Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 18:26
Premières Communions

Premières Communions

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 7 juin 2015.  

Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Mc (14,12-16.22-26)

Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : « Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ? » Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le, et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Où est la salle où je pourrai manger la Pâque avec mes disciples ?” Il vous indiquera, à l’étage, une grande pièce aménagée et prête pour un repas. Faites-y pour nous les préparatifs. » Les disciples partirent, allèrent à la ville ; ils trouvèrent tout comme Jésus leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque. Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : « Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude. Amen, je vous le dis : je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, dans le royaume de Dieu. » Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers.

 

Aller crier sur les toits ce qui a d’abord été dit dans la creux de l’oreille

 

La célébration eucharistique de ce jour nous remet dans l'atmosphère spirituelle du Jeudi Saint, le jour où le Christ, la veille de sa Passion, institua l’Eucharistie au Cénacle. Cette autre manière de retourner au cénacle répond à l'invitation de Jésus de "proclamer sur les toits" ce qu'Il nous a dit dans le creux de l'oreille, c’est-à-dire de façon tout intime. Les Apôtres reçurent le don de l'Eucharistie du Seigneur dans l'intimité de la Dernière Cène, mais il était destiné à tous, au monde entier. Voilà pourquoi il doit être proclamé et exposé ouvertement, afin que chacun puisse rencontrer "Jésus qui passe", comme cela avait lieu sur les route de Galilée, de Samarie et de Judée; afin que chacun, en le recevant, puisse être guéri et renouvelé par la force de son amour ; c’est le sens de la traditionnelle procession qui a lieu en beaucoup d’endroits en ce jour.

L'Eucharistie est la nourriture réservée à ceux qui, dans le Baptême, ont été libérés de l'esclavage et sont devenus ses enfants; c'est la nourriture qui les soutient sur le long chemin de l'exode à travers le désert de l'existence humaine. Comme la manne pour le peuple d'Israël, ainsi, pour chaque génération chrétienne, l'Eucharistie est la nourriture indispensable qui la soutient tandis qu'elle traverse le désert de ce monde, asséché par les systèmes idéologiques et économiques qui ne promeuvent pas la vie, mais lui portent atteinte; un monde où domine la logique du pouvoir et de l'avoir plutôt que celle du service et de l'amour; un monde où triomphe souvent la culture de la violence et de la mort. Mais Jésus vient à notre rencontre et nous donne la certitude:  Lui-même est "le pain de la vie, … le pain vivant, descendu du ciel. Qui mangera ce pain vivra à jamais" (Jn 6, 52).

 

Père Marie-Vianney

 

Annonces.

Fête des Familles :  Le vendredi 26/06 de 18h à 22h au patronage de Gréasque

Heure Sainte : Jeudi  11 juin  , à 20h30 à St Savournin, heure sainte inter-paroissiale pour l' Evangélisation de nos paroisses.

Approfondir sa foi. A 20H30 salle St Jean

Mardi 9 juin : La prière du Seigneur "Notre Père" 2/2 Père Nicodème.

Mardi 16 juin : Ev de St Jean " La Samaritaine" par le fr Bernard Vianney

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

·        Samedi 6 juin         Sylvie FLORY

·        Samedi 13 juin       Charles MATULO

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

·        Dimanche 7 juin     Germain et France BOURRELY - Batista                                        SALUSTIONO

 

Dimanche 7 juin à 12h sera célébré le baptême de Mathéo Fiori

Samedi 13 juin à 12h sera célébré le baptême de Timéo Ruiz

Dimanche 14 juin à 12h sera célébré le baptême de Nathan Renée-Préziosi

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

·        Dimanche 7 juin     Famille MOREAU et PELOUX

·        Du lundi 8 juin  au Dimanche 14 juin Pierre REINIER  et sa famille 

 

Dimanche 7 juin à 12h sera célébré le baptême de Pauline Ravéra.

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 17 juin 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Pélerinage à Rome.

Du 26 au 30 octobre prochain, toute la Famille Saint-Jean se réunira à Rome pour fêter ses 40 ans, autour du Pape François.

 En plus de belles célébration dans les hauts-lieux de la Ville Eternelle, nous profiterons de notre séjour pour visiter Rome..

 Venez vivre ce grand pèlerinage d'action de grâces avec nous !

IL y aura un départ de Saint Savournin, mais il faut s’inscrire au plus tôt, en ligne

 Vous trouverez toutes les informations sur le pèlerinage avec notre prieuré sur  https://rome2015-stjean.venio.fr/

pour les personnes qui ne dispose pas d’internet ou pour plus de renseignements s’adresser à frère Bernard-Vianney 06 51 95 31 70

Repost 0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 18:22

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

31 mai 2015.                                                   La Sainte Trinité.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Mathieu (28,16-20 ).

En ce temps-là, les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre. Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

« Allez ! … baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit »

 

Depuis dimanche dernier où nous avons fêté la Pentecôte, nous sommes « retombés » dans le temps dit « ordinaire », et en fait le premier dimanche de cette reprise du temps ordinaire, nous fêtons le plus grand mystère de notre foi, le plus extraordinaire : la Sainte Trinité. Cette vérité de notre foi qui affirme : nous croyons en un Dieu unique qui existe en trois personnes. Comment ? : Un Dieu unique et créateur ne suffisait pas ? Et bien non, car notre Dieu est un Dieu tellement remplis d’amour qu’il lui fallait communiquer cet amour non seulement à des créatures extérieures à lui, mais il fallait qu’en lui-même l’amour soit communiqué. Il fallait qu’il y ait une fécondité à l’intérieur même de Dieu, il fallait que le Père engendre le Fils, que le Fils soit né du Père et que l’amour qui les unit soit une personne : l’Esprit-Saint, qui procède du Père et du Fils, comme nous le disons dans le Credo.

Ce mystère nous fait comprendre ce que Saint Jean nous dit dans la première épître : « Dieu est amour ». C’est le fait que l’être même de Dieu est amour, qui fait que cet amour a besoin de se communiquer au sein même de l’être de Dieu. Et nous le redisons à chaque fois que nous traçons sur nous le signe de la croix, comme Jésus dans l’Evangile d’aujourd’hui nous dit d’aller baptiser : au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

C’est notre mission de chrétien : d’être envoyé pour faire des disciples de toutes les nations. La tâche est immense et elle n’est pas finie, nous avons encore à travailler ! Mais nous avons une certitude qui est la toute dernière phrase de l’Evangile de Matthieu que nous avons aujourd’hui : « Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde ». Oui Jésus ne nous laisse pas seul, il est là à nos côtés, chaque jour de notre vie, pour nous aider à accomplir cette mission immense.

Frère Bernard-Vianney.

 

Annonces.

Messe des Familles : Samedi 30 mai à Cadolive.

Approfondir sa foi. A 20H30 salle St Jean

Mardi 9 juin : La prière du Seigneur "Notre Père" 2/2 Père Nicodème.

Mardi 16 juin : Ev de St Jean " La Samaritaine" par le fr Bernard Vianney

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 30 mai Pauline GUILLEM

· Samedi 6 juin Sylvie FLORY

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

· Dimanche 30 mai Juliette et Roland MAGERE

le samedi 6 juin seront baptisés à 12h à l'église de Géasque : Gilles Miachel et Eric Sanchez.

Dimanche 7 juin à 12h sera célébré le baptême de Mathéo Fiori

Samedi 13 juin à 12h sera célébré le baptême de Timéo Ruiz

Dimanche 14 juin à 12h sera célébré le baptême de Nathan Renée-Préziosi

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 31 mai Sœur Marie-Juliette (bienfaitrice )

· Mercredi 3 juin CHRISTIAN ROCAMORA

· Samedi 6 juin David LECCIA

· Dimanche 7 juin Famille MOREAU et PELOUX

Dimanche 7 juin à 12h sera célébré le baptême de Pauline Ravéra.

Du 26 au 30 octobre prochain, toute la Famille Saint-Jean se réunira à Rome pour fêter ses 40 ans, autour du Pape François.

En plus de belles célébration dans les hauts-lieux de la Ville Eternelle, nous profiterons de notre séjour pour visiter Rome..

Venez vivre ce grand pèlerinage d'action de grâces avec nous !

IL y aura un départ de Saint Savournin, mais il faut s’inscrire au plus tôt, en ligne

Vous trouverez toutes les informations sur le pèlerinage avec notre prieuré sur

https://rome2015-stjean.venio.fr/

pour les personnes qui ne dispose pas d’internet ou pour plus de renseignements s’adresser à frère Bernard-Vianney 06 51 95 31 70

 

Repost 0
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 18:17

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 10 mai 2015.                                   6e Dimanche de  Pâques.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (15, 9-17).


En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :  « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite. Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

 

 « Je vous appelle mes amis »

La page d’évangile d’aujourd’hui est un hymne à l’amour de Dieu et à l’amour des autres. Jésus nous livre son coeur et nous confie son testament. Le mot amour (aimer, ami) est repris onze fois dans ce court passage. Jésus se présente comme vivant d’amour, dans son cœur, dans ses paroles et dans ses gestes les plus simples ; il nous invite à le suivre.

«Vous êtes mes amis» : parce que nous sommes ses amis, il fait connaître les pensées et les projets de Dieu pour les hommes. Dieu nous invite à construire un monde au regard tourné vers Lui et qui se laisse illuminer par sa Présence et sa Sagesse, un monde de paix, de pardon, de partage, d’amour. Et ceci doit commence au cœur de nos familles où les enfants voient dans l’amour de leurs parents le reflet de l’amour de Dieu et apprennent à l’aimer et à l’égard  des autres la tendresse, l’accueil, le pardon, le respect.

Notre vie chrétienne peut se développer dans la mesure où nous permettons à l’amitié avec le Christ de grandir et de s’épanouir.

Trop de chrétiens entraînés par l’esprit du monde et la facilité n’ont plus de temps et de temps et de volonté pour Dieu dans leur vie. Ils cessent de prier, de rencontrer le Seigneur le dimanche, de témoigner de leur foi auprès de leurs enfants. Lorsque la foi vécue a peu d’importance dans la vie de tous les jours, petit à petit, elle se flétrit, se dessèche et meurt et on devient «chrétiens non-pratiquants», c’est-à-dire des chrétiens qui non seulement ne fréquentent plus la communauté chrétienne, mais qui cessent de porter les fruits que seule l’union au Christ permet de porter, comme les sarments unis à la vigne. Saint Jean nous montre l’Église comme le rassemblement des amis de Dieu.

Père Marie-Vianney

 

Annonces.

Messes de l'ascension.

·        Mercredi 13 mai à 18H à Cadolive

·        Jeudi 14 mai à 9H30 à st Savournin

·        Jeudi 14 mai à 10H45 à Gréasque

 

Profession de foi à l'église de Gréasque : Dimanche 17 mai

Intentions de messes, St Savournin : Les intentions de messe pour la paroisse de St Savournin sont à demander   à présent auprès de Jeanine Merli (06 38 188 698). Nous en profitons pour vous rappeler que les messes peuvent être dites à l'intention d'un défunt, d'une personne vivante ou pour une intention particulière.

Approfondir sa foi. A 20H30 salle St Jean

Mardi 12 mai : "Qu'est-ce que la grâce ?" par le Père Gille la Mache 3/4

Mardi 26 mai : "Qu'est-ce que la grâce ?" par le Père Gille la Mache 4/4

Heure Sainte : Jeudi 14 mai, à 20h30 à St Savournin, heure sainte inter-paroissiale pour  les personnes et les familles touchées par la pauvreté

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

·        Samedi 9 mai         ROLLE -OUILLON

·        Samedi 13 mai       François PENADES

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 20 mai 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

·        Dimanche 10 mai   Familles MOUSTIER - ORTEGA

·        Dimanche 17 mai   Famille JACQUET

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

·        Dimanche 10 mai   Henri ALLART

·        Mercredi  13 mai    Sœur Marie Edmond  (bienfaitrice)

·        Jeudi 14  mai         Marie ARMAND 

·        Samedi 16 mai       Christian  ROCAMORA

·        Dimanche  17 mai Famille AMI et SOTGUI

Repost 0
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 18:10
Départ aumônerie de Gréasque pour Rome

Départ aumônerie de Gréasque pour Rome

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

3 mai 2015. 5e Dimanche de Pâques.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (15, 1-1).

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite. Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent. Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous. Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples. »

 

« Demeurer » et « porter du fruit »

Dans le texte de l’Evangile d’aujourd’hui il faudrait être aveugle pour ne pas voir ce que nous dit Jésus : il emploie huit fois le verbe « demeurer » et il parle six fois « de porter du fruit ». Et au beau milieu de l’Evangile cette phrase qui relie les deux : « celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruits ». Il s’agit donc bien de demeurer en Jésus pour porter du fruit. Mais que veut dire demeurer en Jésus ? Cela peut nous paraître abstrait, cependant Jésus nous parle de l’image très concrète de la vigne : nous devons être en Jésus, attachés à lui, et pour cela trois moyen très concrets :

Demeurer dans sa Parole, c’est-à-dire se donner du temps pour l’accueillir, la fréquenter, la méditer, la ruminer. Il y a différents groupes de partage de la Parole dans la paroisse, avons-nous pensé à rejoindre l’un d’entre eux ? Dans un monde qui va de plus en plus vite nous avons le devoir de nous arrêter pour lire la Parole de Dieu.

Deuxième moyen : la prière et les sacrements. Nous avons besoin d’entretenir notre lien avec Dieu, comme nous entretenons notre voiture, il est nécessaire de réviser régulièrement notre lien avec Dieu et là, on ne peut faire l’économie de temps conséquents, de dialogue avec Dieu, d’oraison.

Troisième moyen : la vie quotidienne. La vie chrétienne ne consiste pas à se retirer du monde, mais justement, et nous rejoignons directement le deuxième point d’insistance de l’Evangile, à y porter du fruit. Et là prennent place tous les gestes concrets de solidarité, de partage, d’accueil, tout simplement d’amour mutuel.

Et l’Eucharistie dominicale regroupe tous ces moyens en nous faisant écouter et méditer les lectures de la Parole, en nous faisant prier ensemble et nous faisant partager un même pain : le corps du Christ.

Oui, demeurons ensemble auprès du Christ et portons du fruit.

Frère Bernard Vianney.

 

Annonces.

Messes de l'ascension.

· Mercredi 13 mai à 18H à Cadolive

· Jeudi 14 mai à 9H30 à st Savournin

· Jeudi 14 mai à 10H45 à Gréasque

Intentions de messes, St Savournin : Les intentions de messe pour la paroisse de St Savournin sont à demander à présent auprès de Jeanine Merli (06 38 188 698). Nous en profitons pour vous rappeler que les messes peuvent être dites à l'intention d'un défunt, d'une personne vivante ou pour une intention particulière.

Approfondir sa foi. A 20H30 salle St Jean

Mardi 5 mai : La prière du Seigneur, "Notre Père" 1/2 par le Père Nicodéme

Mardi 12 mai : "Qu'est-ce que la grâce ?" par le Père Gille la Mache 3/4

Heure Sainte : Jeudi 14 mai, à 20h30 à St Savournin, heure sainte inter-paroissiale pour les personnes et les familles touchées par la pauvreté

Népal : Le secours catholique lance un appel au don pour le Népal. "Ils ont besoin de
nous" http://marseille.catholique.fr/Le-Secours-catholique-lance-un-appel-en-faveur-du-Nepal

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 2 mai Pierre, Paul, Rose COSTE

Jeanine VENAUT

· Samedi 9 mai ROLLE -OUILLON

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

· Dimanche 10 mai Familles MOUSTIER - ORTEGA

· Dimanche 17 mai Famille JACQUET

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 3 mai Louis et Anne Marie d'AIGREMONT

· Mardi 5 mai André MERLI

· Mercredi 6 mai David LECCIA

Repost 0
12 avril 2015 7 12 /04 /avril /2015 17:31
Reliquaire de Ste Faustine

Reliquaire de Ste Faustine

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

12 avril 2015. Dimanche de la Divine Miséricorde.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (20, 19-31).

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »
Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.

Dimanche de la Miséricorde divine

Des plaies du cœur de Jésus montrées à l’apôtre Thomas sortent les rayons de la Miséricorde divine. Nous sommes dans le temps de la miséricorde. L'histoire du XXe siècle a été marquée par des drames terribles, guerres, génocides à une échelle jamais atteinte jusque-là. Et malheureusement, notre siècle qui s'ouvre reste déchiré par les haines et conflits de toute sorte entre les peuples et entre les individus. Le plus grand drame, source des autres, est lorsque l’homme dans son orgueil se détourne de Dieu, la source de sa vie et va jusqu’à prétendre abolir ses commandements dans la société.

La miséricorde, c'est le Cœur de Dieu qui se penche sur le drame de la souffrance humaine, sur le drame de la méchanceté humaine et du péché, et qui nous aime au-delà de notre misère, qui accorde son pardon.

Nous sommes invités à l'accueillir dans notre propre vie, à nous laisser guérir par la miséricorde de Dieu, en particulier en recevant, en redécouvrant le sacrement du pardon et de la réconciliation. Le Pape François revient avec force sur ce sacrement en invitant les baptisés à en vivre de manière régulière et en invitant les prêtres à être plus disponible pour proposer ce sacrement.

Nous sommes invités à être nous-mêmes des hommes et des femmes de miséricorde par nos paroles, nos actes, notre bonté. Nous avons tous pour mission de manifester la tendresse et la miséricorde de Dieu.

La joie de l'Évangile naît de l'expérience de la miséricorde. Notre joie n'est pas une joie qui naît du fait de posséder de nombreuses choses. Cela est la joie du monde et elle est éphémère. Mais notre joie naît du fait d'avoir rencontré une personne, Jésus, qui est parmi nous. Elle provient du fait de savoir qu'avec lui, nous ne sommes jamais seul, même dans les moments difficiles, même quand le chemin de la vie se heurte à des problèmes et à des obstacles qui semblent insurmontables. Joie d'être aimé, joie d'être pardonné, joie de la Résurrection, joie de servir nos frères.

Entrons dans la miséricorde et la joie du Christ, mort et ressuscité.

Père Marie-Vianney.

Annonces.

.MCR : mercredi 22 avril à 14H30 à St Savournin.

Rencontre découverte de l'évangile : Lundi 13 avril : partage autour de
l'évangile du dimanche suivant - salle St Jean à 20h45

 

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

· Dimanche 12 avril Albert et Nicole BONFILLON

· Jeudi 16 avril VERONE - CAPUANO

· Dimanche 19 avril Claude et Eliette BERNARD

 

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 AVRIL 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 12 avril : Marie Bruno MARCENGO

· Mardi 14 avril : Paul GUEYDON

· Jeudi 16 avril : M. LAZZARET

· Dimanche 19 avril : Famille GIORDANO-ANTONIETTI

 

 

Repost 0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 18:39
Veillée pascale à Cadolive

Veillée pascale à Cadolive

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 5 avril 2015.               Dimanche de la Résurrection.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (20, 1-9).


Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau.  Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n’entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

 

 « Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité ! »

Voici le sommet de l’Évangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence : Jésus, le Crucifié, est ressuscité ! Cet événement est à la base de notre foi et de notre espérance : si le Christ n’était pas ressuscité, le Christianisme perdrait sa valeur ; toute la mission de l’Église serait vidée de son élan, parce que c’est de là qu’il est parti et qu’il repart toujours. Le message que les chrétiens apportent au monde, le voici : Jésus, l’Amour incarné, est mort sur la croix pour nos péchés, mais Dieu le Père l’a ressuscité et l’a fait Seigneur de la vie et de la mort. En Jésus, l’Amour l’a emporté sur la haine, la miséricorde sur le péché, le bien sur le mal, la vérité sur le mensonge, la vie sur la mort.

C’est pourquoi, nous disons à tous : « Venez et voyez ! ». En chaque situation humaine, marquée par la fragilité, par le péché et par la mort, la Bonne Nouvelle n’est pas seulement une parole, mais c’est un témoignage d’amour gratuit et fidèle : c’est sortir de soi pour aller à la rencontre de l’autre, c’est se tenir proche de celui qui est blessé par la vie, c’est partager avec celui qui manque du nécessaire, c’est rester aux côtés de celui qui est malade ou âgé ou exclu…« Venez et voyez ! » : l’Amour est plus fort, l’Amour donne la vie, l’Amour fait fleurir l’espérance dans le désert.

 

Message urbi et orbi du pape François, Pâques 2014

 

Annonces.

.MCR : mercredi 22 avril à 14H30 à St Savournin.

Heure Sainte : Jeudi 16 avril, à 20h30 à St Savournin, heure sainte inter-paroissiale pour les vocations sacerdotales

CATECHESE POUR ADULTES :

Avec fr Nicodème et fr Marie-Vianney,  mardi 7 avril, à 20h30, Salle Saint Jean

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

·        Dimanche 12 avril Albert et Nicole BONFILLON

 

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 AVRIL 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

·        Dimanche 5 avril : Lionel de MONTLIVAULT

·        Lundi 6 avril :         David LECCIA

·        Mardi 7 avril :         Christian ROUX et sa famille

·        Mercredi 8 avril :    Christian ROCAMORA

·        Jeudi 9 avril :         Paul GUEYDON

·        Dimanche 12 avril : Marie Bruno MARCENGO

 

Repost 0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 18:02
Bulletin paroissial du 29 mars 2015

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

29 mars 2015. Dimanche des Rameaux et de la Passion.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (11, 1-10).

Lorsqu’ils approchent de Jérusalem, vers Bethphagé et Béthanie, près du mont des Oliviers, Jésus envoie deux de ses disciples et leur dit : « Allez au village qui est en face de vous. Dès que vous y entrerez, vous trouverez un petit âne attaché, sur lequel personne ne s’est encore assis. Détachez-le et amenez-le. Si l’on vous dit : ‘Que faites-vous là ?’, répondez : ‘Le Seigneur en a besoin, mais il vous le renverra aussitôt.’ » Ils partirent, trouvèrent un petit âne attaché près d’une porte, dehors, dans la rue, et ils le détachèrent. Des gens qui se trouvaient là leur demandaient : « Qu’avez-vous à détacher cet ânon ? » Ils répondirent ce que Jésus leur avait dit, et on les laissa faire. Ils amenèrent le petit âne à Jésus, le couvrirent de leurs manteaux, et Jésus s’assit dessus. Alors, beaucoup de gens étendirent leurs manteaux sur le chemin, d’autres, des feuillages coupés dans les champs. Ceux qui marchaient devant et ceux qui suivaient criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le Règne qui vient, celui de David, notre père. Hosanna au plus haut des cieux ! »

« Vraiment, cet homme était le fils de Dieu »

En ce jour des rameaux, l’Eglise tout entière célèbre le jour du succès ou le seigneur Jésus entre à Jérusalem triomphalement acclamez par la population qui quelque heure plu tard le rejettera en réclamant sa mort. Commence ainsi la grande semaine de la passion de Jésus. L’heure est venue pour le fils de Dieu de connaitre cette gloire qu’il annonçait à tous ceux qui attendaient la délivrance d’Israël. Dans cette passion il faut souligner bien un certain nombre de points que le Christ connait et que nous rapporte saint Marc ; le Christ est seul. Il n’y a plus aucune présence amicale à ses côtés. Au procès, « Jésus ne répondit plus rien ». Et Pilate lui-même s’en étonne. Devant la solitude et le silence de Jésus, on est tenté de se demander ce qu’il prépare. Il passe en peu de temps de la popularité à la déchéance, de l’entrée royale dans la ville à l’exclusion et l’exécution hors de la ville, de la reconnaissance comme envoyé de Dieu « Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient » à la condamnation pour blasphème et à l’exécution au nom de la Loi, ce qui signifiait aux yeux de tous qu’il était maudit de Dieu. Reconnu comme le Messie, c’est-à-dire le roi d’Israël, le libérateur, le sauveur par ses disciples et toute une foule enthousiaste, il est liquidé rapidement après un procès monté de toutes pièces. Il faut pourtant reconnaitre qu’en face de cet échec apparent, c’est pourtant l’heure du triomphe, celle de la reconnaissance d’un païen, le centurion, illuminé, découvre la vérité de ce qui se passe « vraiment, cet homme était le fils de Dieu ». C’est la réalité même que le monde est appelé à découvrir. Bonne fête des Rameaux et un bon début de la semaine sainte.

Fr Etienne JM

 

Annonces.

Nettoyage églises :

St Savournin : Lundi 30 mars à 9H00

Gréasque : Lundi 30 mars à 14H

Célébrations de la Semaine Sainte.

  • Jeudi Saint, 2 avril :

Célébration de la Cène à 20H30 à St Savournin

  • Vendredi Saint, 3 avril.

Chemin de Croix :

15H à Cadolive et Gréasque

18H à St Savournin (dans la colline)

Offices de la Passion :

15H St Savournin, 19H Gréasque

  • Samedi Saint. Veillée Pascale 21H à Cadolive
  • Dimanche de Pâcques :

Messe 9h30 à St Savournin.

Messe 10H45 à Gréasque

Cadolive.

Intentions de messe.

· Samedi 28 mars Cécile MARCENGO - Famille Caroline VENAUT

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 22 mars : Roger LIVI

· Mardi 31 mars : Paul GUEYDON

· Mercredi 1er avril : Esther MARCENGO

· Jeudi 2 avril : Christian ROCAMORA

· Dimanche 5 avril : Lionel de MONTLIVAULT

Tous différents, une même foi, un même don.

De par notre histoire personnelle, nos parcours, nos points de vue, nous sommes tous

différents mais nous appartenons tous à la même communauté chrétienne.

La nouvelle campagne pour le Denier de l’Eglise nous interpelle par ce slogan : Tous

différents, une même foi, un même don.

Il est vrai que chacun de nous est unique mais nous sommes tous attachés à la présence et à

l’action de notre paroisse. Cette paroisse qui nous accueille sans distinction, au quotidien et

lors de toutes les étapes importantes de notre vie et de celles de nos proches.

Nous partageons la même foi et nous portons ensemble cette responsabilité de faire en

sorte que cette mission d’Eglise puisse être mise en actes à travers l’engagement des prêtres

et des personnes laïques qui les assistent.

Leur présence à nos côtés est possible grâce à cette collecte annuelle du Denier et à laquelle

nous sommes appelés à participer. Le Denier, ce n’est pas une question accessoire, c’est

indispensable.

Votre don, quel que soit son montant, est précieux pour la vie de notre communauté chrétienne.

 

 

Vous pouvez adresser vos dons soit à Association diocésaine de Marseille - 14 place Colonel Edon - 13284 Marseille Cedex 07 soit directement à votre paroisse, en espèces ou par chèque.

 

Repost 0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 17:20

Jeudi Saint : Célébration de la Sainte Céne

                           St Savournin 20H30

Vendredi Saint :

Office de la Passion : 15H St Savournin - 18H Gréasque

Chemin de Croix : Cadolive, Gréasque à 15H. St Savournin à 18H dans la colline.

Samedi Saint. :

Veillée Pascale à 21H à Cadolive.

Dimanche de Pacques :

St Savournin 9H30 - Gréasque 10H45

 

Repost 0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 17:12

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

22 mars 2015.                                      5e dimanche de Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (12, 20-33).

En ce temps-là, il y avait quelques Grecs parmi ceux qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu pendant la fête de la Pâque. Ils abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée, et lui firent cette demande : « Nous voudrions voir Jésus. » Philippe va le dire à André, et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. Qui aime sa vie la perd ; qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. Si quelqu’un veut me servir, qu’il me suive ; et là où mo i je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, mon Père l’honorera. Maintenant mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? “Père, sauve-moi de cette heure” ? – Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom ! » Alors, du ciel vint une voix qui disait : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. » En l’entendant, la foule qui se tenait là disait que c’était un coup de tonnerre. D’autres disaient : « C’est un ange qui lui a parlé. » Mais Jésus leur répondit : « Ce n’est pas pour moi qu’il y a eu cette voix, mais pour vous. Maintenant a lieu le jugement de ce monde ; maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors ; et moi, quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. » Il signifiait par là de quel genre de mort il allait mourir.
 

 « … mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. »

Porter du fruit! Voilà ce qui devrait-être notre intention en ce temps de carême !

Jésus nous a montré le chemin de la vraie fécondité, celui que nous allons célébrer à Pâques. Par ce don de lui-même à son Père pour tous les hommes Il nous a obtenu le Salut et communiqué sa vie. Aujourd’hui regardons les fruits que le Père attend de nous : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi » (Ga 5,22-23). Pensons-nous pouvoir porter du fruit sans que ce mystère pascal traverse notre vie, sans qu’une certaine mort à nous-même ne s’opère en nous ? La foi et l’humilité nous oblige à dire que non.

Frères et sœurs porter du fruit c’est certes mourir à soi-même mais c’est surtout permettre à la vie de Dieu de se communiquer, de laisser l’Esprit Saint travailler notre cœur par ses dons et de permettre à l’Eglise de donner naissance à de nouveaux enfants de Dieu. C’est cela que nous devons regarder pour avancer en nous appuyant sur la grâce de Dieu.

Demandons à Marie et à Joseph de nous accompagner sur ce chemin de la vraie fécondité.

Père Nicodème.

 

Annonces.

Célébration pénitentielle :  Mardi 24 mars à 19h à Gréasque.

Mercredi de Carême.

Messe à St Savournin à 18h30, repas partagé à 19h30 et à 20h30 rencontre de carême.

Célébration des Rameaux et de la Passion.

  • Samedi 28 mars à 18h à Cadolive
  • Dimanche 29 mars à 9H30 à St Savournin
  • Dimanche 29 mars à 10H45 à Gréasque.

 

Pèlerinage à Rome de la famille St Jean

Du 26 au 30 octobre 2015.

3 jours complet sur place : célébrations, audience pontificale, visites culturelle et spirituelle. Départ en car de St Savournin.

Contact : stjeanrome2015@gmail.com ou fr Bernard

.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

·        Samedi 21 mars     Pierre Paul - Rose PESCE

·        Samedi 28 mars     Cécile MARCENGO - Famille Caroline VENAUT

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Intentions de messe.

 

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

·        Dimanche 22 mars :           Roger LIVI

·        Dimanche 29 mars :           Famille FOUQUE-RAVEL

 

Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 17:03

L'Étoile.

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

8 mars 2015. 3e dimanche de Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (2, 13-25).


Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait. Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous et n’avait besoin d’aucun témoignage sur l’homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps.

 

… lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.

La première lecture nous donne l’image d’un Dieu vivant, qui agit en la faveur de tous les hommes et non pas contre l’homme. Il n’est pas cette statue immobile et sans vie, qui ne représente pas un être qui aime. Lui, il est un Dieu qui veille sur ses fidèles et les bénit. Il est un Dieu créateur, qui peut dire de son œuvre «…cela était bon». Mais pourquoi ses images et ses statues ? : Si aujourd’hui nous plaçons devant nos yeux des images de Jésus, de la Vierge Marie, des saints, ce n’est pas pour les adorer. C’est parce que le mystère de l’Incarnation du Christ a rendu possible l’accès au mystère divin dans une personne vivante, avec un corps par lequel Dieu fait homme a pu nous exprimer son amour, jusqu’à la mort et la mort de la croix comme le dit saint Paul dans la deuxième lecture. Rien de cela n’est une idole. La croix n’est pas une idole. C’est Dieu qui se présente à nous dans la réalité même du salut qu’il accomplit. Et il le fait de bien des manières étrange ; comme dans l’Evangile, au temple lorsqu’il remet de l’ordre dans cette maison de Dieu. Il nous rappelle que le temple de Dieu qui est le signe manifeste de la présence de Dieu au milieu de son peuple, doit être débarrassé de tout ce qui n’est pas à son service et pour sa gloire : il fait un nettoyage de tout ce qui est : orgueil, égoïsme, indifférence, possession, mépris et bien d’autre choses. En ce temps de carême, acceptons que Dieu nous rencontre, pour nous sortir de ses obstacles.

Fr Etienne JM.

 

Annonces.

Récollection diocésaine. Dimanche 22 mars de 9h30 (accueil) à 17h journée de récollection, autour de la famille et de la vie consacrée prêchée par Mgr Pontier (lycée Lacordaire)

Heure sainte. Jeudi 12 mars à 20h30 à la chapelle ND de l'Etoile : heure sainte à l'intention des personnes en recherche de travail.

Mercredi de Carême.

Messe à St Savournin à 18h30, repas partagé à 19h30 et à 20h30 rencontre de carême.

MCR. Réunion du MCR le 11 mars à 14h30, salle St Jean.

Découverte de l'Evangile - lundi 9 mars 20h30 - salle St Jean à St
Savournin : venez lire et partager l'évangile de dimanche prochain.

 

Pèlerinage à Rome de la famille St Jean

Du 26 au 30 octobre 2015.

3 jours complet sur place : célébrations, audience pontificale, visites culturelle et spirituelle. Départ en car de St Savournin.

Contact : stjeanrome2015@gmail.com ou fr Bernard

.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h.

Intentions de messe.

· Samedi 7 mars Pierre PAUL - Rose PESCE

· Samedi 14 mars Dolores et François ALBERT

Famille MICHEL MAURICE

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 18 MARS 2015 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Marie-Vianney.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Intentions de messe.

· Dimanche 8 mars : Christian ROCAMORA

· lundi 9 mars au samedi 14 mars : Christian ROCAMORA

· Dimanche 15 mars : Famille GIORDANO-ANTONIETTI

 

Repost 0