Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Andre
  • : Présenter l'activité des paroisses de Cadolive - Gréasque - St Savournin
  • Contact

Recherche

23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 10:50

Achille Victor Joseph MICHEL

Né le 01-02-1888 à une heure du matin à St Savournin

De : MICHEL Pierre Joseph, ouvrier mineur. Né à Allauch le 27 septembre 1862

MARIAND Victoire Marie sans profession, âgée de 22ans et demi.

Etat civil N° 17

Il est ordonné prêtre en 1913, il célébrera sa première messe le 30 juin 1913

Nommé vicaire à la Ciotat

Son calice fût légué à l’église de St Savournin par la famille, il est utilisé tous les dimanches pour l’Eucharistie.

 

Il est incorporé au 4e Régiment des Zouaves le 8 octobre 1909 il ira en Tunisie, jusqu’au 23 septembre 1911. Il obtiendra un certificat de bonne conduite.

Mobilisé contre l’Allemagne en août 1914 jusqu’au 18 septembre 1916 en France

Affecté à l’armée d’Orient du 18 décembre 1916 au 22 mars 1917.

Il est nommé caporal le 1er mars 1915, sergent le 11 novembre 1915 puis sergent fourrier.

Il part pour une mission périlleuse en remplacement d’un père de famille et meurt au combat le 22 mars 1917.

Il est cité à l’ordre du régiment N° 315 le 19 août 1916 « Aussi franc que modeste, s’est toujours bien conduit dans les différentes affaires auxquelles le régiment à pris part. Prêtre mobilisé, se fait remarqué par son zèle et son dévouement auprès des blessés. » On lui décernera la croix de guerre ;

Bataille de Monastir

Officiers 2 tués, 1 blessé.

Hommes de troupe 22 tués, 35 blessés.

Opérations de Monastir.

Le 20 mars, le Régiment étant à Necocani, se rapproche du front. Le 5e Bataillon bivouaque vers 17 h. sur les bords du Viro, quand, arrivent à tire d'ailes 13 avions ennemis qui bombardent le camp ; six hommes sont tués, deux officiers et vingt-neuf hommes blessés ; le capitaine SATGER mourra dans la nuit de ses blessures. Le 21 mars au soir, toute le Régiment est à Monastir. Le 22, les officiers partent en reconnaissance à 1248, le Régiment les suit le soir et occupe les premières lignes nouvellement conquises où il n'y a rien et où tout est à faire. En quelques jours, une tranchée est construite avec un solide réseau. Le 5 avril, le 38e s'en va après avoir perdu 2 officiers tués (capitaine SATGER, sous-lieutenant LAFFAY) et un blessé ; 22 hommes tués et 35 blessés. Le colonel RONDE prend le commandement de la 4e B. I. C. et est remplacé comme chef de corps, par le lieutenant-colonel CHEVALIER. Le chef de bataillon PAPONNET passe au 2e Indochinois.

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 19:29
Préparation a Baptême- 90 ans d'Elises
Préparation a Baptême- 90 ans d'Elises

Préparation a Baptême- 90 ans d'Elises

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

19 mars 2017.                                                             3e Dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 17,1-9 ).

E

n ce temps-là, arriva à une ville de Samarie, appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s’était donc assis près de la source. C’était la sixième heure, environ midi. Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » – En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter des provisions. La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi, un Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » – En effet, les Juifs ne fréquentent pas les Samaritains. Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : ‘Donne-moi à boire’, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. » Elle lui dit : « Seigneur, tu n’as rien pour puiser, et le puits est profond. D’où as-tu donc cette eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? »

Jésus lui répondit : « Quiconque boit de cette eau aura de nouveau soif ; mais celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. » La femme lui dit : « Seigneur, donne-moi de cette eau, que je n’aie plus soif, et que je n’aie plus à venir ici pour puiser. »
Jésus lui dit : « Va, appelle ton mari, et reviens. » La femme répliqua : « Je n’ai pas de mari. » Jésus reprit : « Tu as raison de dire que tu n’as pas de mari : des maris, tu en a eu cinq, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari ; là, tu dis vrai. » La femme lui dit : « Seigneur, je vois que tu es un prophète !... Eh bien ! Nos pères ont adoré sur la montagne qui est là, et vous, les Juifs, vous dites que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. » Jésus lui dit : « Femme, crois-moi : l’heure vient où vous n’irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père. Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l’heure vient – et c’est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l’adorent, c’est en esprit et vérité qu’ils doivent l’adorer. » La femme lui dit : « Je sais qu’il vient, le Messie, celui qu’on appelle Christ. Quand il viendra, c’est lui qui nous fera connaître toutes choses. » Jésus lui dit : « Je le suis, moi qui te parle. »

À ce moment-là, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme. Pourtant, aucun ne lui dit : « Que cherches-tu ? » ou bien : « Pourquoi parles-tu avec elle ? » La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens : « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-il pas le Christ ? » Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers lui.
Entre-temps, les disciples l’appelaient : « Rabbi, viens manger. » Mais il répondit : « Pour moi, j’ai de quoi manger : c’est une nourriture que vous ne connaissez pas. » Les disciples se disaient entre eux : « Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? » Jésus leur dit : « Ma nourriture, c’est de faire la volonté de Celui qui m’a envoyé et d’accomplir son oeuvre. Ne dites-vous pas : ‘Encore quatre mois et ce sera la moisson’ ? Et moi, je vous dis : Levez les yeux et regardez les champs déjà dorés pour la moisson. Dès maintenant, le moissonneur reçoit son salaire : il récolte du fruit pour la vie éternelle, si bien que le semeur se réjouit en même temps que le moissonneur. Il est bien vrai, le dicton : ‘L’un sème, l’autre moissonne.’ Je vous ai envoyés moissonner ce qui ne vous a coûté aucun effort ; d’autres ont fait l’effort, et vous en avez bénéficié. »

Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause de la parole de la femme qui rendait ce témoignage : « Il m’a dit tout ce que j’ai fait. » Lorsqu’ils arrivèrent auprès de lui, ils l’invitèrent à demeurer chez eux. Il y demeura deux jours. Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de sa parole à lui, et ils disaient à la femme : « Ce n’est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons : nous-mêmes, nous l’avons entendu, et nous savons que c’est vraiment lui le Sauveur du monde. »

 

« Chaque rencontre avec Jésus change notre vie ! »

L’Évangile dit que les disciples furent stupéfaits de voir leur Maître parler à cette femme. Mais le Seigneur est plus grand que les préjugés, c’est pourquoi il n’a pas eu peur de s’arrêter avec la Samaritaine : la miséricorde est plus grande que le préjugé. Cela nous devons bien le comprendre ! La miséricorde est plus grande que le préjugé, et Jésus est tellement miséricordieux, tellement ! Le résultat de cette rencontre près du puits fut que la femme a été transformée : « elle laissa là sa cruche » (v. 28), avec laquelle elle venait prendre l’eau, et elle courut dans la ville pour raconter son expérience extraordinaire. « Venez voir un homme qui m’a dit tout ce que j’ai fait. Ne serait-il pas le Christ ? ». Elle était enthousiaste. Elle était allée prendre l’eau du puits, et elle a trouvé l’autre eau, l’eau vive de la miséricorde qui jaillit pour la vie éternelle. Elle a trouvé l’eau qu’elle cherchait depuis toujours ! Elle a couru au village, ce village qui la jugeait, la condamnait et la refusait, et elle a annoncé qu’elle avait rencontré le Messie ; quelqu’un qui a changé sa vie. Car chaque rencontre avec Jésus change notre vie, toujours. C’est un pas en avant, un pas qui rapproche de Dieu. Et ainsi, chaque rencontre avec Jésus change notre vie. Toujours, il en est toujours ainsi.

Extrait de l’Angélus du pape François du 23 mars 2014

 

Dates à retenir.

Partage de Carême

Avec le parcours biblique diocésain "au souffle de l'Esprit"

A Saint-Savournin à 20h30

Les, 22, 29 mars et 5 avril

Soirée Miséricorde

31 mars à Gréasque de 20h00 à 21h45

"Louange, adoration et réconciliation"

Calendrier liturgique.

Lundi 20 mars. St Joseph, époux de la Vierge Marie (Solennité)

Mardi 21 mars. Bienheureuse Clémence

Mercredi 22 mars. Ste Léa.

Jeudi 23 mars. St Victorien.

Vendredi 24 mars. Ste Catherine de Suède.

Samedi 25 mars. Annonciation du Seigneur (Solennité)

Dimanche 26 mars. 4e dimanche de Carême. Ste Larissa

 

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

  • Samedi 18 mars Dolores et François ALBERT. Rosa ALVAREZ
  • Samedi 24 mars Caroline VENAUT. Pierre CARUSSO

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 MARS 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Intentions de messe.

  • Dimanche 19 mars Monique BARTHELEMY
  • Dimanche 26 avril Flavien LEPRESLE

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

  • Dimanche 19 mars Famille d’AIGREMONT
  • Jeudi 23 mars Famille d AIGREMONT
  • Dimanche 26 mars Achille MICHEL (Prêtre) - Famille GIORDANO - ANTONIETTI
Repost 0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 17:26

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

12 mars 2017.                                                         2e  Dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 17,1-9 ).

E

n ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière.
Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse,
et une pour Élie. »
Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul.
En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

 

Traverser les ténèbres au temps d’épreuve

Dans l’épisode de la transfiguration du Christ on trouve deux éléments essentiels : tout d’abord, Jésus monte avec les disciples Pierre, Jacques et Jean sur une haute montagne, où « il fut transfiguré devant eux » ; deuxièmement, de la nuée sortit une voix qui disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; écoutez-le ». Il y a donc la lumière et la voix : la lumière divine qui resplendit sur le visage de Jésus, et la voix du Père céleste qui témoigne pour Lui et ordonne de l’écouter.

Il faut comprendre cela dans le contexte : Jésus est en voie d’aller jusqu’au bout de sa mission ; et pour atteindre la résurrection, il devra passer par la passion et la mort sur la croix. Lorsqu’il a révélé cela aux disciples, ils ont refusé cette perspective, car ils ne raisonnent pas selon Dieu mais selon les hommes. Aussi Jésus emmène-t-il avec lui sur la montagne trois d’entre eux et il révèle sa gloire divine, splendeur de Vérité et d’Amour. Jésus veut que cette lumière puisse éclairer leurs cœurs quand ils traverseront l’obscurité profonde de sa passion et de sa mort, quand le scandale de la croix sera, pour eux, insupportable. Ainsi, après cet événement, Ils auront en eux cette lumière intérieure qui saura les protéger de l’assaut des ténèbres. Même dans la nuit la plus sombre, Jésus est une lampe qui ne s’éteint jamais. Nous aussi, nous avons tous besoin de lumière intérieure pour surmonter les épreuves de la vie. Cette lumière vient de Dieu, et c’est le Christ qui nous la donne, Lui en qui habite la plénitude de la divinité. Gravissons avec Jésus la montagne de la prière et, en contemplant son visage plein d’amour et de vérité, laissons-nous remplir intérieurement de sa lumière. Demandons à la Vierge Marie, notre guide sur le chemin de la foi, de nous aider à vivre cette expérience en ce temps de Carême, trouvant chaque jour un moment pour prier en silence et pour écouter la Parole de Dieu.

Père Marie-Vianney.

 

 

Dates à retenir.

Partage de Carême

Avec le parcours biblique diocésain "au souffle de l'Esprit"

A Saint-Savournin à 20h30

Les 15, 22, 29 mars et 5 avril

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 MARS 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Soirée Miséricorde

31 mars à Gréasque de 20h00 à 21h45

"Louange, adoration et réconciliation"

 

 

Calendrier liturgique.

Lundi 13 mars. St Rodrigues de Cordoue.

Mardi 14 mars. Ste Mathilde.

Mercredi 15 mars. Ste Louise de Marillac.

Jeudi 16 mars. Bienheureuse Bénédicte.

Vendredi 17 mars. St Patrice, évêque.

Samedi 18 mars. St Cyrille, évêque et docteur de l’Église.

Dimanche 19 mars. 3e dimanche de Carême.

 

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

  • Samedi 11 mars Monique BADANO

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 MARS 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Intentions de messe.

  • Dimanche 12 mars Aline et Rémi ESCANILLA
  • Dimanche 19 mars Monique BARTHELEMY

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

  • Dimanche 12 mars Manou et Dédé RICARD
  • Mardi 14 mars Eliane MATHEY
  • Dimanche 19 mars Famille d’AIGREMONT
Repost 0
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 17:14

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

5 mars2017.                                                      1e  Dimanche du Carême.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 4,1-11).

En ce temps-là, Jésus fut conduit au désert par l’Esprit pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
Alors le diable l’emmène à la Ville sainte, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Le diable l’emmène encore sur une très haute montagne et lui montre tous les royaumes du monde et leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si, tombant à mes pieds, tu te prosternes devant moi. »
Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit :
C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte. »
Alors le diable le quitte. Et voici que des anges s’approchèrent, et ils le servaient.

 

Ce mercredi nous avons débuté le temps de carême, qui consiste à donner pendant 40 jours du temps, du cœur, et de la volonté pour « vivre en Dieu, en faisant de chaque moment, une occasion de conversion ».c’est un temps d’appel à la prière, au jeune et au partage, donc un retour permanent à cette présence de Dieu. Mais il y a une chose qui vient corrompre notre avancement dans cette présence : c’est la tentation. L’évangile qui nous est proposé pour ce premier dimanche de carême nous présente la tentation du Christ, sauveur venu nous rétablir dans la paix de Dieu. Qu’est-ce que c’est que la tentation ? Je vous propose la définition que nous donne cet homme de Dieu, le moine saint Silouane (1866-1938) « La tentation sous toutes ses formes est la tendance de l’esprit humain à substituer sa propre volonté à la Volonté de Dieu. La chute d’Adam ayant brisé l’unité initiale entre l’esprit de l’homme et l’Esprit de Dieu, ainsi l’adversaire prend possession de notre esprit et nous conduit là où il veut: « Si tu retranches ta volonté propre, tu as déjà vaincu l’ennemi et comme prix, tu obtiendras la paix de l’âme. Mais si tu accomplis ta volonté propre, c’est toi qui es déjà vaincu par l’Ennemi, et l’abattement va oppresser ton âme ». La tentation que le démon exerce sur le Christ comme sur nous, c’est de nous faire trafiquer la large liberté de Dieu donné aux hommes. La réponse du Christ c’est que nous sollicitions l’action de Dieu dans l’exercice de cette liberté. C’est ce que saint Paul nous dit « …la désobéissance d’un seul être humain la multitude a été rendue pécheresse, de même par l’obéissance d’un seul la multitude sera-t-elle rendue juste ».

Bon carême a tous

Fr. Etienne JM

 

 

Dates à retenir.

Partage de Carême

Avec le parcours biblique diocésain "au souffle de l'Esprit"

A Saint-Savournin à 20h30

Les 8, 15, 22, 29 mars et 5 avril

Heure Sainte. Jeudi 9 mars à 20H30 à St Savournin.

Nous prierons pour « une réponse généreuse à la conversion ».

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 MARS 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Messe des familles

12 mars à Gréasque à 10h45

Soirée Miséricorde

31 mars à Gréasque de 20h00 à 21h45

"Louange, adoration et réconciliation"

 

 

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 7 mars : A l'école de Thérèse (2/3)

 

Calendrier liturgique.

Lundi 6 mars. Ste collette de Corbie.

Mardi 7 mars. Stes Perpétue et Félicité, martyres.

Mercredi 8 mars. St Jean de Dieu, religieux.

Jeudi 9 mars. Ste Françoise Romaine, relieuse.

Vendredi 10 mars. St Vivien. Ste Marie-Eugénie, religieuse et fondatrice.

Samedi 11 mars. Ste Rosine.

Dimanche 12 mars. 2e dimanche de Carême. Ste Justine.

 

 

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

  • Samedi 4 mars Pierre GOUAZE
  • Samedi 11 mars Monique BADANO

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 MARS 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Intentions de messe.

  • Dimanche 5 mars Yvette et Marius JULLIEN
  • Dimanche 19 mars Monique BARTHELEMY

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

  • Mardi 7 mars Christian et famille ROUX
  • Dimanche 12 mars Manou et Dédé RICARD
Repost 0
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 08:09

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  1. 19 février 2017.                              7 Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 3,38-48).

E

n ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. Et si quelqu’un veut te poursuivre en justice et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau. Et si quelqu’un te réquisitionne pour faire mille pas, fais-en deux mille avec lui. À qui te demande, donne ; à qui veut t’emprunter, ne tourne pas le dos ! Repas paroissial Gréasque

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi. Eh bien ! Moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

 

« Vous serez parfaits comme

votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48).

De quelle façon pouvons-nous imiter Jésus ? Jésus lui-même dit : « Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux » (Mt 5, 44-45). Qui accueille le Seigneur dans sa vie, et l'aime de tout son cœur, est capable d'un nouveau commencement. Il réussit à accomplir la volonté de Dieu : réaliser une nouvelle forme d'existence animée par l'amour et destinée à l'éternité. L'apôtre Paul ajoute : « N'oubliez pas que vous êtes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en vous » (1 Co 3, 16). Si nous sommes vraiment conscients de cette réalité et que notre vie est profondément façonnée par elle, alors notre témoignage devient clair, éloquent et efficace. Un auteur médiéval a écrit : « Lorsque tout l'être humain s'est pour ainsi dire uni à l'amour de Dieu, alors la splendeur de son âme se reflète aussi dans son aspect extérieur », dans toute sa vie (Jean Climaque). On lit dans le livre de l'Imitation de Jésus Christ : « L'amour est une grande chose ; c'est un bien qui rend léger tout ce qu'il y a de pesant, et supporte tranquillement toute difficulté. L'amour aspire à monter haut, sans être retenu par rien de terrestre. Il naît de Dieu et c'est seulement en Dieu qu'il peut trouver son repos » (III, V, 3).

 

Benoît XVI, extrait de l’Angélus du dimanche 20 février 2011

 

 

Dates à retenir.

1er Mars : Mercredi des Cendres

Saint-Savournin:

  • 18h30 : Messe des Cendres suivie d'un bol de riz partagé
  • 20h30 : Partage de Carême avec le parcours biblique diocésain "au souffle de l'Esprit"

Gréasque:

  • 17h45 : Messe des Cendres

Partage de Carême

Avec le parcours biblique diocésain "au souffle de l'Esprit"

A Saint-Savournin à 20h30

Les 8, 15, 22, 29 mars et 5 avril

Heure Sainte. Jeudi 9 mars à 20H30 à St Savournin.

Messe des familles

12 mars à Gréasque à 10h45

Soirée Miséricorde

31 mars à Gréasque de 20h00 à 21h45

"Louange, adoration et réconciliation"

 

 

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 21 février : A l'école de Thérèse (1/3)

Mardi 1er mars : A l'école de Thérèse (2/3)

 

Calendrier liturgique.

Lundi 20 janvier. Ste Aimée.

Mardi 21 janvier. St Pierre Damien.

Mercredi 22 février. La chaire de St Pierre Apôtre, Fête. Isabelle de France.

Jeudi 23 février. St Polycarpe, évêque et martyr, Mémoire.

Vendredi 24 février. St Modeste.

Samedi 25 février. St Nestor de Pamphylie

Dimanche 26 février. 8e dimanche du temps ordinaire. St Alexandre.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

  • Samedi 18 février Jeanne et Henry SAUVE – Domingo Jean Maria CARDOSSO
  • Samedi 25 février Jeanne et Henry SAUVE

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 FEVRIER 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Intentions de messe.

  • Dimanche 19 février Daniel KESPSKI – Jean PADILLA
  • Dimanche 26 février Monique BARTHELEMY

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

  • Dimanche 19 février Eliane MATHEY
  • Mardi 21 février Eliane MATHEY
  • Jeudi 23 février Eliane MATHEY
Repost 0
12 février 2017 7 12 /02 /février /2017 18:23

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

Dimanche 12 février 2017.                         6 Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 5,17-35).

E

n ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. servants de messe

Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux.
Vous avez appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu’un commet un meurtre, il devra passer en jugement. Eh bien ! Moi, je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement.

Si quelqu’un insulte son frère, il devra passer devant le tribunal. Si quelqu’un le traite de fou, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande à l’autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande, là, devant l’autel, va d’abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Mets-toi vite d’accord avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu’on ne te jette en prison. Amen, je te le dis : tu n’en sortiras pas avant d’avoir payé jusqu’au dernier sou.

Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur. Si ton œil droit entraîne ta chute, arrache-le et jette-le loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne. Et si ta main droite entraîne ta chute, coupe-la et jette-la loin de toi, car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne. Il a été dit également : Si quelqu’un renvoie sa femme, qu’il lui donne un acte de répudiation. Eh bien ! moi, je vous dis : Tout homme qui renvoie sa femme, sauf en cas d’union illégitime, la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une femme renvoyée, il est adultère.
Vous avez encore appris qu’il a été dit aux anciens : Tu ne manqueras pas à tes serments, mais tu t’acquitteras de tes serments envers le Seigneur. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas jurer du tout, ni par le ciel, car c’est le trône de Dieu, ni par la terre, car elle est son marchepied, ni par Jérusalem, car elle est la Ville du grand Roi. Et ne jure pas non plus sur ta tête, parce que tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.

Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’, ‘non’, si c’est ‘non’. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »

Une loi irréductible à un catalogue

"On vous a dit, … et bien moi je vous dis … ».

Volontairement Jésus multiplie et étend les exigences de la morale évangélique. L'exigence du Christ, telle qu'elle apparaît, dès le début de sa prédication, est une exigence absolue.

Mais le Christ ne nous demande pas un certain nombre de devoirs à accomplir, plus nombreux que dans l’ancienne loi, un certain nombre d'actions à éviter. Le Christ nous demande tout. C'est non seulement nos actes, mais aussi nos pensées les plus secrètes, qui doivent être évangélisées, changées, transformées. Ce n'est pas seulement l'adultère qui est condamnable, mais il y a des pensées, des désirs qui sont déjà péchés.

Ce n'est pas que le Christ veuille remplacer une loi par une autre plus sévère. C'est qu'Il veut nous faire comprendre qu'il ne s'agit pas seulement d'une loi, mais comme Il le dit "d'accomplir la Loi", c'est-à-dire, d'aller jusqu'à la signification profonde, jusqu'à l'exigence profonde de cette Loi. Dans l'évangile, il ne s'agit pas d'établir une limite précise entre ce qu'on peut permettre et ce qu'on devrait interdire, il s'agit d'un appel, d'un appel à la perfection : "Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait." Dieu ne nous impose pas un certain nombre de règles. Il nous appelle à nous élever vers sa perfection. Et la perfection de Dieu, c'est cet amour infini et sans limites, par lequel Il se donne, sans aucun retour sur lui-même. C'est à cela qu'Il nous appelle. Et c'est pour cela qu'il nous appelle à nous donner tout entier, sans limites.

F. Marie-Vianney

 

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

mardi 14 février : Introduction à la philosophie réaliste (6/8)

mardi 21 février : A l'école de Thérèse (1/3) – P. Marie-François-Thérèse

 

Calendrier liturgique.

Lundi 13 janvier. St Gilbert.

Mardi 14 janvier. St Valentin, Sts Cyrille et Méthode.

Mercredi 15 février. St Claude la Colombière.

Jeudi 16 février. Ste Julienne de Nicomédie.

Vendredi 17 février. Ste Alexis Falconieri

Samedi 18 février. Ste Bernadette Soubirous

Dimanche 19 février. 7e dimanche du temps ordinaire. St Gabin de Rome.

 

 

Message de Mgr Pontier - 8 février 2017

Chers amis,
Me voici sorti de l’hôpital et de nouveau chez moi.
Je tiens à vous remercier pour les signes d’amitié et de prière qui m’ont été transmis ou que j’ai reçus. Je vous en remercie sincèrement.
Après ces trente jours d’hospitalisation, les médecins me recommandent trois semaines de vrai repos, car le traitement fut lourd et va entraîner des réactions de fatigue.
Je vais m’y soumettre.
Ce mois à l’écart ne m’a pas empêché de vivre en communion de prière avec vous tous. Mais je reconnais que c’est frustrant.
Je remercie Mgr Jean-Marc Aveline et le P. Pierre Brunet qui ont su assumer tout cet imprévu.
Merci de nous garder les uns et les autres dans la prière.
Que Notre Dame de la Garde veille sur nous.

+ Georges Pontier

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 15 FEVRIER 2017 15h 30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL et célébrée par le père Etienne Jean-Marie

Intentions de messe.

· Dimanche 12 février Odette SAVOURNIN – Georges MICHELOT

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 12 février Eliane MATHEY

· Lundi13, vendredi 17 Eliane MATHEY

· Dimanche 19 février Eliane MATHEY

Repost 0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 17:58

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

29 janvier 2017. 4 Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 5,12-12).

E

n ce temps-là, voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait : « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés. Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde. Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu. Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu. Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

 

« Heureux les pauvres de cœur »

1) Dans le début de l’Evangile, Mathieu insiste sur le fait que les Béatitudes sont un enseignement de Jésus fait pour être transmis, en effet il est dit : [Jésus] « ouvrant la bouche », puis « il les enseignait » et enfin « il disait » ; trois expressions à la suite, pour nous redire que Jésus parle non seulement pour les foules qui sont là, mais que cet enseignement doit être transmis, car il est aussi pour nous aujourd’hui.

2) Il est évident que Jésus nous donne là un petit traité du bonheur, mais évident aussi de voir comment ce bonheur proposé par Jésus est éloigné de celui proposé par nos sociétés ; il est même quasiment opposé en tout point. Qui, dans notre monde conseillerait la pauvreté, les pleurs, la faim et la soif (même de justice), la miséricorde, la pureté, le fait d’être persécuté, insultés, comme clefs du bonheur ? Et c’est pourtant ce que fait Jésus et il le fait avec d’autant plus de légitimité, que c’est ce qu’il a vécu lui-même, dans l’Evangile. Jésus ne nous propose rien d’autre que de nous identifier à lui.

3) Prenons par exemple la première Béatitude : « heureux les pauvres de cœur ». Bien sûr cette pauvreté n’a rien à voir avec la misère qui est un scandale contre lequel on doit lutter ; mais c’est bien, comme il est précisé, la pauvreté de cœur ou suivant de plus près le grec, la pauvreté en esprit. Il s’agit donc bien ici d’une attitude de la vie spirituelle. On pourrait même lire la pauvreté en Esprit, en comprenant que cette pauvreté, on la reçoit de Dieu, c’est un appel de Dieu sur nous que nous sommes tous appelés à vivre différemment. Pour certains, comme les consacrés, elle est appelée à s’incarner très concrètement dans une pauvreté matérielle, mais un père de famille doit veiller à ce que la pauvreté matérielle n’atteigne pas sa famille. Par contre tous, nous sommes appelés à vivre la pauvreté de tout remettre à la volonté de Dieu, qui s’exprime par les appels de l’Esprit. Mettons en pratique cet Evangile des Béatitudes et oui, nous serons heureux.

Frère Bernard-Vianney

 

 

 

Dates à retenir.

Ordre de Malte : La collecte pour l’ordre de Malte aura lieu à la sortie des messes : le samedi 28 à Cadolive et le dimanche 29 à St Savournin et Gréasque.

Jeudi 2 février, fête de la Présentation de Jésus au Temple, messe à 18h30 à la chapelle à St Savournin

MCR. Messe de la chandeleur à St Victor.

Vendredi 3 février, il serait bon de contacter André Giordano à la sortie des messes de Cadolive et Gréasque, et de Thérèse Faracco 04 42 04 64 11

Prix du car 13 €

03 février à 18h15 Fête de l’aumônerie au patronage

· 18h30 messe de Saint Jean Bosco

· 19h30 repas / crêpes

· 20h30 Jeux

· 21h45 fin

09 février Heure Sainte paroissiale à 20h30 à Saint-Savournin, nous prierons pour les malades et les personnes qui souffrent.

11 février Messe des familles à 18h00 à Cadolive suivie du pot de l’amitié.

12 février Repas paroissial de Gréasque

Pour fêter l’anniversaire de la consécration de l’autel de notre église et vivre un temps fraternel, la paroisse de Gréasque vous invite le dimanche 12/02/2017 à participer à la messe de 10h45 suivie d’un apéritif au patronage et d’un repas payant (devis en cours).

Inscription auprès d’Hélène Michelot-Garcia 06 33 06 39 15.

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 7 février : Les anges et les démons (2/2)

mardi 14 février : Introduction à la philosophie réaliste (6/8)

mardi 21 février : A l'école de Thérèse (1/3) – P. Marie-François-Thérèse

Calendrier liturgique.

Lundi 30 janvier. Ste Martine.

Mardi 31 janvier. St Jean Bosco.

Mercredi 1er février. Ste Perpétuée et Félicie.

Jeudi 2 février. Présentation du Seigneur au Temple, Fête.

Vendredi 3 février. St Blaise, évêque et martyr

Samedi 4 février. Ste Véronique.

Dimanche 5 février. 5e dimanche du temps ordinaire. Ste agathe.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

· Samedi 21 janvier Robert DUMOND

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Intentions de messe.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 29 janvier Eliane MATHEY

· Mardi 31 janvier Eliane MATHEY

· Jeudi 2 février Eliane MATHEY

· Vendredi 3 février Eliane MATHEY

· Dimanche 5 février Charles MATULO

Repost 0
22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 17:18

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  1. 22 janvier 2017.                              3e  Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu ( 4,12-23).

Q

uand Jésus apprit l’arrestation de Jean le Baptiste, il se retira en Galilée. Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord de la mer de Galilée, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali. C’était pour que soit accomplie la parole prononcée par le prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée des nations ! Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays et l’ombre de la mort, une lumière s’est levée.
À partir de ce moment, Jésus commença à proclamer : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »
Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela. Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent.

Jésus parcourait toute la Galilée ; il enseignait dans leurs synagogues, proclamait l’Évangile du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.

Que tous soient Un !

Aujourd'hui aussi, pour être dans le monde un signe et un instrument de l'union intime avec Dieu et d'union entre les hommes, nous, chrétiens, nous devons fonder notre vie sur ces quatre « piliers » : la vie fondée sur la foi des apôtres transmise dans la Tradition vivante de l’Église, la communion fraternelle, l'Eucharistie et la prière. Ce n'est qu'ainsi, en restant solidement unie au Christ, que l'Église peut accomplir efficacement sa mission, en dépit des limites et des manques de ses membres, en dépit des divisions, que l'Apôtre Paul a déjà dû affronter dans la communauté de Corinthe, comme il le rappelle dans la seconde lecture biblique de ce dimanche, où il dit : « Je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus-Christ à être tous vraiment d'accord ; qu'il n'y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et de sentiments » (1, 10). En effet, l'apôtre avait su que des discordes et des divisions étaient nées dans la communauté chrétienne de Corinthe ; c'est pourquoi, avec une grande fermeté, il ajoute : « Le Christ est-il donc divisé ? » (1, 13). En parlant ainsi, il affirme que toute division dans l'Église est une offense au Christ; et en même temps, que c'est toujours en Lui, l'unique Chef et Seigneur, que nous pouvons nous retrouver unis, par la force inépuisable de sa grâce.

Voilà, alors, le rappel toujours actuel de l'Évangile d'aujourd'hui : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche » (Mt 4, 17). Un sérieux engagement de conversion au Christ est la voie qui conduit l'Église, selon les temps que Dieu décide, à l'unité pleine et visible.

Pape Benoît XVI.

 

 

Dates à retenir.

Ordre de Malte : La collecte pour l’ordre de Malte aura lieu à la sortie des messes : le samedi 28 à Cadolive et le dimanche 29 à St Savournin et Gréasque.

12 février Repas paroissial de Gréasque

Pour fêter l’anniversaire de la consécration de l’autel de notre église et vivre un temps fraternel, la paroisse de Gréasque vous invite le dimanche 12/02/2017 à participer à la messe de 10h45 suivie d’un apéritif au patronage et d’un repas payant (devis en cours).

Inscription auprès d’Hélène Michelot-Garcias 06 33 06 39 15.

 

03 février à 18h15 Fête de l’aumônerie au patronage

· 18h30 messe de Saint Jean Bosco

· 19h30 repas / crêpes

· 20h30 Jeux

· 21h45 fin

 

09 février Heure Sainte paroissiale à 20h30 à Saint-Savournin

 

11 février Messe des familles à 18h00 à Cadolive

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 24 janvier : Les anges et les démons (1/2) P. Matthias Vasseur,

Mardi 7 février : Les anges et les démons (2/2)

mardi 14 février : Introduction à la philosophie réaliste (6/8)

mardi 21 février : A l'école de Thérèse (1/3) – P. Marie-François-Thérèse

 

 

Calendrier liturgique.

Lundi 23 janvier. St Bernard.

Mardi 24 janvier. St François de Sales, évêque, docteur de l’Eglise, Mémoire

Mercredi 25 janvier. La conversion de St Paul, Fête.

Jeudi 26 janvier. St Timothée et Tite, évêque, Mémoire.

Vendredi 27 janvier. Ste Angèle Merici, Vierge. Ste Dévote.

Samedi 28 janvier. St Thomas d’Aquin, prêtre, docteur de l’Eglise, Mémoire.

Dimanche 29 janvier. 4e dimanche du temps ordinaire. St Gildas.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

· Samedi 21 janvier Robert DUMOND

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Intentions de messe.

· Dimanche 22 janvier Clémente Maria de Jésus

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Dimanche 22 janvier sœur Marthe et sœurs ST Vincent de Paul

· Lundi 23 janvier Marius Assaud bienfaiteur

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 17:53

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

 15 janvier 2017.            2e Dimanche du temps ordinaire.

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean  ( 1,29-34).

E

n ce temps-là, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. » Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.” Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

 

Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté.

 

L’Agneau par sa mort nous communique son innocence.

Jésus est appelé par Jean-Baptiste « l’Agneau » : il est l’Agneau qui enlève le péché du monde. Comment un agneau, qui est si faible, peut-il enlever tant de péchés ? Par l’Amour. Jésus n’a jamais cessé d’être un agneau : doux, bon, plein d’amour, proche des petits. Mais il a eu la force de porter sur lui tous nos péchés, tous. Il est venu pour cela : pour pardonner, pour faire la paix dans le monde, mais auparavant, dans les cœurs, la paix avec Dieu. Si nous avons quelque chose qui tourmente notre cœur, si nous nous sentons tristes à cause de fautes commises, Il est venu pour enlever tout cela, il nous donne la paix, il veut tout pardonner. « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché » : il enlève le péché avec sa racine.

Nous avons très souvent confiance dans le médecin : il est là pour nous guérir et bien souvent il y réussit ; nous avons confiance dans des personnes. Mais n’oublions-nous pas trop facilement la confiance dans le Seigneur ? Elle est la clé du succès de la vie. Remettons-nous pleinement à Lui ! Voilà le témoignage de Jean : Jésus, donne tout pour nous, sa vie innocente, pour écarter de nous le péché, le mal, vaincre notre mort, nous combler de la Vie.

Père Marie-Vianney.

Dates à retenir.

 

Groupe Paroissial de Cadolive

LOTO Familial dimanche 15 janvier à 17H

Cercle de l’Avenir et Familial

2.5 € le carton, 10 € les 5

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 24 janvier : Les anges et les démons (1/2)  P. Matthias Vasseur,

 

"Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille"

Ce dimanche, l’Eglise universelle célèbre la 103ème Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix »
Une journée pour réfléchir : qui sont ces migrants ? Pourquoi tous ces migrants ? Que cherchent-ils ? et nous que leur offrons-nous ?
Le pape nous le dit « Les migrations sont un signe des temps....les personnes sont plus précieuses que les richesses, que la valeur de chaque institution se mesure à la manière dont elle traite la vie et la dignité de l’être humain. »

 

 Semaine de prière pour l’unité des chrétiens du 18 au 25 janvier

"1517-2017 "Nous réconcilier : l’amour du Christ nous y presse "(2 Co 5, 14-20). C’est le thème de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Un programme varié nous est proposé : célébrations, table-ronde, soirée, des paroles du jour œcuméniques, émission sur Dialogue RCF

 

Calendrier liturgique.

Lundi 16 janvier. St Marcel, St Honorat

Mardi 17 janvier. St Antoine le Grand, abbé (mémoire)

Mercredi 18 janvier. St Prisca

Jeudi 19 janvier. St Marius.

Vendredi 20 janvier. St Fabien, pape et martyr, St Sébastien, martyr

Samedi 21 janvier. Ste Agnès de Rome

Dimanche 22 janvier. 3e dimanche du temps ordinaire, St Vincent.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

· Samedi 14 janvier   Maria GONCALVEZ

· Samedi 21 janvier   Robert DUMOND

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Méditation du chapelet. Le mardi à 10H

Permanence confession. Le samedi de 11H à 12H

Messe à la maison de retraite de Gréasque le mercredi 18 Janvier 2018 à 15h30 au niveau 0 organisée par les bénévoles de l'Association ST VINCENT DE PAUL

Intentions de messe.

· Dimanche 21 janvier         Clémente Maria de Jésus

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

                                  Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

 Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

  • Dimanche 15 janvier famille ANTONIETTI –GIORDANO
  • Lundi 16 janvier Sœur Marthe
  • Mercredi 18 janvier Marius Assaud (bienfaiteur)

 

Repost 0
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 17:56

L'Étoile.

 

Paroisses de Cadolive – Gréasque - St Savournin.

  1. 1 janvier 2017.                                      Sainte Marie, Mère de Dieu .

Site internet de nos paroisses : http://www.ndetoile.fr/

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc ( 2,16-21).

E

n ce temps-là, les bergers se hâtèrent d’aller à Bethléem, et ils découvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-né couché dans la mangeoire. Après avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent s’étonnaient de ce que leur racontaient creche de Greasqueles bergers. Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait été annoncé. Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l’enfant reçut le nom de Jésus, le nom que l’ange lui avait donné avant sa conception.

 

Marie reine de la paix.

Les bergers viennent en hâte à Bethléem remplis de la joie de ce que leur avaient annoncé les anges, mais voici qu’en arrivant devant l’enfant, Marie et Joseph ils trouvent une grande paix, une grande simplicité : la mère, le père pour les humains et ce petit enfant qui ressemblait à tous les petits-enfants de Judée ou de Galilée.

Ces bergers passent d’une manifestation extraordinaire des anges à la simplicité de la crèche. Et c’est bien la Vierge Marie qui donne le ton de cette paix, elle qui « retenait tous ces évènements et les méditait dans son cœur ». C’est la Vierge Marie qui a rendu possible l’irruption du ciel sur la terre, la venue du Fils de Dieu parmi les hommes, et cela en répondant tout simplement « oui » à l’appel du Seigneur. Et Maintenant Marie est là devant son petit enfant, tout chaud sur ces genoux ou dans la crèche sous le souffle du bœuf peu importe, mais c’est tellement grand cette descente du ciel sur la terre que les bergers en partant « glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu. » Parce que ces bergers, comme Marie avaient un cœur capable de recevoir cette révélation du Messie fait petit enfant dans une crèche. Quelle atmosphère de paix et de douceur devait régner dans cette étable car Marie la mère de Dieu, que nous célébrons aujourd’hui est aussi la reine de la paix.

Demandons-lui, en ces temps troublés où d’après certaines statistiques un chrétien est tué toutes les 6 minutes dans notre monde, demandons-lui vraiment de nous donner la vraie paix celle qui vient de Dieu et pour cela acceptons de faire la paix en nous et autour de nous, seule condition pour qu’une vraie paix advienne sur la terre. Et n’hésitons pas à faire comme les petits bergers, à venir aux pieds de la sainte famille pour adorer l’enfant-Dieu et pour remettre à sa Sainte mère la paix de notre monde et à demander à Saint Joseph de nous garder comme il a été le gardien de la sainte famille.

 

Frère Bernard-Vianney.

 

Dates à retenir.

Heure sainte. Jeudi 12 janvier à 20h30 à St Savournin.

 

Approfondir sa foi. 20H30 salle St Jean.

Mardi 10 janvier : Introduction à la philosophie réaliste (5/8)

Mardi 24 janvier : Les anges et les démons (1/2) P. Matthias Vasseur,

 

Calendrier liturgique.

Lundi 2 janvier. St Bazile le Grand et St Grégoire de Nazianze, Mémoire

Mardi 3 janvier. Le Saint nom de Jésus, Ste Geneviève.

Mercredi 4 janvier. Ste Angèle de Foligne.

Jeudi 5 janvier. St Edouard le confesseur.

Vendredi 6 janvier. Ste Mélaine

Samedi 7 janvier. St Raymond de Panyfort, prêtre.

Dimanche 8 janvier. EPIPHANIE DU SEIGNEUR, Solennité.

Cadolive.

Messes dominicales : Samedi : 18h00. Le mardi à 9H

Intentions de messe.

 

Gréasque.

Messes dominicales : Dimanche 10h45.

Messe en semaine Le mercredi à 9H

Intentions de messe.

Saint Savournin.

Messes dominicales : Dimanche: 9h30.

Messes en semaine :

Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi à 18h30, le samedi à 10H

Messe Inter paroissiale : le jeudi à 18h30 à St Savournin.

Le dimanche : 18h vêpres, 18h30-19h30 adoration du St Sacrement.

Veillées de prière : Le 2e jeudi du mois à 20h30 à St Savounin

Le mercredi à 20h30 à la Valentine

"Un prêtre vous accueille" pour le sacrement de réconciliation.

Le samedi matin de10h30 à 12h00 à l’église.

Chapelet : le vendredi à14H30 .Répétition de chants : le vendredi à 15H

Intentions de messe.

· Lundi 2 janvier Eliane REYNIER

· Mardi 3 janvier François BONORA

· Mercredi 4 janvier Eliane REYNIER

· Jeudi 5 janvier François BONORA

 

 

 

“Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il te prenne en grâce ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !”

 

Repost 0