Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 17:52

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  31 mars 2019                              4e dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc  (15,1-3.11-32).

E

n ce temps-là, les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter. Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » 
Alors Jésus leur dit cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : “Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.” Et le père leur partagea ses biens. Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait, et partit pour un pays lointain où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre. Il avait tout dépensé, quand une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays, qui l’envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il rentra en lui-même et se dit : “Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.” Il se leva et s’en alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l’aperçut et fut saisi de compassion ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers. Le fils lui dit : “Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi. Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.” Mais le père dit à ses serviteurs : “Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller, mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds, allez chercher le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons, car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.” Et ils commencèrent à festoyer. 
Or le fils aîné était aux champs. Quand il revint et fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des serviteurs, il s’informa de ce qui se passait. Celui-ci répondit : “Ton frère est arrivé, et ton père a tué le veau gras, parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.” Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d’entrer. Son père sortit le supplier. Mais il répliqua à son père : “Il y a tant d’années que je suis à ton service sans avoir jamais transgressé tes ordres, et jamais tu ne m’as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est revenu après avoir dévoré ton bien avec des prostituées, tu as fait tuer pour lui le veau gras !” Le père répondit : “Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !” »
                

Qui est responsable du mal ?

Nous voyons bien dans l’Evangile d’aujourd’hui ce que les gens qui parlent avec Jésus veulent lui faire dire : que c’est parce que les personnes massacrées par Pilate ou tuées par la chute de la tour de Siloé avaient péché, qu’elles étaient mortes. Jésus répond en disant que bien sûr elles étaient pécheresses comme tout homme ! Mais ce n’est pas leur péché à elles qui les a fait mourir, comme si Dieu exerçait une justice immanente qui punirait chaque personne en fonction de son péché. Par contre Jésus dit bien que si nous ne nous convertissons pas, nous périrons nous aussi. Alors qu’est-ce à dire ? Et bien en fait, il y a une solidarité dans le mal comme dans le bien, quand tu fais le mal cela en quelque sorte, augmente le « poids » de mal de l’humanité, et cela fait advenir du mal dans le monde, c’est comme imanche des Rameaux que l’on peut expliquer les catastrophes naturelles, comme cette chute de la tour de Siloé, conséquences lointaines de nos péchés. Sachant que la vraie mort c’est justement de s’enfermer dans le péché.

Par contre il y a une solidarité bien plus grande dans le bien, qui s’appelle la communion des saints, qui nous met en lien aussi avec ceux du ciel ; et qui fait que chaque fois que je fais le bien j’augmente le « poids » de bien de l’humanité entière. C’est pour cela que tous nos actes sont importants. Mais la grande différence c’est que le bien se propage sans bruit alors que le mal lui, fait beaucoup de bruits en se propageant. Regardez les médias : combien de mauvaises nouvelles pour une bonne ?

Et que vient faire cette histoire de figuier ? C’est juste une illustration de la conversion, le Seigneur qui est le vigneron est miséricordieux et il nous laisse du temps pour nous convertir, cependant viendra un jour où il nous faudra rendre des comptes, car notre accusateur c’est le diable, mais notre juge c’est le Seigneur et lui est Miséricorde.

Frère Bernard-Vianney

 

Dates à retenir.

 

Mardi 16 avril : Célébration pénitentiel 19h30 à Gréasque.

Samedi 20 avril : Permanence confession

  • De 10h-12h à Gréasque et à Saint-Savournin

6-7-8 avril Week-end aumônerie à la Sainte-Baume

Nettoyage de l’église de Gréasque. Lundi 15 avril.

 

Horaires de la semaine sainte.

Dimanche des Rameaux : aux horaires des messes du dimanche

Jeudi Saint                           20h30 à Gréasque

Vendredi Saint.

Office de la Passion.  15H St Savournin. 19H Gréasque

Chemin de Croix dans les églises

  • 15h00 Gréasque et Cadolive
    Chemin de Croix dans la colline
  • 18h30 (départ) Saint-Savournin à la croix de l'ortolan

Vigile Pascale.                    21h00 St Savournin

Dimanche de Pâques

  • 10h45 Gréasque
  • 10h00 Cadolive

 

Messes Dominicales.

Cadolive

Le samedi soir à 18H

Saint Savournin

Dimanche à 9H30

Gréasque

Dimanche à 10H45

Messes en semaine.

St Savournin, Chapelle ND de l’Etoile.

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Prières des frères. (Ouverte à tous)

Adoration du St Sacrement.

                              Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 17H30 à 18H30

                                     Le jeudi de 19H00 à 20H30 sauf 2e jeudi du mois

                                                              Le dimanche de 18H30 à 19H30

Vêpres.                                                                 Mardi, mercredi à 19H

                                                            Jeudi, samedi et dimanche à 18H

 

Confessions

Cadolive

Le samedi de 17H00 à 17H30

Gréasque

Samedi de 11H à 12H00 (église)

Saint Savournin

Samedi 10H30 à 12H00 sonner au prieuré.

Méditation du Chapelet.

  • Gréasque le mardi à 10H00

Intentions de messes.

Cadolive :

  • Samedi 30 mars                  Caroline VENAUT, Huguette TORNATOR
  • Samedi 6 avril                     Paul ALBERT

Gréasque ;

  • Dimanche 31 mars               Françoise ARIMI
  • Dimanche 6 avril                  Jeanne DIAZ

Saint Savournin

  • Dimanche 31 mars               Esther MARCENGO
  • Samedi  4 avril                    Jeanine MITTON

 

Partager cet article

Repost0

commentaires