luc le dit ici à sa manière en opposant l’attitude de Nazareth, sa ville natale, et celle de Capharnaüm (où il était au départ un inconnu) ; et cette opposition en préfigure une autre : l’opposition entre l’attitude de refus des Juifs (pourtant les destinataires du message des prophètes) et l’accueil de la Bonne Nouvelle par des païens ; comme la veuve de Sarepta, comme le général syrien Naaman, ce sont les non-Juifs qui feront le meilleur accueil au Messie. Oui Dieu est au-delà des cultures, des habitudes, des milieux et même des peuples. Il est pour le pauvre, pour la veuve, pour le malade. Il vient demander à chacun de «recherchez avec ardeur les dons les plus grands » qui est l’amour. Oui un amour qui prend patience, qui rend service, un amour qui ne jalouse pas, qui ne se vante pas, qui ne se gonfle pas d’orgueil, qui ne fait rien d’inconvenant. C’est un amour qui demeure parce qu’il vient de Dieu.

  Fr Etienne JM.

Annonces.

Fête de la chandeleur : Mardi 2 février

·        9h00 Cadolive

·        18h30 Saint-Savournin

Mercredi des cendres : 10 février

·        10h45 messe à Gréasque

·        18h30 messe à Saint-Savournin

·        19h30 bol de riz salle Saint Jean

·        20h30 commencement du parcours biblique du diocèse

Secours Catholique : Permanence le 2e mercredi du mois à 15H à Gréasque « au patronage »

MCR : Réunion le 17 février à 14H30 à St Savournin

MCR : Messe de la chandeleur à St Victor le vendredi 5 février.

Participation au frais : 13 €

Inscriptions : Marie Thérèse FARACCO 04 42 04 64 11. Rose-Marie GIORDANO 04 42 04 68 49.

 Approfondir sa foi. A 20H30, salle St Jean.

Mardi 2 février : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 2 /3

Mardi 16 février : Lecture de l’encyclique LAUDATO SI

Mardi 1er  mars : Le corps et l’amour. P Raphaël Vincent 3 /3

CONCERT DE CHANT SACRE MEDIEVAL

Le vendredi 12 février à 20h30, Klara vom Queremberg donnera un concert gratuit de chant sacré médiéval à Roc-Estello au Plan d'Aups. C'est la plus grande spécialiste de Chants de Sainte Hildegarde de Bingen.  Une occasion unique.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h. Messe le mardi à 9H.

Intentions de messe.

·        Samedi 30 janvier   Raymond RINAUDO

·        Samedi 6 février     Charles MATULO – Jeanne et Henry SAUVE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Ø    Jeudi  à 9H

Intentions de messe.

·        Dimanche 31 janvier           Georges MICHELOT

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 17 FEVRIER 2016 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

                                  Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille".  Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30

Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

·        Dimanche  31 janvier          René  GIDE 

·        Lundi  1er  février  au vendredi 5 février  Louise MONTEMAGNO

·        Dimanche  7 Février           Marthe  FOUQUE

Repost 0
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 17:11
Fete de St Jean Bosco
Fete de St Jean Bosco

Fete de St Jean Bosco

Aumônerie.

Vendredi 29 janvier l'aumônerie de l'Etoile à fêté son saint patron St Jean Bosco.

les collégiens et les lycéens étaient réunis, cela à commencer par une messe à 18H30 à l'église de Gréasque célébrée par le Père Nicodème.

Durant l'homélie, Nicodème a insisté sur trois points, la fraternité, la prière et le service ; tout cela dans la joie.

Il faut que l'aumônerie soit vécu dans cette grande famille qui est l'Eglise, que nous nous donnions la main. il faut apprendre aussi a servir les autres. Lorsque vous server des personnes agée à la maison de retraite, celle-ci resentent une grande joie.

A la fin de l'office les lyceens ont témoignes de leur année passeé, il nous ont dis la joie de se retrouver et de pouvoir échanger sur tous les sujets sans appriori ; nous avons l'impression d'être une grande famille.

Apés l'office, tous se sont retrouvés au patronnage pour un repas en commun. Repas préparé en parti par les enfants, bien que les animateurs aient donnés un "coup de main";

Chapelle de la Valentine.

 Le samedi avait lieu une messe à la chapelle de la valentine, chapelle qui a St Jean Bosco pour patron.

Repost 0